Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Art urbain »

Pourquoi pas une scène vitrée de plusieurs étages à place D’Youville?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er novembre 2021 3 commentaires

Bapriste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Jacques Plante est architecte. Un habitué des projets artistiques : la TOHU, Le Diamant, le Palais Montcalm, La Bordée. Jacques Plante veut lancer une idée dans la campagne électorale municipale. Et si la place D’Youville avait besoin d’un nouveau souffle?

C’est lui qui a contacté Le Soleil. À la fois praticien privé et professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval, il aime influer le devenir de la capitale. Cette fois-ci, il se concentre sur le quartier des spectacles en expansion autour de la D’Youville.

Pour nous convaincre du bien-fondé de sa vision, il nous a bombardés d’images, de photos, d’explications. «Mon espoir, c’est que ces images soient publiées et que les candidats puissent se prononcer sur un projet qui est autre chose que le tramway, les poubelles.»

Allons y voir de plus près.

(…)

Le concept a été baptisé Le KIOSK. Dans la vidéo détaillant les plans, on voit un bâtiment de sept étages ayant une ossature d’acier. Il existe également une version en bois. L’ensemble est enveloppé de verre.

Lorsque la météo est clémente, le rez-de-chaussée peut être ouvert sur la place publique. Équipée de gradins amovibles, la salle du bas deviendrait un lieu de diffusion des arts de la rue, par exemple. «On pourrait avoir une place des spectacles qui est vraiment dédiée à la performance.»

En grimpant les escaliers, on aperçoit des passerelles, des points de vue sur le quartier. Au sommet, une autre salle de diffusion, avec la place D’Youville et le château Frontenac comme fonds d’écran, serait aménagée. L’architecte évoque un «bâtiment observatoire.»

A l’extérieur, on remarque des gradins posés sur le toit de l’entrée du stationnement D’Youville. D’autres, construits sur le terminus d’autobus, celui qui serait éliminé avec l’arrivée du tramway; d’ailleurs, il serait possible d’accéder au souterrain sous cette structure. Pourquoi tous ces gradins? La surface vitrée du KIOSK servirait de toile pour la projection d’œuvres, de films, explique Jacques Plante.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain, Institutionnel.

L’histoire ressurgit sur le site des grands événements des plaines d’Abraham

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 août 2021 Commentaires fermés sur L’histoire ressurgit sur le site des grands événements des plaines d’Abraham

Reconnu mondialement comme un lieu de rassemblement par excellence, le site des grands événements des plaines d’Abraham est d’abord porteur d’une riche histoire. La Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) a souhaité valoriser le patrimoine de ce secteur, situé derrière le Musée des plaines d’Abraham, en réalisant un aménagement éphémère. Le projet constitue un préambule à la réalisation d’un aménagement permanent, à compter de l’été prochain, qui intégrera harmonieusement le passé historique du site et la modernité des événements qui s’y tiennent. (Commission des champs de bataille nationaux).

Pour en apprendre davantage

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Un souffle de renouveau pour la place de l’Hôtel-de-Ville

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 juin 2021 Commentaires fermés sur Un souffle de renouveau pour la place de l’Hôtel-de-Ville

Québec, le 17 juin 2021 – La Ville de Québec annonce le réaménagement de la place de l’Hôtel-de-Ville, dans le Vieux-Québec, afin de répondre aux besoins événementiels, commerciaux et de mobilité active du secteur. Le projet inclura la réfection des rues De Buade, des Jardins, Sainte-Famille et de la Côte de la Fabrique entourant la place publique.

« Lieu de convergence institutionnelle, de commémoration et d’animation, aujourd’hui la place de l’Hôtel-de-Ville est victime de son succès et nécessite un rafraîchissement, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. La reconfiguration et l’élargissement des limites de la place réduiront l’espace réservé jusqu’à maintenant aux automobiles au bénéfice des piétons qui pourront profiter de l’endroit en toute sécurité. »
Fréquenté par près de trois fois moins d’automobilistes que de piétons, le réaménagement du quadrilatère vise à laisser plus d’espace à ces derniers. La géométrie de la chaussée sera modifiée : largeurs de voies de circulation réduites, trottoirs bonifiés, traverses piétonnes élargies, ajout d’éléments de sécurité (bollards, chaînes, plaques podotactiles, etc.).

La superficie des lieux passera de 1 245 m2 à près de 4 400 m2, au profit des événements qui occupent cet espace près du tiers de l’année. L’endroit sera d’ailleurs modulable au gré des saisons et des activités.
Démarche conceptuelle

Lieu de rassemblement depuis sa création en 1647, la forme de la nouvelle place s’inspirera des marchés publics ayant occupé l’emplacement à l’époque.

« Une mise en valeur du cadre bâti entourant la place fera partie intégrante du concept, a précisé Mme Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Une mise en lumière du secteur, incluant les façades de l’hôtel de ville, épicentre de la place, et de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, sera déployée et des structures destinées à la tenue d’événements complèteront les lieux. »

Les arbres qui occupent l’espace seront conservés et la canopée sera bonifiée par la plantation d’arbres et de végétaux. Inspirée de l’approche des rues conviviales, la démarche conceptuelle répond notamment aux visions de l’arbre, de la mobilité active et du patrimoine de la Ville de Québec.

Le réaménagement de cette place publique s’inscrit dans la continuité des aménagements déjà réalisés au pourtour de l’hôtel de ville dans les dernières années. Le budget de réalisation comprend 3 M$ de la Ville de Québec et 7 M$ octroyés en 2020 par le Secrétariat à la Capitale-Nationale.

Le communiqué

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain.

En parlant d’art urbain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 mai 2021 2 commentaires

L’endroit (un garage désaffecté) qui serait maintenant propriété de la Ville de Québec deviendra un parc qui sera très « vert » selon le maire de Québec. Il y aura aussi une station pour le tramway. En attendant que le tout se réalise, un article paru dans Monmontcalm nous apprend que l’artiste Ilana Pichon réalise cette oeuvre artistique.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain.

Une œuvre d’art surréaliste pour le parc Bardy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er mars 2021 1 commentaire

Québec, le 1er mars 2021 – La Ville de Québec a dévoilé la maquette de l’œuvre d’art des artistes Cooke-Sasseville pour le parc Bardy, créée en collaboration avec un groupe d’élèves de l’école des Jeunes-du-Monde. Intitulée Dessine-moi une chenille, l’œuvre est composée d’un immense crayon de plomb sur lequel un éléphant rose au corps de chenille prend part à une fanfare enjouée.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain.

Ordre des architectes du Québec: Prix du public 2020

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 mars 2020 Commentaires fermés sur Ordre des architectes du Québec: Prix du public 2020

Quelques projets à Québec, dont celui du théâtre Le Diamant. Fin du vote ? 27 mars 2020

Voir aussi : Architecture urbaine, Art urbain, Conférences / évènements, Institutionnel.

Trois nouvelles oeuvres d’art verront le jour à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 août 2019 Commentaires fermés sur Trois nouvelles oeuvres d’art verront le jour à Québec

Source : Taïeb Moalla, Le Journal de Québec, le 26 août 2019

La Ville de Québec a dévoilé lundi matin les maquettes de trois œuvres d’art, réalisées pour près de 500 000$, qui seront bientôt installées dans trois équipements sportifs et récréatifs.

Ces créations seront visibles au futur YMCA, sur la rue du Pont, à la base de plein air de Sainte-Foy et au futur Centre de glaces.

la suite pour découvrir les œuvres.

Voir aussi : Art urbain.

Six nouvelles places éphémères à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2019 Commentaires fermés sur Six nouvelles places éphémères à Québec

Radio-Canada

Avec l’arrivée de l’été vient aussi l’ouverture des places éphémères. Des espaces publics aménagés le temps d’une saison pour permettre aux citoyens de se prélasser en plein air. Six nouveaux endroits seront proposés aux citoyens cette année.

Ces nouvelles places éphémères s’ajoutent aux 18 déjà existantes. Elles sont situées à divers endroits dans la ville de Québec, à Cap-Rouge, au centre-ville, à Beauport et Loretteville entre autres. L’aménagement de ces lieux sera terminé dans les prochains jours.

Les nouveaux espaces en 2019 continuent de miser sur l’art, la végétation et la fraîcheur et sont ouverts à tout le monde.

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine, Art de vivre en ville, Art urbain.