Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Des changements à la réglementation sur l’urbanisme qui divisent à Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2024 1 commentaire

Philippe L’Heureux
Radio-Canada

La Ville de Québec a présenté les modifications qui pourraient être apportées au Plan particulier d’urbanisme (PPU) concernant d’importants projets immobiliers.

(…)

Les modifications qui ont été présentées ont pour objectif, notamment, de relever la hauteur maximale des bâtiments et le nombre de logements qui peuvent y être aménagés.

Au total, six projets, majoritairement pour des immeubles locatifs, étaient en trame de fond pour ces changements de zonage.

(…)

Parmi les six projets qui étaient visés par les suggestions de modification au PPU se trouvait Le Saint-Denys, qui est critiqué depuis plusieurs mois. À ce sujet, les conseillères en urbanisme Annie Boisvert et Marie-Claude Bergeron ont expliqué que les révisions pourraient permettre une bâtisse de 6 étages contenant 66 logements. Rappelons qu’à l’origine, l’immeuble situé sur la rue Gabriel Le-Prévost devait être d’une hauteur de 8 étages et accueillir 79 logements.

La suite

Un billet précédent

Opposition au St-Denys

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.


Un commentaire

  1. Le lecteur assidu

    10 février 2024 à 20 h 59

    😡 « Plate » à dire mais…

    🔲 Début des années 60, on re-déménage de ville St-Laurent ( aujourd’hui Montréal) à Sainte-Foy.

    🔲 Maudîtes promotions, quand on est un ado qui perd beaucoup d’amis du jour au lendemain.

    🔲 The tack of the town: Place Laurier ! Towers, Le marché Dominion, un Hall etc…

    🔲 Depuis, admettons que « Ça la changé » !

    🔲 1960👉 2024👉 2060 :

    ▪️ 2060, évidemment, j’aurai quitté Québec depuis fort longtemps mais, « de là-haut », si tant est qu’il y en ait un, je verrai probablement…

    ▪️ En effet, pour les survivants et ceux qui y naîtront en 2060, je ne peux que concevoir qu’on assistera, malheureusement ou pas selon les intérêts de chacun, à la « disparition « du bungalow du quadrilatère De l’Église/des Quatre-Bourgeois/Autoroute Robert-Bourassa/Laurier.

    🟢 Permettez-moi d’au moins faire le souhait qu’on n’y oublie pas d’y planter de nombreux arbres.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

79  −  soixante-dix quatre  =