Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Deux étages de plus pour la tour du 800 d’Youville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 novembre 2019 3 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

L’ancien immeuble de la BMO à Québec passera de 21 à 23 étages.

Deux étages additionnels devraient pousser au sommet de la plus haute tour de la place d’Youville au centre-ville de Québec, dans la prochaine année. Ce projet d’agrandissement en hauteur, qui est dans les cartons depuis plus de dix ans, franchira une nouvelle étape réglementaire lundi prochain, lors de la séance du conseil municipal, apprend-on dans des documents de la Ville de Québec.

Le 800 d’Youville, qui héberge des centaines de fonctionnaires de divers ministères et organismes gouvernementaux, mais qui abrite aussi des espaces commerciaux, passera de 21 à 23 étages.

Sa nouvelle couronne « contribuera à améliorer l’apparence de l’immeuble actuel », peut-on lire dans une fiche du comité exécutif. L’ajout d’étages à l’ancien édifice de la BMO ne nécessite aucune modification réglementaire en ce qui a trait à la hauteur projetée, puisqu’elle a déjà été autorisée dans le PPU (Programme particulier d’urbanisme) de la colline Parlementaire, en vigueur depuis 2010.

Cependant, les élus ont convenu de modifier le PPU pour permettre l’aménagement d’un restaurant et d’un café-terrasse sur le toit.

Deux étages à bureaux

Or, selon ce qu’a appris Le Journal, les propriétaires de l’immeuble — qui n’ont pas voulu nous accorder une entrevue hier — n’envisagent pas du tout l’aménagement d’un restaurant. Ils projetteraient plutôt l’ajout de deux étages à bureaux et sont encore en négociations avec un locataire majeur.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.


3 commentaires

  1. Jean-Christophe Utilisateur de Québec Urbain

    29 novembre 2019 à 09 h 31

    J’ai pas l’impression que ce projet va passer facilement. On parlait de vouloir retirer des étages à l’hôpital et là on voudrait en ajouter ici? Je prédit beaucoup de contestation.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    29 novembre 2019 à 12 h 25

    Un stade de soccer sur le toit? Un toupet de spray-net? Un abri gonflable pour dirigeables? Dites-moi que je rêve.

    Un projet à ajouter aux nombreux immeubles rafistolés au gré des modes les plus farfelues.

    À part l’Industrielle Alliance et le Château Frontenac, Québec ne comporte aucun immeuble agrandi dans le respect de l’architecture d’origine.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Sylvain Frigon

    29 novembre 2019 à 16 h 21

    J’espère que ce projet ne se réalisera jamais, C’est d’une laideur incroyable, sa va dénaturer cet immeuble qui je trouve, vieillis très bien.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *