Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Habiter les quartiers centraux, ou vivre à quelques pas des commodités du quotidien

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 septembre 2008 21 commentaires

Jean Cazes

Ces derniers jours, j’ai joint l’utile à l’agréable en évaluant la distance en minutes à pied (et à un rythme très « mononc' »!) séparant mon domicile de la 17e Rue (localisation et photo panoramique ci-haut) de quelques commerces et services de l’arrondissement Limoilou implantés à l’ouest et au sud de chez moi.

Voici donc dans le désordre les résultats de ma petite étude:

– 2 min d’un gros dépanneur (L’Impact, 4e Avenue)
– 6 min d’un guichet automatique (Caisse populaire Desjardins de Limoilou, succ. Saint-Fidèle, 4e Avenue)
– 9 min d’un supermarché (Intermarché Limoilou, boul. des Capucins)
– 6 min d’un collège (cégep de Limoilou, 8e Avenue)
– 4 min d’une ressource d’aide psychologique (l’AutonHommie, 3e Avenue et artère commerciale principale de Limoilou)
– 5 min d’une quincaillerie (Rona, 3e Avenue)
– 9 min d’une pharmacie (Brunet, 3e Avenue)
– 3 min d’un centre récréo-sportif communautaire (Centre Ferland, 8e Avenue)
– 6 min d’une boulangerie réputée (La Fournée Bio, 3e Avenue)
– 3 min d’un comptoir de crème glacé très populaire durant la belle saison (Lido, 3e Avenue – à droite de la photo ci-haut)
– 17 min d’une bibliothèque de la Ville (Saint-Charles, 4e Avenue)
– 8 min d’un « bar culte » (Le Bal du Lézard, 3e Avenue)
– 12 min d’un petit resto de quartier (Moka Snack Bar, 4e Avenue)
– 8 min d’une boutique spécialisée en vélo (Demers bicyclettes et skis de fond, 3e Avenue)
– 3 min d’un centre de la petite enfance (Jardin bleu, 3e Avenue – à gauche de la photo ci-haut)
– 14 min de deux espaces verts urbains d’envergure (parc Cartier-Brébeuf / parc linéaire de la rivière Saint-Charles)
– 9 min d’un hôpital (Saint-François-D’Assise, 1ère Avenue)
– 4 min d’une école secondaire (Notre-Dame-de-Roc-Amadour, boul. Cardinal-Villeneuve)

À noter par ailleurs que je demeure entre autres à moins d’une demi-heure de marche de ces pôles d’attractions majeures que sont le Nouvo Saint-Roch et le Domaine de Maizerets. Me manque quelques « frippes » ou « bébelles »? Je suis à 22 min à pied d’un centre commercial à vocation régionale (Place Fleur-de-Lys). Enfin, si je désire m’aventurer plus loin, 2, 9 et encore 9 de ces « précieuses » minutes me séparent respectivement des Métrobus 802, 800 et 801!

À consulter, entre autres billets: Vivre sans voiture, un an (et +) après.

Voir aussi : Arrondissement Limoilou, Art de vivre en ville, Environnement, Qualité et milieu de vie, Québec La cité, Scènes urbaines.


21 commentaires

  1. ClaudeB

    23 septembre 2008 à 00 h 02

    C’est bien, mais je suis mieux placé que toi, en raison de la position encore plus stratégique: 3e avenue, entre la 12e et la 13e. Mais je suis tout de même à 5 minutes de ta position ! :)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. jocelyn

    23 septembre 2008 à 07 h 17

    et moi à 2 minutes de Cartier. Il ne me manque pas grand-chose pour me servir! lol

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Ludovic

    23 septembre 2008 à 07 h 42

    Je reste maintenant à Cap-Rouge, dans la vieille partie du village, et:

    – 2 min d’un gros dépanneur (Le dépanneur de la Rive, Saint-Félix, avec ses très nombreuses bières)
    – 13 min d’un guichet automatique (Caisse populaire Desjardins de Cap-Rouge, blv Chaudière)
    – 13 min d’un supermarché et autres affaires (Provigo blv Chaudière)
    – 10 min d’un collège (campus Notre-Dame-de-Foy, Saint-Augustin, Clément Lockquell)
    – 22 min d’une quincaillerie (Canac-Marquis, Jean Gauvin) et autres boutiques/services
    – 14 min d’une pharmacie (Jean-Coutu, Chaudière)
    – 4 min d’un centre récréo-sportif communautaire (Centre de services de Cap-Rouge, Saint-Félix)
    – 13 min d’une boulangerie réputée (La Boulangerie Bonneau, Chaudière)
    – 5 min d’un comptoir de crème glacé très populaire durant la belle saison (La Peltrie, Saint-Félix)
    – 17 min d’une bibliothèque de la Ville (Promenade des Soeurs)
    – 15 min d’un “bar culte? (Le Chaplin. Bon je pousse un peu fort j’avoue :))
    – 3 min d’un petit resto de quartier (le Casa Panatoni, Saint-Félix)
    – 5 minutes de CPEs
    – 5 min et 10 min de deux espaces verts d’envergure (Marina+Plage Saint-Laurent/Jacques Cartier; Sentiers de Cap-Rouge)
    – 5 minutes d’une école secondaire
    – 0 min d’autobus Express
    – 5 min en autobus ou 15-20min à pied des 800/801

    Mais, aussi:

    – 5 min d’une Marina
    – 0 min d’une voie cyclable touristique importante
    – 0 min de bandes/pistes cyclables utilitaires
    – 5-10min d’assez bons restaurants (entre autres, Vieux Cap-Rouge)
    – 5-10min d’une boutique de cafés et thés spécialisés

    Je veux pas partir de débat, je vivais sur rue St-Jean il y a pas longtemps, j’adorais ça, et il est certain que j’avais accès à beaucoup plus de choses à pied auparavant.

    Mais je crois que l’on peut vivre hors quartiers centraux et limiter l’usage de la voiture. De fait, je fais en voiture 40-50% moins de distance qu’auparavant. Ma copine continue de prendre l’autobus pour travailler et je fais la plupart de mes courses en revenant du travail et tout est sur mon chemin. J’ai une petite voiture.

    Je veux juste apporter des nuances à l’effet que pour certains, vivre dans des quartiers moins centraux ne signifie pas une augmentation significative de l’utilisation de la voiture.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. Jean Cazes Utilisateur de Québec Urbain

    23 septembre 2008 à 07 h 57

    Escellent commentaire, mon brave Ludovic! ;-)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  5. Manu

    23 septembre 2008 à 08 h 33

    Et il en est ainsi pour tous les endroits qui étaient à l’origine des centres de villages. Il y a 300 ans à Loretteville, je crois que la plupart des gens faisaient leurs déplacement à pied!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. Jacques T.

    23 septembre 2008 à 09 h 57

    Très impressionnant Jean,

    Même l’opératrice de OnStar ne pourrait être plus précise.

    Moi, je demeure à 45 secondes de la 11, à 60 secondes de la 7, à 3 minutes de la faille Logan, à 4 minutes d’un long tunnel

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Paul Bienvenue

    23 septembre 2008 à 10 h 29

    Ouin. Disons que nous n’avons pas tous la même définition de « pole d’attraction majeur »!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  8. Paul Bienvenue

    23 septembre 2008 à 10 h 35

    Pour préciser mon commentaire précédent:

    En fait, vous êtes plutôt loin de: Grande-Allée, rue Cartier, Université Laval, Place Laurier/Sainte-Foy/De la Cité, qui sont « mes » poles d’attraction majeurs!

    Bref, les habitants de Montcalm ou Sillery sont beaucoup plus centraux.

    Limoilou, première poussée de l’étalement urbain?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  9. Jean Cazes Utilisateur de Québec Urbain

    23 septembre 2008 à 10 h 39

    Je suis un grand marcheur, Paul: il m’arrive souvent d’aller dans le Vieux-Port, la rue Cartier, les plaines à pieds: 1h30 de marche aller-retour!

    Il est vrai que Limoilou constitue en quelque sorte la première couronne urbaine de Québec.

    Pour le reste (Université Laval et autres), j’ai parlé de la proximité des réseaux Métrobus…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  10. Denis

    23 septembre 2008 à 12 h 41

    @Ludovic,

    Quand tu dis :

    – 10 min d’un collège (campus Notre-Dame-de-Foy, Saint-Augustin, Clément Lockquell)

    Est-ce que tu parles en auto? Car à pied c’est impossible à partir de l’endroit où tu habites.

    À noter que j’ai habité 12 ans dans ce secteur.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  11. Holacanada

    23 septembre 2008 à 17 h 06

    Aurai-je manqué quelque chose où ce lien avait été proposé au gens de Québec Urbain..?

    Lien >

    http://www.walkscore.com/get-score.php?street=3000%2C+boulevard+Hochelaga&go=Go

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  12. Manu

    23 septembre 2008 à 21 h 16

    Tiens… ça dit « Car dependant » chez moi. Non mais quelle surprise! Sérieusement, tout cela devrait changer d’ici 2-3 ans dans mon cas, considérant tout ce qui est prévu de construire (quoique ça fait déjà 2-3 ans, hmm….)

    Et c’est je trouve super cette idée de « walkscore ». Le résultat est toujours discutable bien sûr car les parcs, les restos, les épiceries, etc. ne s’équivalent pas, même dans leurs catégories respectives. Toutefois, ça demeure horriblement simple d’utilisation et le résultat demeure grosso modo un bon indicateur.

    Merci pour le lien!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  13. Manu

    23 septembre 2008 à 21 h 20

    Faudrait pas en pratir une discussion car on en aurait longtemps à jaser (même si à peu près tout le monde s’entendrait sur les mêmes points), mais l’Université Laval donne 47/100 : car-dependent. Je pense aux 2250 étudiants des résidences universitaires…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  14. ClaudeB

    24 septembre 2008 à 04 h 20

    @holacanada

    J’ai vérifié mon adresse dans le Vieux-Limoilou avec WalkScore : 67%, mais il manque beaucoup d’informations sur les commerces de proximité, dont la quincaillerie à 20 m, la SAQ à 30 m, la fromagerie à 40 m, le salon de bronzage à 45 m et la boulangerie à 50 m…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  15. Paul Bienvenue

    24 septembre 2008 à 15 h 04

    Je suis à 7 sur 100! Qui dit mieux?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  16. Holacanada

    24 septembre 2008 à 17 h 17

    7 sur 100, ça ressemble à quelque part entre les Îles Féoré et la Botswana…
    Je serais curieux de savoir dans quel coin demeure Monsieur Bienvenue !!! :)

    BTW, Je sais pertinamment que certaines des infos sont «inacurate» et que les résultats peuvent surprendre.
    Sur un map track assez populaire sur le Web, la le trajet que suis le train entre Québec et Sainte-Foy est à faire peur..! La ligne passe dans les caps de Québec !!!!!

    Bonne Journée !!!!!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  17. Lisette

    24 septembre 2008 à 20 h 13

    Voici mes commodités :

    Je demeure sur la rue Laudance ; Le Campanile.

    Je suis à 5 minutes À PIED de :

    Pizza Royale,
    Le Bar Resto L’Envers,
    Le URBA Café Boutique Traiteur,
    Le Resto Subtil,
    Caisse populaire,
    Épicerie (Intermarché),
    Régie des alcools,
    Casse croûte,
    Clinique médicale,
    Clinique dentaire,
    Psychologue,
    Denturologiste,
    Lunetterie,
    Avocats,
    Boutique artisanale, cadeaux, déco, chocolats raffinés,
    Lingerie féminine,
    Prêt à porter pour dames,
    Mercerie pour hommes,
    Bijouterie,
    Friperie pour enfants et femmes enceintes,
    Salon de coiffure,
    Cordonnerie,
    Couturière,
    Clinique de physiothérapie,
    Salon d’esthétique,
    Resto Sushi, Le Wasabi,
    Librairie,
    Massage thérapeutique suédois,
    Magasin d’aliments naturels et salon de thé,
    Pharmacie,
    Parfumerie,
    Spécialistes en pose d’ongles,
    Courtiers en assurance,
    et quelques autres services.

    Je suis à 10 minutes en auto ou l’autobus du CHUL, des grands centres d’achats Place Laurier, Place Sainte-Foy, Place de la Cité,

    Je suis à 3 minutes d’un arrêt d’autobus des numéros 11, 7,

    Je suis à 5 minutes de la 800, la 801 et la 13 passe à ma porte sur Laudance.

    Je suis à 5 minutes d’une piste de randonnée de 2km dans le boisé des Compagnons de Cartier où il est agréable de s’y promener, retour à la nature ;-)

    Je suis à 7 minutes de marche d’une école élémentaire et 5 minutes d’une école secondaire,

    Je suis à 8 minutes de marche de l’Église,

    Ça fait pas mal le tour, je pense…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  18. Jean Cazes Utilisateur de Québec Urbain

    24 septembre 2008 à 20 h 52

    Beau travail, Lisette! En effet, le coin de la Pointe-de-Sainte-Foy se démarque par son urbanisme « ville dans la ville »…

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  19. Lisette

    24 septembre 2008 à 22 h 25

    Beau travail tu dis ;-))) J’étais quasiment essoufflée à écrire tout cela !

    Si tu savais comment j’aime habiter ici ; nous sommes aménagés dans notre condo il y a de cela 12 ans, quand c’était pas encore cher et je ne le regrette pas du tout. Nous avons pu vendre notre auto car de toute façon, mon mari handicapé ne peux plus conduire et moi, devenue invalide maintenant, elle ne nous servirait plus à rien. Cela représente une économie considérable ne plus avoir à payer une auto ;-)

    Ayant habité durant 12 ans à Limoilou sur la 12e rue, nous aurions aimé trouvé un condo dans ce coin également. Nous n’avons rien trouvé pour une personne handicapée ; de là le choix du Campanile pour toutes les infrastructures mises en place pour les personnes à mobilité réduites.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  20. Habiter les quartiers centraux, ou vivre à quelques pas des commodités du quotidien (ESSAI) « blog.monlimoilou.com

    23 janvier 2009 à 20 h 42

    […] billet modifié paru le 22 septembre 2008 dans QuébecUrbain] Catégorie(s) : Panoramas urbains, […]

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  21. Habiter les quartiers centraux, ou vivre à quelques pas des commodités du quotidien 2 « blog.monlimoilou.com

    27 janvier 2009 à 11 h 28

    […] billet modifié paru le 22 septembre 2008 dans QuébecUrbain] Catégorie(s) : Histoire et […]

    Signaler ce commentaire

     ou annuler