Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement Haute-St-Charles »

Le double standard des «faux jumelés»: rue Beaubien (Quartier Des Châtels)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 février 2016 1 commentaire

François Bourque
Le Soleil

(Québec) Chronique/Cherchez l’erreur. Le règlement municipal interdit les jumelés dans une rue, mais y permet des unités de deux condos avec mur mitoyen.

Ça se ressemble, direz-vous. C’est ce que je trouve aussi.

La différence est surtout d’ordre sémantique et d’ordre légal : pour les jumelés, le bâtiment chevauche deux terrains; pour les condos, le bâtiment occupe un seul terrain. (…)

Le promoteur a lui-même contribué à la confusion l’automne dernier en annonçant des «jumelés» sur le terrain de la rue Beaubien.

Un second promoteur a depuis pris le relais et remplacé le mot «jumelés» par «maisons». Dans les faits, il s’agira de condos. (…)

J’ai reconnu dans ce débat un cas classique de «pas dans ma cour» et de résistance à la densification.

Des citoyens accusent le promoteur de dénaturer un paysage bucolique avec des constructions neuves mal intégrées.

On m’a décrit une rue Beaubien champêtre et exceptionnelle. Une canopée de vieux érables et une «trame architecturale harmonieuse» au «style anglais» plein de «cachet» avec ses bardeaux et ses ruelles privées.

Sauf que tout est dans le regard.

Pour ma part, je n’y ai vu qu’une rue de banlieue plutôt ordinaire. Une enfilade de bungalow et cottages des années 70-80 aux formes, matériaux et couleurs hétéroclites.

La suite

Québec Urbain en a parlé le 25 janvier 2016

* Merci à un fidèle lecteur (L.P. Simard)

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles.

Le Boisé Royal entame sa phase VI

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 février 2016 Commentaires fermés sur Le Boisé Royal entame sa phase VI

Boisé Royal

* Photo: Brouillard

François Cattapan
Journal de l’habitation

L’entreprise Maizon Construction Libre entreprend la 6e des huit phases du projet résidentiel Boisé Royal à Val-Bélair. Ce développement misera sur la moyenne densité avec 48 jumelés et un duplex, pour un investissement global de 13,5M$.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Maison.

Haute-Saint-Charles : Des citoyens s’opposent à la densification

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 janvier 2016 4 commentaires

Monica Lalancette
L’Actuel

En réaction au gel des constructions adopté en novembre pour protéger un secteur de Château-d’Eau de la densification, des citoyens dénoncent à leur tour la subdivision des terrains et la construction de bâtiments qui menacent selon eux l’uniformité architecturale de leur quartier. (…) Des citoyens s’inquiètent par ailleurs du développement domiciliaire dans le secteur Montchâtel, aux alentours de la rue Beaubien. Le résident Paul Guimont en a particulièrement contre la construction de «faux jumelés», des habitations bifamiliales construites sur un seul terrain, plutôt que sur deux lots comme l’exige la construction de jumelés. En réaction au dépôt d’une demande de permis par des promoteurs dans le secteur, il a recueilli la signature de 63 des 65 résidents de la rue pour freiner le projet.

La suite

* Merci à un fidèle lecteur (L.P.Simard)

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles.

Le Collectif Le Banc embellit la rue Racine

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 juillet 2015 2 commentaires

Source : Michèle Laferrière, Le Soleil (27 juillet 2015)

Mandaté par l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles, le Collectif Le Banc a fait cadeau de sa dernière réalisation à la rue Racine, à Loretteville.

«Si les quartiers centraux reçoivent beaucoup d’attention […], les rues principales des quartiers plus excentrés méritent aussi notre attention», lit-on sur la page Facebook du Collectif, qui a aménagé la promenade de la rue Racine sur d’anciens espaces de stationnement. Les bancs de bois, les espaces potagers, le piano public, les jeux de table et les jeux de poche égaieront le lieu jusqu’à l’automne et donneront des prétextes aux passants pour flâner et profiter de l’été au coeur de leur quartier.

L’article

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Art urbain.

Nouveau projet: Les Condos de l’Ormière

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 janvier 2014 Commentaires fermés sur Nouveau projet: Les Condos de l’Ormière

Les infos

Un billet précédent

* Merci à un très fidèle lecteur (Jean-François Cormier)

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Condo.

Loretteville, un secret de mieux en mieux gardé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 novembre 2013 1 commentaire

Jean Thivierge
Québec
(Points de vue. Le Soleil)

La dernière fois que j’ai entendu un dirigeant politique parler de Loretteville, ce fut Jean-Paul L’Allier. Après la fusion, il avait souhaité revitaliser ce secteur. Ce n’était pas un réflexe paroissial, c’était une remarque bien fondée pour redonner une certaine dignité à un secteur qui a été un des premiers pôles de développement industriel (cuir, chaussure, ganterie) de la région de Québec.

Maintenant et normalement intégrée comme Charlesbourg, Sainte-Foy et d’autres arrondissements dans la ville de Québec, le secteur de Loretteville a cependant été un peu gommé à titre d’entité politique en étant assimilée à l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Je ne remets pas en question cette délimitation, mais je note, comme L’Allier à l’époque, que le secteur historique, le vieux Loretteville, aurait besoin d’un peu plus de vie.

La suite

* Merci à une fidèle lectrice (Mireille Campagna)

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles.

Haute St-Charles: Viva Cité Chauveau

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 août 2013 6 commentaires

Concept

Un des projets immobiliers parmi les plus étendus, Viva Cité Chauveau répondra aux besoins et attentes de plus de 10 000 personnes. L’objectif est de créer un milieu de vie où les citoyens pourront à la fois se loger, travailler, consommer, fraterniser et se détendre.

Groupe Dallaire demeurera le gardien du plan d’urbanisme afin de permettre l’atteinte des orientations de développement et des principes d’aménagement reliés au développement durable.

Ce projet aura pour prémisse de base la création de milieux de vie de grande qualité. C’est ainsi que grâce à l’expertise d’urbanistes, architectes, architectes paysagistes et ingénieurs civils, Viva Cité Chauveau bénéficiera d’une grande fonctionnalité des lieux ainsi que d’une esthétique impeccable, adaptée à chaque secteur du quartier.

Quartier

Ayant à cœur le développement durable, le plan d’ensemble regroupera quatre thèmes principaux :
• L’occupation de l’espace et cadre bâti
• La protection de l’environnement et gestion des ressources
• La gestion des déplacements
• La mise en valeur de paysagistes

Ce quartier compte offrir aux habitants :

• Un juste équilibre entre les fonctions résidentielles et les fonctions non résidentielles
• L’assurance de la préservation, l’intégration et l’éventuelle bonification des milieux naturels
• La création de noyaux d’activités assurant l’accueil et l’accessibilité de fonctions, notamment commerciales, institutionnelles et récréatives.
• L’aménagement d’espaces publics de qualité et à vocations variées afin d’encourager l’animation, l’activité et la socialisation
• La mise en place de réseaux vert, bleu et blanc qui permettront d’accéder facilement aux milieux naturels du site
Services
• Parcs et espaces verts
• Quartier numérique 2.0
• Terminus pour le futur Métrobus
• Établissements scolaires (possiblement primaire/secondaire)
• Garderie
• Réseaux vert, bleu et blanc
• Zone d’affaires style place commerciale
• Parc industriel
• Secteur industriel de prestige en bordure de l’autoroute Henri IV

Localisation

Le quartier sera situé à la périphérique nord-ouest de la ville de Québec, bordé à l’ouest par l’autoroute Henri-IV, au nord de la route Ste-Geneviève et le boulevard St-Claude, à l’est par les limites actuelles des secteurs résidentiels du quartier Loretteville et au sud par l’avenue Chauveau.

* Merci à un très fidèle lecteur (Jeason Morin)

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Projet - Viva Cité Chauveau.

Un référendum au golf Val-Bélair

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 juillet 2013 10 commentaires

Valérie Gaudreau
Le Soleil

Cette fois-ci, du côté de l’ancien Golf de Val-Bélair, où un projet de construction de 170 maisons pourrait bien être soumis à un référendum. Une étape vient en tout cas d’être franchie par les citoyens opposés au changement de zonage qui permettrait la construction de résidences.

Le nombre de signatures, une soixantaine au total selon la Ville, a été suffisant dans quatre des cinq zones concernées pour demander l’ouverture des registres pouvant mener à la tenue d’un référendum. Mais d’ici là, les conseillers de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles devront décider lors de la séance du 27 août s’ils retirent le projet immobilier ou s’ils vont de l’avant avec le processus d’ouverture des registres.

La suite

Plus d’informations sur Québec Hebdo

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles.

Densification douce dans la Haute St-Charles

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 avril 2013 9 commentaires

J’ai remarqué la chose l’an passé. Ou peut-être il y a deux ans. Quoi qu’il en soit, cela a attiré mon attention, car il est plutôt rare à Québec que l’on mette par terre un immeuble, surtout une unifamiliale, pour bâtir autre chose. C’est au coin de l’avenue Lapierre et de la rue Vézina. Trois immeubles à logements, ou peut-être est-ce des condos, ont été construits. Juste en face, une pancarte s’apprête à être installée et ce qui semble être un bureau des ventes s’apprête à ouvrir. Une maison, peut-être deux, sera démolie. Il est à parier que ce commerce, qui fait le 3e coin de l’intersection, a reçu des offres.

Sur la rue de la Faune, entre Lapierre et le boulevard de la Colline, les projets foisonnent. Au Coin Roland-Fiset, quatre immeubles multi-logements sont en érection, remplaçant aussi des maisons. Un coin de rue plus loin, une maison détruite et un ancien garage attendent le début d’un nouveau projet. Moins de 50 mètres à l’ouest, un immeuble a aussi été érigé récemment et la maison juste à côté semble attendre le même sort.

La densification n’est pas toujours douce. Cette grosse maison canadienne fera place à 3 immeubles à condo dont nous avons déjà parlé sur Québec urbain. Encore plus impressionnant, sur Lapierre, le presbytère St-Émile est passé sous le pic des démolisseurs et deux gros bâtiments, jurant avec les petites maisons du coin, accueillerons du logement communautaire.

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles.

Nouveau projet: Condos Le Distinction

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 avril 2013 12 commentaires

Condo Le Distinction

(…) notre premier immeuble longe la piste cyclable Corridor des Cheminots, qu’il est à moins de 1 km de Robert-Bourassa et à cinq minutes des Galeries de la Capitale.

La suite

Page Facebook

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Condo.