Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Phase 3 de la promenade SAMUEL-DE CHAMPLAIN : poursuite des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 mars 2021 18 commentaires

Source : Commission de la Capitale-Nationale

Alors que le printemps frappe à nos portes, nous sommes heureux de faire le point sur la phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain. Plus important projet jamais réalisé par la Commission, celui-ci amorce une phase majeure de travaux d’aménagements, contribuant ainsi à modifier le visage de ce secteur déjà très prisé par les usagers.

Pour découvrir l’état des travaux et des stations.

Phase 3 de la promenade Samuel-de- Champlain, nouvelle plateforme d’observation et vue sur le fleuve.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Champlain / Vieux-port, Parc, Projet - Promenade Samuel de Champlain.


18 commentaires

  1. PPDaoust

    27 mars 2021 à 21 h 48

    Si près, mais si loins,

    À titre de citoyen de Québec, de mon périmètre d’activité, je suis perplexe.

    Comme dit McSween, en avons-nous vraiment besoin?

    On a beau être une société riche mais me semble qu’il y a d’autres besoins plus pressants que la multiplication des options récréatives des nantis.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • JpDuval

      28 mars 2021 à 10 h 19

      Hmmm…On pourrait appliquer le même raisonnement à la construction du Tramway.

      3,3 milliards que l’on va dépenser pendant que des pans de murs de l’économie ferment.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dédé

        28 mars 2021 à 16 h 07

        « On pourrait appliquer le même raisonnement à la construction du Tramway. » +1

        SURTOUT au tramway !

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        28 mars 2021 à 18 h 07

        Vous affirmez que le Tramway est une dépense?

        Bonne lecture : https://www.ccmm.ca/documents/etudes/2010_2011/10_11_26_ccmm_etude-transport_fr.pdf

        Des pans de murs de l’économie ferment?

        Bonne lecture :
        https://s3.amazonaws.com/quebecinternational/qi-web-api-prod/uWOhjutHPcxFSm4LryJqig.pdf

        Un des commentaires les moins averti que j’ai lu cette année.

        No offense

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • JpDuval

        29 mars 2021 à 18 h 09

        @PPDaoust.

        1- Votre étude sur le transport concerne la région de Montréal…..
        Pour ce qui est de Québec, on peut jouer avec les mots et dire que le montant de 3,3 milliards n’est pas une dépense mais un investissement….Mais il n’est demeure pas moins qu’il s’agit d’une coquette somme que le gouvernement doit emprunter. C’est donc une dépense.

        2- En ce qui concernent la vie économique, essayez donc de dire à tous les restaurateurs et autres commerces qui ont du fermer boutique que tout-va-très-bien-madame-la-marquise.
        L’étude que vous me présentez ne concerne que la région de Québec….Il existe bien des endroits ailleurs en notre coin de pays qui ont eu à souffrir un peu plus du virus.( Et ce n’est pas encore terminé) Compte tenu que les subsides proviennent autant du fédéral que du provincial, cela implique que bien des gens ailleurs au pays se retrouvent à payer pour notre machin!! Pas sur qu’ils soient très heureux de voir tout cet argent dépenser de la sorte.

        3- Les gouvernements vivent présentement une crise budgétaire….Et cette crise ne se résorbera pas dans la prochaine année. Cela signifie que les deux gouvernements vont devoir vivre des années de vache maigre…..l’argent sera rare et il serait peut-être plus sage d’attendre avant de le dépenser.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
    • Dédé

      28 mars 2021 à 15 h 41

      @ PPDaoust

      Nous ne sommes pas une société riche, nous sommes une société endettée :-(

      Je me disais bien naïvement que bien des projets seraient annulés en raison de la pandémie aux coûts non prévus et absolument exorbitants. Mais non, on est en plein dans le phénomène de « l’helicopter money » comme le pensait (sans le recommander) l’économiste américain Milton Friedman en 1969. Cherchez l’erreur !

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
      • Dany Lo.

        28 mars 2021 à 16 h 32

        Toutes les sociétés du monde sont endettées, pas seulement nous. La différence est principalement entre ceux qui n’ont pas de mal à supporter leur dette et ceux qui n’y arrivent pas. Après je suis d’accord qu’on est sensiblement endetté, mais avant que Trudeau sorte le chequier comme Lucky Luke sort le révolver, notre situation dette versus PIB était meilleur qu’un grand nombre de pays dans le monde.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        28 mars 2021 à 17 h 59

        Pensez à un pays riche dans votre tête, pis 2, pis 3.
        Allez voir leur taux d’endettement publique par habitant.

        Oui, même la Norvège, qui possède le plus important fond souverain au monde, est fortement endetté.

        Selon votre grille d’analyse, la plus part des pays d’Afrique sont riches puisque le taux d’endettement publique par habitant est à peu près 50 fois mois que chez nous.

        Dédé, je n’ai pas étudié à la maîtrise en économie politique pour ensuite dire des niaiseries! Amicalement.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
      • PPDaoust

        29 mars 2021 à 10 h 53

        Merci Danny,

        La dette pour un quidam qui ne possède qu’une auto et une maison, c’est signe de pauvreté, pour les États, la richesse, c’est une question d’actif. C’est pour ça que le Burundi est un pays pauvre. Malgré sa faible dette extérieure, c’est un pays sans actif.

        Pour les grande fortune également. Elon Musk, régulièrement l’homme le plus riche du monde, avait au moins de janvier dernier une dette personnelle de plus de 500 millions.

        Moi franchement, je n’ai rien contre les opinions mal informées. Rien pentoute. J’ai toujours dit qu’ici c’était un espace de discussion citoyen. Il ne devrait pas être réservé à des « expert ».

        Par contre, je crois tout de même que tous le monde a l’obligation de faire certaines vérifications lorsqu’en plus de donner une opinion, on s’improvise donneur de leçons sur un sujet qui touche la matière du cours d’économie de secondaire 2.

        Signaler ce commentaire

         ou annuler
  2. Vincent

    28 mars 2021 à 16 h 03

    Oui, on en a besoin. On n’a pas les moyens de s’en passer. Aménager des endroits ou les gens vont aller marcher, courir, pédaler, patiner va sauver de milliards de $ en soins de santé!

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      29 mars 2021 à 10 h 58

      « On n’a pas les moyens de s’en passer. »

      Rien de moins.

      « Aménager des endroits ou les gens vont aller marcher, courir, pédaler, patiner va sauver de milliards de $ »

      Comme si les endroit pour pratiquer ces activités étaient rares?! Moi je cours, je marche, je pédales, partout! Chu un petit gars de ville. Je me contente de peu faut croire.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  3. Dédé

    28 mars 2021 à 16 h 14

    Est-ce normal que les messages envoyés apparaissent maintenant avec un délais plus ou moins long ? Difficile de suivre…

    Et il y a régulièrement ce problème de captcha plutôt fatigant.

    :-(((

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
  4. jay_urb

    28 mars 2021 à 16 h 31

    La phrase magique «en avons-nous vraiment besoin?» est souvent pertinente mais peut nous faire passer à côté de bien de belles expériences, projets ou succès. Les jardins Jean-Paul Lallier peut être un exemple. Plusieurs résidents de Montcalm ou Saint-Sacrement auraient pu dire «en avons-nous vraiment besoin?» en analysant le projet à travers leur prisme bien personnel. L’analyse d’un projet sur l’échelle «en avons-nous besoin?» (Qui va du niveau Revitalisation de la rivière Saint-Charles à la construction du Centre Vidéotron) n’est réellement précise que plusieurs mois/années après la fin du projet lorsque son utilisation est stabilisé.

    Pour ce qui est de la multiplication des options récréatives des «nantis», je considère que la marche avec un meilleur accès au fleuve, une plage publique et la baignade gratuite sont des activités assez grand public et accessibles à tous.

    Rappelons que la Ville assume moins de 10% des coûts du projet.

    La question qui vient après la phase 3 : L’ouest est maintenant bien nanti avec la Plage Jacques Cartier et le Promenade Champlain, à quand un accès au fleuve pour l’est?

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      29 mars 2021 à 10 h 40

      « accessibles à tous. »
      À tous? À tous les « nantis » (quel gros mot) en haut de la falaise certes. Pour le reste, il faut une voiture. Pis quand je me promène là-bas, je constate qu’un VUS Audi, c’est préférable. Je sais que j’exagère un peu… :)

      La promenade Samuel de Champlain. Vous mettez ça sur le même pied d’égalité qu’un parc de quartier comme JPL?
      Sérieux? Pas grave.

      130 millions. Pour une phase 3, pour « meilleur » accès au fleuve et faire plus beau, sur 2.5 km de bande riveraine! Comme si les 2 premières phases n’avaient pas remplis ce mandat! Bin non. 130 millions de plus. 130 merde! Pour 13 je ne dirais pas un mot. On est une société riche, mais ça nous donne pas la caution morale de brûler un excès de fric pour « l’expérience » de poser ses pieds sur pavé de granite plutôt que de l’asphalte.

      N’est-t-il pas déjà possible de se baigner au Parc Notre-Dame de-la-Garde? Pourtant c’est l’une des moins fréquenté de la ville en passant. Oh non, pour susciter l’intérêt, il en faut une nouvelle plus « fancy », et surtout, loin des trous de cul de la ville. Je sais que j’exagère un peu… :)

      Je vais vous parler de mon prisme personnel :

      Des poubelles ramassent l’eau qui coule du toit du célèbre bâtiment public où je travaille. Cet hiver, le système de ventilation de l’école de mon fils (École St-Fidèle), c’était des fenêtres ouvertes. Les employés des ressources communautaires avec lesquels je travaille sont sous-payés. Il manque de ressource en santé mentale, pour nous jeunes, pour nos vieux abandonnés en centre, les hommes en difficultés, les femmes en difficultés, pour l’environnement, pour l’électrification des transport., le décrochage chez les garçons. La liste pourrait s’allonger.

      Et vous, quel est votre prisme Jay? Moi aussi je pourrais juger le vôtre.

      Quand vous dites que le Centre Vidéotron, c’était un bon investissement. Il faut juste attendre que son utilisation se stabilité. Ça en dit long sur la largeur de votre champ de vision.

      Au moins vous pourriez vendre cette blague à fort prix.

      Signaler ce commentaire

       ou annuler
  5. jay_urb

    29 mars 2021 à 13 h 21

    Ouf, je ne voulais pas faire monter votre pression à ce point!

    Vous avez mal interprété mes propos sur le Centre Videotron. L’échelle part du Jardin JPL (bon investissement, utilisation gratuite, effet structurant, utilisation importante) jusqu’à l’autre bout du spectre Centre Videotron (faible utilisation, utilisation payante [spectacle, sports], effet non structurant pour l’instant). L’impact du Centre Videotron aurait été bien sûr un peu différent si l’établissement avait été utilisé par une équipe professionnelle de la LNH mais ça resterait bien sûr un divertissement pour les mieux nantis (ceux en mesure de se payer des billets).

    Pour la promenade Champlain, le projet a le malheur de se trouver au pieds de Sillery (en fait-il un projet pour l’élite?) et pourrait être mieux desservi en transport en commun mais nous investissons toutefois dans un projet dont les activités sont accessibles à tous (en $).

    Mais oui, vous avez raison que dans l’échelle des valeurs humaines, des problèmes comme la santé mentale, les jeunes, le décrochage, etc., sont des enjeux beaucoup plus importants. Je suis probablement votre voisin, je suis aussi confronté à bien des enjeux que vous énumérez. Toutefois, l’embellissement de la ville, l’accès au fleuve, l’ajout d’activités de plein air gratuites sont aussi des points améliorant la qualité de vie dans une ville.

    Signaler ce commentaire

     ou annuler
    • PPDaoust

      29 mars 2021 à 16 h 23

      Vous avez raison, j’aurais du boite mon petit café ce matin avant de réagir à votre propos.

      Je résume en disant que ça fait beaucoup beaucoup d’oseilles pour un parc linéaire qui ne va pas vraiment nulle part et qui n’a essentiellement qu’une fonction. La fonction récréative.

      Mon parc, celui de la rivière St-Charles, a le mérite non contestable de lier plusieurs quartiers entre-eux. C’est un lieu de rassemblement et d’interaction urbains. Il participe infiniment plus à la promotion du transport actif. Il catalyse le développement autour. Il y a des parcs qui sont mis en réseau. Il a assaini l’environnement.

      C’est le plus grand succès récent en terme d’intervention urbaine chez nous. En gros, nous en avions besoins. Et si je ne m’abuse, le coût ne dépassait même pas 35 millions pour 8km de rives.

      Pour tout ça, vivement la promenade Samuel-de-Champlain, mais je trouve qu’à ce coût, il y a là une indécence qui m’apparait évidente.

      PP

      Signaler ce commentaire

       ou annuler

Poster un commentaire

ou

  −  3  =  un