Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le projet IGA: terminé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 août 2018 16 commentaires

Le site internet de ce projet dont les 28 unités (condos locatifs) sont toutes louées.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Condo, Logement locatif ou social.


16 commentaires

  1. urbanoïd

    9 août 2018 à 07 h 02

    Assez laid finalement. Comment des architectes peuvent créer, en 2018, des édifices aussi moches ? Des fenêtre minuscules, des balcons qui sont des cages avec vue sur le stationnement, des murs massifs de briques beiges, aucun arbre. À ajouter dans les listes des projets à ne pas faire.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  2. Joseph Bernier

    9 août 2018 à 09 h 43

    L’edifice est embelli et l’espace rempli que demander de plus?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  3. Francis L

    9 août 2018 à 22 h 09

    Ce qui m’insurge dans beaucoup de projets réalisés récemment, c’est la quantité de matériaux et couleurs utilisés. Brique jaune, brique grise, métal noir, métal argent, métal gris, du béton par endroit… Et aucune verdure. Pourquoi vouloir faire un showroom de quincaillerie? C’est tellement plus intemporel quand c’est sobre et qu’on joue sur les détails au lieu.

    Et comme acheteur, je remarquerait aussi les toutes petites fenêtres et balcons. La présence d’un stationnement encore très grand à l’arrière n’aide en rien.

    J’imagine que ca reste mieux qu’avant quand même.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. paradiso Utilisateur de Québec Urbain

    9 août 2018 à 23 h 30

    Très décevant au final. Aucun rythme, aucun dialogue avec la rue, un gros bloc massif et sans âme.

    J’aurais préféré une tour de 12-15 étages avec du recul, un trottoir plus large et des arbres tout autour.

    C’est ce qu’il faudrait montrer aux NIMBYs de la 1re avenue à Limoilou: voulez-vous une tour élancée ou un immeuble qui occupe tout l’espace disponible au sol?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • j_urb

      10 août 2018 à 08 h 24

      Paradiso, je ne suis pas nécessairement d’accord avec ton énoncé. Sans défendre la facture visuelle finale du projet présenté ci-haut, je crois que l’humain a tendance à préférer un bâti moins haut mais continu (pour une même densité). Je crois que c’est pour cette raison que les commerces survivent dans des artères commerciales comme la rue Cartier, la 3e avenue à Limoilou ou la rue Sainte-Catherine à Montréal. Malgré leur manque flagrant d’espace vert, ces artères proposent une trame continue de bâtiments où il est agréable de marcher. Je ne dis pas non plus que ce tronçon du chemin Sainte-Foy deviendra plus commercial…Il y a aussi une question de densité de population mais rappelons que le Plateau Mont-Royal à Mtl a une densité de plus de 12000 personnes au km avec très peu d’édifices en hauteur.

      L’urbanisme en hauteur qui exige du recul dont résulte une trame bâtie discontinue, donne souvent des rendus 3D super avec des espaces verts et des simulations d’humains déambulant avec un café à la main. Par contre, la réalité est souvent beaucoup moins agréable pour le vrai humain. C’est pour cette raison qu’on ne trouve pas très plaisant de se promener à pied sur le boulevard Laurier ou le boulevard René Levesque à Montréal (je ne parle pas ici du boulevard Lebourgneuf pour ne pas soulever les passions!).

      La densification de la route de l’église à Saint-Foy sera un bon test pour mon hypothèse. On a là un bel effort de densification avec la construction de plusieurs bâtiments qui s’élèvent plus haut que 4 étages. Toutefois la trame sur la rue est discontinue étant donné que la Ville n’a pas de plan concret et que le développement se fait surtout d’un seul côté de l’artère. Un réaménagement de la route et du mobilier urbain commencera en 2019. Est-ce que les piétons seront au rendez-vous? Nous verrons!

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. Carl

    10 août 2018 à 02 h 37

    Super amélioration pour le quartier et sa trame urbaine. Je suis assez surpris de voir tous les commentaires négatifs.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  6. PPD

    10 août 2018 à 15 h 15

    Pour l’architecture, j’attendrai d’aller voir en personne.
    Mais en photo je constate qu’on a installé un lampadaire flambant neuf presque au milieu du trottoir tellement le bâtiment est collé sur la ligne.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  7. Jean-François Gosselin Utilisateur de Québec Urbain

    10 août 2018 à 17 h 23

    Je suis surpris de voir de que le recul montré sur les esquisses est finalement absent. Je pense que c’est ce qui donne à l’édifice son caractère un peu massif.
    Le grand mur aveugle à l’arrière laisse présager une phase deux, est-ce que c’est le cas?
    Pour ce qui est du IGA, ça reste une augmentation de 1 000 % par rapport à ce que c’était avant ;)

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • Insider

      12 août 2018 à 10 h 21

      « Je suis surpris de voir de que le recul montré sur les esquisses est finalement absent. »

      Primo, on voit ça de plus en plus souvent. Au moins dans ce cas-ci, c’est pour obtenir plus d’espace commercial. Trop souvent c’est pour les stationnements intérieurs des voitures des propriétaires ou locataires (par exemple pour des maisons de villes). Encore pire quand c’est un édifice qui fera le bonheur des apôtres du toujours plus haut, c’est utilisé pour gaspiller l’espace en ayant un immense halle d’entrée digne des hôtels les plus luxueux où pourra se la ramener l’agent de sécurité.

      Secundo, quand on prêche pour la densification à tout prix il est difficile de faire se reproche.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  8. gerrit Utilisateur de Québec Urbain

    12 août 2018 à 17 h 00

    C’est aberrant de mettre les lampadaires dans le trottoir comme ça. Comment on veut que le monde marche dans une environnement comme ça. Quand on compare avec les esquisse, on ne voit pas de lampadaire, est-ce que les architectes ne savait pas que des lampadaires sont installé? Et en hiver comment on déneige (je sais, on ne déneige pas)?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler

Poster un commentaire

ou

Répondez à la question *