Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Projet – Promenade Samuel de Champlain »

Lancement de la phase 3 de la promenade Samuel-de-Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 juin 2019 5 commentaires

Source : Marc-André Gagnon, Le Journal de Québec, le 18 juin 2019

Le premier ministre François Legault et le maire de Québec, Régis Labeaume, donneront mercredi après-midi le coup d’envoi aux travaux de la troisième et plus importante phase de la promenade Samuel-de-Champlain.
L’annonce est prévue à 14h au coin du boulevard Champlain et de la Côte de Sillery. La vice-première ministre et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, sera également présente.
Décrite comme étant « la plus ambitieuse » des portions de la promenade longeant le fleuve Saint-Laurent, la phase 3 avait fait l’objet d’une annonce sous le précédent gouvernement.

Le projet évalué à 171,1 M$ prévoyait alors un pôle balnéaire comprenant une place urbaine, un bassin de baignade et un miroir d’eau, en plus du déplacement d’une voie ferrée. La phase 3 doit s’étendre sur 2,5 km, entre les côtes de Sillery et Gilmour, et se diviser en trois stations, d’ouest en est : de Puiseaux, de la plage et de la voile.
Il était prévu que les travaux débutent en 2018, mais seuls des travaux préliminaires ont été réalisés depuis. Lors de l’étude des crédits budgétaires de la Capitale-Nationale, la ministre Guilbault avait annoncé que le début des travaux était « imminent ».

la suite

Promenade Samuel-de-Champlain : la phase 2 officiellement terminée, on commence à penser à la phase 3.

Voir aussi : Projet - Promenade Samuel de Champlain.

La phase 4 de la promenade Samuel-de-Champlain en péril

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2019 3 commentaires

Source : Marc-André Gagnon, Le Journal de Québec, le 18 juin 2019

La phase IV de la promenade Samuel-De Champlain devra attendre la concrétisation du projet de troisième lien à l’est entre Québec et Lévis, a appris notre Bureau parlementaire, de source sûre.

La Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a complètement évacué de ses dernières publications la phase IV, qu’elle préfère appeler «plan directeur du littoral est».

En effet, même si le projet apparaît toujours «en planification» sur son site web, aucune mention de cette quatrième et dernière phase de la promenade Samuel-De Champlain ne figure dans le plus récent bilan annuel de la Commission déposé à l’Assemblée nationale.

Même chose dans un autre document intitulé «Québec Horizon 2030», dans lequel la CCNQ expose sa vision de la capitale nationale pour la prochaine décennie en matière d’aménagement.

la suite

Place des Canotiers inaugurée : Labeaume évoque la phase 3 et 4 de la promenade Samuel-de-Champlain.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Promenade Samuel-De-Champlain: la troisième phase compromise

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 janvier 2019 11 commentaires

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

À environ deux mois du début annoncé des travaux pour la réalisation de l’ambitieuse phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) ne s’est entendue ni avec le CN, dont les rails doivent être déplacés, ni avec le Port, pour l’usage de ses terrains, a remarqué Le Soleil. Les entrepreneurs pour le chantier de 171 millions $ n’ont d’ailleurs toujours pas été embauchés.

«Il reste des ententes à négocier», expose la conseillère stratégique aux communications et relations publiques, Valérie Lesage. «Il reste quelques ententes à conclure avec le Port de Québec et le CN.»

La CCNQ se veut néanmoins rassurante : «Tout va bien. […] Les négociations vont bon train. Mais ce n’est pas encore fini, ce n’est pas signé encore.»

Le CN n’a pas rendu notre appel. Par contre, l’administration portuaire corrobore : il n’y a pas d’accord pour que la promenade passe sur les terres du fédéral, note la conseillère relations publiques et événements, Marie-Andrée Blanchet. «C’est une question d’échange de terrains. Nous, ce qu’on propose, c’est d’aller vers un échange de terrains.»

Même sans contrats avec ces partenaires incontournables, la Commission a néanmoins lancé le troisième volet de la célèbre promenade l’automne dernier. Pas le choix, semble-t-il, si elle veut avoir complété l’aménagement des 2,5 kilomètres s’étirant de la côte de Sillery à la côte Gilmour avant la fin de 2021. Une priorité électorale de la Coalition avenir Québec (CAQ).

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

La promenade Samuel-De Champlain inspire un promoteur de New York

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 juillet 2018 Commentaires fermés sur La promenade Samuel-De Champlain inspire un promoteur de New York

Diane Tremblay
Journal de Québec

Un promoteur new-yorkais a eu un coup de cœur pour la promenade Samuel-De Champlain à Québec et s’en est inspiré pour l’aménagement d’un parc urbain lié à son projet immobilier de 307 M$ le long de l’East River, à Brooklyn.

Selon le site Timeout, le Domino Park, inauguré en juin dernier, est un incontournable cet été pour les New-Yorkais.

« C’est un très beau projet qui profite d’une popularité extraordinaire. On le voit un peu partout sur les réseaux sociaux », a affirmé Stéphane Drouin, président de Soucy Aquatik de Québec qui a participé à la réalisation de ce projet.

Visite à Québec

Le promoteur Two Trees Management s’est vu imposer l’aménagement d’un parc public par la Ville de New York afin de pouvoir réaliser son projet immobilier. Le design du parc a été réalisé par la firme James Corner. De son côté, Soucy Aquatik a assuré la conception des effets d’eau et de brume.

Pour s’inspirer de ce qui existe déjà sur le marché, des représentants de Two Trees Management se sont rendus à Québec pour visiter la promenade Samuel-De Champlain.

« Ils sont tombés en amour avec le projet. C’est de cette manière qu’ils nous ont découverts. En voyant les éléments de jeux d’eau et de brume sur la promenade, ils ont contacté la Commission de la capitale nationale du Québec, et de fil en aiguille on s’est retrouvé à travailler sur leur projet. On vient de faire la mise en marche, il y a quelques semaines, et on reçoit des courriels de firmes d’architecture paysagiste de New York et même à travers le monde qui nous disent que c’est magnifique », a partagé M. Drouin.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

La petite histoire d’une grande promenade

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 juin 2018 8 commentaires

François Bourque
Le Soleil

Lorsque je l’ai convié à cet entretien, Pierre Boucher, ex-directeur général de la Commission de la capitale nationale, s’est mis à fouiller dans sa mémoire et ses vieux agendas.

Il savait que c’était quelque part en 1997, mais n’a pas retrouvé la date précise. Il se souvient cependant de «l’étincelle» : aller côté fleuve, depuis les ponts de Québec et Pierre-Laporte jusqu’au pont de l’île d’Orléans, à l’Est.

«En toute modestie, c’est né dans ma tête à trois heures du matin d’une nuit d’insomnie», raconte M. Boucher.

Cette version romantique de ce qu’il décrit comme le point de départ du projet de la promenade Samuel-De Champlain est cependant contestée.

(…)

Mme Delisle, le ministre et député local Gil Rémillard et le ministre des Transports Marc-Yvan Côté y avaient dévoilé un projet qui frappait par son ambition… et par l’irréalisme de son budget: 6,5 millions $ pour transformer l’autoroute Champlain en boulevard urbain, dégager un accès au fleuve, refaire le quai Frontenac au pied de la côte de Sillery et de là, faire courir une piste cyclable et un lien piéton jusqu’au pont de Québec.

(…)

Les poids lourds du gouvernement du PQ (dont Paul Bégin et André Boisclair) donnent le feu vert à un projet alors évalué à environ 225 millions $. L’annonce se fait le 26 juin 2002 en présence du premier ministre Bernard Landry.

***

L’élection provinciale d’avril 2003 viendra changer la donne.

Le Parti libéral prend le pouvoir, Sam Hamad devient le ministre de la Capitale et le «projet du PQ» est écarté, rapporte M.Boucher, qui remettra alors sa démission.

La suite

Le génie du lieu François Bourque, Le Soleil. Un extrait:  Les travaux de la promenade n’étaient pas terminés. L’urbaniste Réal Lestage était ce soir-là à calibrer avec l’ingénieur le brouillard du Quai des brumes.
Il se souvient avoir vu un couple s’approcher et déplier une nappe sur le monolithe de pierre. Sortir deux bouteilles de vin pour un souper aux chandelles. Il s’est tourné vers l’ingénieur: « On a réussi »

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Une plage urbaine sur la promenade Samuel-De Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 mai 2018 13 commentaires

Jean-François Néron
Le Soleil

La plus ambitieuse phase de construction de la promenade Samuel De-Champlain débutera en 2019. Un bassin pour la baignade est au coeur de ce projet de 160 millions $ qui oblige le déplacement de la voie ferrée du CN.
La promenade se prolongera vers l’est sur 2,5 kilomètres entre les côtes Sillery et Gilmour. Comme la présence de la voie ferrée le long du fleuve «crée une rupture», elle sera déplacée le long de la falaise. Le train passera sous le boulevard Champlain à la hauteur de la marina de Sillery. Ainsi pourront être aménagés 350 000 mètres carrés de terrain sur près de deux kilomètres en bordure du fleuve.

La phase trois se décline en trois thématiques: la station de puiseaux qui comprend un espace événementiel et le réaménagement du quai Frontenac; la station de la voile, à l’est de la marina, où un espace famille avec barbecues et zone pique-nique avec espace pour des jeux de pétanque et de volley-ball, côtoiera le marais Saint-Michel, remis en valeur; et la station de la plage qui permettra la baignade dans un bassin contrôlé.

Cette dernière phase est considérée comme le coeur du projet. Le bassin d’eau douce de 60 X 25 mètres et de 1,2 mètre de profondeur permettra aux baigneurs de se rafraîchir. Il y aura aussi un miroir d’eau de 200 mètres de longueur. On y construira un pavillon d’accueil avec toutes les facilités. La phase trois comprend la construction de trois pavillons.

Pour faciliter l’accès aux nouvelles installations, il y aura aménagement de 390 nouvelles cases de stationnement. Au total, 670 cases seront disponibles près de la promenade.

La directrice du bureau de projet pour la Commission de la capitale nationale, Élisabeth Corneau, confirme que c’est la phase la plus ambitieuse. Les travaux débuteront en 2019. Ils se poursuivront jusqu’en 2021. L’ouverture du bassin devrait se faire en 2022.

Les 160 millions s’ajoutent aux 100 millions des deux premières phases.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Place des Canotiers inaugaurée : Labeaume évoque la phase 3 et 4 de la promenade Samuel-de-Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2017 12 commentaires

Photos: Gérald Gobeil sauf André Turcotte pour la dernière

Source : Guillaume Piedboeuf, Le Soleil, le 12 juin 2017

(Québec) Le ruban inaugurant la place des Canotiers n’était pas encore coupé, dimanche, que déjà Régis Labeaume avait la tête aux prochains projets d’aménagement riverain, à Québec. Le maire se tourne désormais vers la rive reliant la baie de Beauport au pont de l’île d’Orléans, en plus des berges des quatre grandes rivières de la ville. Six ans après les premiers balbutiements du projet et un an et demi après la première pelletée de terre, c’était jour d’inauguration officielle, dimanche, pour la place des Canotiers. Ouverte au public depuis vendredi, la nouvelle place de la rue Dalhousie a reçu la visite du maire Régis Labeaume, mais également du ministre québécois de l’Emploi et la Solidarité sociale, François Blais, et du ministre canadien de la Famille, Jean-Yves Duclos. 
«Quand je suis devenu maire de Québec, j’avais décidé que ce stationnement-là disparaîtrait. Je trouvais inconcevable qu’un site aussi particulier sur le bord du fleuve soit un stationnement», a raconté Régis Labeaume, s’adressant à une foule d’une cinquantaine de citoyens présents pour l’inauguration. «Les croisières arrivaient ici et la première chose qu’on voyait, c’était un stationnement. Ce n’était pas Québec, ça». 
La place des Canotiers, aménagée au cout de 39 millions $, n’est cependant qu’une étape dans le plan du maire pour aménager les rives de Québec. Rappelant que les travaux de la phase III de la promenade Samuel-De Champlain devraient débuter prochainement, Régis Labeaume a également dit espérer un investissement rapide du fédéral au Port de Québec. 

«Je suis certain que Jean-Yves Duclos va aider le Port de Québec à trouver l’argent pour que l’on puisse aménager tous les terrains qui longent la rive du Port», a lancé le maire, profitant de la présence du ministre fédéral. 

la suite

Promenade Samuel-de-Champlain : la phase 2 officiellement terminée, on commence à penser à la phase 3.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Champlain / Vieux-port, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

La vision du maire pour la phase 4 de la promenade Samuel-De Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 avril 2017 1 commentaire

Source: Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 4 avril 2017

NEW YORK | Le maire de Québec ne se contentera pas de quelques accès au fleuve pour la phase 4 de la promenade Samuel-de Cham­plain, à Beauport. Il veut un sentier linéaire le long du fleuve, même si les coûts sont plus élevés. «Ce serait idiot de ne pas le faire. On va le regretter si on ne le fait pas. Ce serait une très grosse erreur», a soutenu lundi Régis Labeaume, en marge d’une rencontre avec Michael Marrella, directeur au New York City Waterfront Planning. Il s’informait des plans de la métropole américaine pour l’aménagement de ses 836 km berges.
En mai dernier, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a présenté sa vision de la phase 4 de la promenade Samuel-de Champlain, qui s’étend sur 8 km, du port au pont de l’île d’Orléans. La présidente, Françoise Mercure, avait indiqué qu’on avait oublié l’idée d’un sentier linéaire en raison des coûts importants liés à la présence de l’autoroute Dufferin-Montmorency en bordure du fleuve. On parlait plutôt d’une série de «points de rencontre».

la suite

Accès à la Baie de Beauport et prolongement de la promenade Samuel-De Champlain vers l’est.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Promenade Samuel-de Champlain: la phase III sur les rails

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2017 4 commentaires

Valérie Gauvreau
Le Soleil

(Québec) La phase III de la promenade Samuel-De Champlain est de retour sur les rails. Le concept et le tracé sont presque finaux, les contrats rendus caducs par des années de report ont été mis à jour et un appel d’offres pour la gérance de travaux vient d’être relancé. (…) Une chose est sûre, toutefois, l’appel d’offres daté du 27 janvier pour la gérance de construction confirme le déplacement de la voie ferrée du Canadien National (CN) du côté nord du boulevard, la démolition du viaduc au-dessus de la voie ferrée dans le secteur de la côte de Sillery et la construction d’un nouveau viaduc étagé dans le secteur de la marina de Sillery. Le tronçon comportera aussi un bassin de baignade et un miroir d’eau. (…)

Faits saillants des travaux

Promenade de 2,5 km le long du fleuve entre les côtes de Sillery et Gilmour
Réaménagement du boulevard Champlain pour lui enlever son caractère autoroutier
Déplacement de la voie ferrée du CN du côté nord du boulevard (adossé à la falaise)
Démolition du viaduc au-dessus de la voie ferrée dans le secteur de la côte de Sillery
Construction d’un nouveau viaduc étagé dans le secteur de la marina de Sillery
Création d’un miroir d’eau agrémenté de fontaines
Construction d’une piscine et d’une pataugeoire

Réalisation des travaux d’octobre 2017 à décembre 2021

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Promenade Samuel-de-Champlain : la phase 2 officiellement terminée, on commence à penser à la phase 3

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 septembre 2016 6 commentaires

Source : Valérie Gaudreau, Le Soleil, le 27 septembre 2016

(Québec) La promenade Samuel-De Champlain est officiellement prolongée vers l’ouest. Cette phase II est un aménagement sur 2,5 km entre le quai des Cageux et le sentier des Grèves. Et la Commission de la capitale nationale a bon espoir que commenceront dans un an les travaux pour la vaste phase III.
«On veut présenter notre projet au Conseil des ministres à l’été 2017 pour débuter les travaux à l’automne 2017», a lancé la présidente de la Commission de la capitale nationale, Françoise Mercure.
Elle participait mardi à l’inauguration de la phase II, un investissement de 30 millions $. Mais déjà, le sort de la troisième phase, d’une valeur de 130 millions $, était au coeur des questions.
Annoncée initialement en 2012, la phase III de la promenade prévoit un aménagement de 2,5 kilomètres le long du fleuve entre les côtes de Sillery et Gilmour et prévoit entre autres un bassin pour la baignade.

Après avoir été placé sur la glace notamment en raison d’un verdict très critique du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) en 2013, ce projet est revenu dans le plus récent budget de Carlos Leitão au printemps.

la suite

Reprise des travaux pour compléter la phase 2 de la promenade Samuel-de-Champlain: des photos.

La phase 3 de la promenade Samuel-de-Champlain toujours en vie.

Voir aussi : Projet - Promenade Samuel de Champlain.