Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Comment Limoilou devint Limoilou

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 mai 2024 Aucun commentaire

Jean-Marie Lebel
Historien
Magazine Prestige

Tout a commencé au lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf (souvent appelé parc Cartier-Brébeuf). Là hivernèrent en 1535-1536 Jacques Cartier et son équipage. Ils avaient été accueillis par les Iroquoiens du Saint- Laurent dont la bourgade Stadaconé était située à proximité. Là aussi s’établirent en 1626 les Jésuites du père Jean de Brébeuf. Ces derniers seront propriétaires de la seigneurie Notre-Dame des Anges (contenant l’actuel territoire de Limoilou) jusqu’en 1800 et établirent les premiers colons près de la rivière Saint-Charles dans les années 1650.

Ce qui constitue aujourd’hui Limoilou fut longtemps un vaste territoire agricole et il n’y avait que deux chemins : le chemin de Charlesbourg qui menait au Trait-Carré de Charlesbourg (l’actuelle 1re Avenue) et le chemin de Beauport, aussi appelé chemin de la Canardière.

À compter des années 1800, le commerce du bois devient la principale activité économique de la région de Québec. Des chantiers s’installent sur les berges de la rivière Saint-Charles. Le chantier de William Hedley Anderson prit de plus en plus d’importance et donna naissance, à compter des années 1830, au village d’Hedleyville (le secteur des trois premières rues de notre actuel quartier Limoilou).

C’est en 1893 que l’on démembra le territoire de la municipalité de Saint-Roch-Nord. On créa alors la municipalité de Limoilou, dont le cœur était le vieux village d’Hedleyville. Le nom de Limoilou avait été proposé par Ernest Gagnon, un réputé musicien de Québec, qui consacrait ses loisirs à l’histoire. Il voulait ainsi rappeler le nom du manoir situé près de Saint-Malo (Bretagne) dans lequel l’explorateur Jacques Cartier vécut les dernières années de sa vie.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire.

Poster un commentaire

ou

  −  un  =  trois