Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Québec La cité »

Québec et son schéma d’aménagement révisé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2019 1 commentaire

Source : Louise Boisvert, Radio-Canada, le 10 février 2019

La Ville de Québec a jusqu’au 16 février pour remettre à la ministre des Affaires municipales une version revisée (sic) de son schéma d’aménagement. Selon nos informations, l’administration Labeaume devra demander un délai.
Radio-Canada a contacté le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour savoir si la Ville de Québec avait déposé, en date du 8 février, une nouvelle version du schéma d’aménagement et de développement.
Il s’agit d’un document de plus de 200 pages qui jette les bases du développement du territoire de l’agglomération pour les 20 prochaines années.
Par courriel, le Ministère indique que la Ville ne l’a pas encore fait. Il précise que le « Ministère accompagne l’agglomération de Québec dans la poursuite de ses travaux afin de lui permettre d’adopter un règlement de remplacement qui serait conforme aux orientations gouvernementales en matière d’aménagement du territoire. »
Le Ministère ajoute également que « la démarche ne sera pas complétée dans le délai de 120 jours. »

la suite

Dépôt de la version finale du Schéma d’aménagement et de développement révisé de l’agglomération de Québec.

Voir aussi : Québec La cité.

Huit bornes interactives au Grand Marché

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 janvier 2019 1 commentaire

Source : Taïeb Moalla, Journal de Québec, le 28 janvier 2019

La Ville de Québec va faire installer huit bornes interactives, au coût de 250 000 $, pour bien guider les visiteurs du futur Grand Marché vers les produits agroalimentaires de la grande région de la Capitale-Nationale.
Ces équipements «d’affichage dynamique» seront installés à l’intérieur du Marché pour permettre «une expérience client des plus conviviales», lit-on dans un sommaire décisionnel de la municipalité rendu public plus tôt cette semaine.
Il y aura huit bornes, neuf écrans et deux tablettes pour diffuser de l’information sur les commerçants, les produits, les conférences et ateliers, ainsi que sur les nouveaux arrivages. De ce nombre, trois bornes interactives mobiles seront mises à la disposition des régions de la Capitale-Nationale.
Ces 250 000 $ seront puisés à même «la Vision entrepreneuriale Québec 2023», un fonds du gouvernement du Québec géré par la municipalité.
Aux yeux de Québec 21, il ne fait aucun doute que les 250 000 $ doivent être additionnés au budget de 24,8 millions $, ce qui porterait le total à plus de 25 millions $.

la suite

Grand Marché : vue de la façade.

Voir aussi : Arrondissement Limoilou, Ville intelligente.

Les blues du piéton d’hiver

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 janvier 2019 11 commentaires

François Bourque
Le Soleil

CHRONIQUE / L’histoire commence par une lettre de lectrice. Une toute petite histoire. Mais notre relation à l’hiver tient souvent à de petites choses qui font une différence.

La lectrice déplorait qu’on ait cessé de déneiger les accès à la promenade Samuel-De Champlain au pied des côtes du Verger, Gignac et de Sillery.

Elle fut déçue des explications après avoir fait part de son mécontentement. On lui a dit qu’il était «impossible de déneiger, les infrastructures n’étant pas conçues pour ça».

La réponse m’a aussi étonné.

Voire si, dans une ville rompue à l’hiver, il puisse être impossible de déneiger trois bouts de trottoirs de quelques mètres pour permettre l’accès, dût-on y aller à la pelle.

J’aurais été moins étonné si on avait évoqué les coûts ou la faible fréquentation de la promenade en hiver. Qui veut aller se les geler au vent du fleuve par 20 sous zéro en janvier?

La réalité est qu’ils sont beaucoup plus nombreux qu’on pense. Les sentiers tapés en témoignent.

(…)

Quoi qu’il en soit, les questions ont eu leur effet. La Ville a mené une nouvelle «analyse» et s’est ravisée. Elle reprend dès maintenant le déneigement des accès à la promenade au pied des côtes. Bonne nouvelle.

(…)

L’urbaniste canadien Norman Pressman, professeur à l’Université Waterloo, a utilisé il y a quelques années un indice de rigueur de climat développé par Environnement Canada pour comparer les villes du monde.

Cet indice tient compte du refroidissement éolien (température et vents), de la durée de l’hiver (nombre de mois sous zéro) et de la température moyenne du mois le plus froid.

Son verdict, rapporté dans l’essai Maudit hiver du journaliste Alain Dubuc : Québec (54) est tout juste derrière Saskatoon (55) et Winnipeg (56) au palmarès des villes les plus froides du monde. À l’exception de quelques bleds de Sibérie où il y a cependant moins de neige (et de trottoirs à déblayer).

La suite

Voir aussi : Québec La cité.

Dix projets à surveiller pour 2019

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 décembre 2018 3 commentaires

Source : Taïeb Moalla et Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 31 décembre 2018

Plusieurs projets seront à surveiller de près, à Québec, en 2019. Le Journal fait le point sur dix d’entre eux.

Pour voir les 10 projets.

Voir aussi : Québec La cité.

Québec en quelques chiffres

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 décembre 2018 1 commentaire

SUPERFICIE
• 454 km2
POPULATION
• 543 095 hab. (ville), 579 135 hab. (agglomération), 805 061 hab. (communauté métro. de Québec)5
• Âge médian de la population : 43,3 ans
• Revenu médian des ménages 59 881 $
• 94% de langue maternelle française, 40% bilingue
INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES ET PIÉTONNIÈRES
• 2 388 km de routes
• 1 275 km de trottoirs
• 346 km de réseau cyclable
• 92 km de sentiers en milieu naturel
• 2 ponts et 1 traversier donnent accès à la capitale
• Accès direct à tout le Nord-Est américain
• 3 259 ouvrages d’art et structures et 1 046 bâtiments
INFRASTRUCTURES D’EAU
• 2 stations d’épuration des eaux usées
• 4 usines de production d’eau potable
• Plus de 92 millions de m3 d’eau potable produite par an
• 138 millions de m3 d’eaux usées traitées par an
• 6 883 km de conduites d’aqueduc et d’égout
RÉSEAU DE TRANSPORT
• 4 558 arrêts
• 869 km de réseau, dont 65 km de voies réservées
ENVIRONNEMENT
• 7 écocentres
• 503 parcs et espaces verts
• 145 000 arbres d’alignement de parcs et de rues
ÉDUCATION
• Université Laval, 1re université francophone en Amérique en 1852 (Séminaire de Québec en 1663)
• École nationale d’administration publique, INRS, Télé- université, Université de Montréal (campus Québec), UQTR (Centre universitaire de Québec)
• 10 collèges et cégeps
SPORTS
• 30 grands événements sportifs, dont une quinzaine à caractère international
• 1 équipe de football universitaire, le Rouge et Or
• 1 équipe de hockey junior majeur, les Remparts
• 1 équipe de baseball, les Capitales
TOURISME
• 1er rang des meilleures destinations touristiques au Canada en 2018 (magazine Travel + Leisure)
• 18e rang parmi les meilleures villes au monde (Best Small Cities) (Condé Nast Traveler)
• 4,3 millions de touristes et 6,6 millions d’excursionnistes d’un jour, 10,9 millions de visiteurs
• 1,9 G$ en dépenses touristiques
• 160 congrès et réunions corporatives et quelques
200 000 participants en 2017
• Plus de 1200 établissements d’hébergement et de
restauration
• 22000 emplois
5 Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (Décret de population 2018)
ORGANISATIONS INTERNATIONALES
• 11 organisations internationales
SANTÉ
• 8 centres hospitaliers
• 2 centres de santé et services sociaux
• 4 centres de réadaptation
• 15 centres d’hébergement publics et privés • 1 centre jeunesse
CULTURE
• 150 festivals et événements
• 25 établissements formant le Réseau des bibliothèques
de la Ville de Québec • 9 musées
• 22 lieux d’interprétation
• 30 théâtres et salles de spectacle
• Environ 275 jours de tournage, 82 projets
RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT
• Plus de 1,3 G$ investis annuellement en R & D
• 400 laboratoires et centres de recherche de classe
mondiale
• 5 500 chercheurs et associés
TIC ET ÉLECTRONIQUE (données régionales)
• Chiffre d’affaires global de 3,5 G$
• 525 entreprises
• 15 420 emplois
FINANCE ET ASSURANCE (données régionales)
• PIB régional de plus de 6,2 G$
• Plus de 660 entreprises, dont 10 sièges sociaux
• 27 700 emplois
CULTURE (données régionales)
• ApportauPIBrégional:plusde1,7G$
• Plus de 300 organismes professionnels animent la vie
culturelle et artistique • 24000 emplois
CENTRES COMMERCIAUX
• 15,5 G$ de ventes au détail
• 71 centres commerciaux regroupant près de 2 200
places d’affaires
ADMINISTRATION PUBLIQUE (FÉDÉRALE, PROVINCIALE ET MUNICIPALE)
• 50 900 emplois représentant 11,5 % du total de l’emploi régional
PORT DE QUÉBEC ET SON TERMINAL DE CROISIÈRES
• 131 escales de navires, 34 navires différents et 25 lignes de croisières différentes
• 202 081 croisiéristes et membres d’équipage en visite • 27,6 millions de tonnes de marchandises
manutentionnées
AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN-LESAGE
• 2e en importance au Québec et 11e au Canada • 1 670 880 passagers en 2017 (une hausse
d’achalandage de 3,4 % par rapport à 2017)

Source

Voir aussi : Publications & ressources Internet, Québec La cité.

Budget d’investissement 2019-2020-2021 : 1 900,1 M$ en infrastructures et services pour les citoyens et les générations futures

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 décembre 2018 7 commentaires

Québec, le 10 décembre 2018 – La Ville de Québec a présenté aujourd’hui son budget d’investissement 2019, le plus élevé depuis 10 ans, en progression de 12,5 %. Le programme triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2020-2021 atteint 1 900,1 M$ en incluant le Réseau de transport de la Capitale. Près du deux tiers, soit 63 % des projets d’investissement, seront payés comptant ou financés par les gouvernements et des programmes de subvention. Seulement 37% des investissements seront financés par le biais d’emprunts. Il prévoit le développement des infrastructures pour 1 159,7 M$, et le maintien de la pérennité des infrastructures publiques existantes pour 740,5 M$.

La Ville a choisi d’investir dans de grands projets, comme le réseau structurant de transport en commun, le centre de biométhanisation, le centre de glaces et la bibliothèque Gabrielle-Roy, et de profiter pleinement des programmes gouvernementaux d’aide financière destinés aux infrastructures. Le budget d’investissement assure également la continuité des travaux de réfection d’infrastructures amorcés depuis plusieurs années, notamment la mise à niveau et la réparation des chaussées et des réseaux d’aqueduc et d’égout.

« Le paiement comptant d’immobilisations que nous priorisons depuis plusieurs années se montre aujourd’hui payant, nous permettant d’avoir une marge de manœuvre pour investir massivement dans des projets d’avenir, tout en contrôlant la dette qui est en baisse, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Les programmes de subvention gouvernementaux offrent à la Ville une occasion qu’elle ne peut laisser passer, en priorisant la mise en œuvre de projets d’infrastructures importants, tout en diminuant les coûts à long terme pour la population de Québec. Ce budget d’investissement poursuit notre engagement de maintenir des services durables et de qualité, tout en laissant aux générations futures des équipements performants. »

Les investissements projetés au PTI 2019-2020-2021, totalisant 1 900,1 M$ (incluant le RTC), se répartissent comme suit :
– 609,7 M$ en 2019;
– 722,2 M$ en 2020;
– 568,3 M$ en 2021.

Les priorités
Les choix d’investissement de la Ville visent à fournir des services municipaux de qualité et à maintenir les équipements et les infrastructures publics en bon état.

Plusieurs projets majeurs incontournables seront achevés ou lancés dans les trois prochaines années, notamment :
§ 281,8 M$ | Maintien et développement du Réseau de transport de la Capitale

§ 215 M$ | Construction du réseau structurant de transport en commun

§ 105 M$ | Construction du Centre de biométhanisation de l’agglomération de Québec

§ 83,2 M$ | Réhabilitation et réfection des chaussées et réaménagement de la route de l’Église

§ 82,4 M$ | Construction d’un centre de glaces (anneau de glace couvert et deux patinoires), travaux au Centre sportif de Sainte-Foy, et réaménagement de la base de plein air de Sainte-Foy

§ 77,1 M$ | Travaux liés au traitement des eaux

§ 57,5 M$ | Projets liés à l’entente de développement culturel liant le ministère de la Culture et des Communications et la Ville

§ 56,7 M$ | Construction et réfection de bâtiments municipaux

§ 44,8 M$ | Développement des écoquartiers D’Estimauville et de la Pointe-aux-Lièvres, incluant une passerelle cyclopiétonne en bois (rivière Saint-Charles)

§ 32,7 M$ | Bibliothèque Gabrielle-Roy

§ 27 M$ | Travaux en lien avec le Plan des rivières (17 M$) et travaux correctifs de la rivière Lorette (10 M$)

§ 24,9 M$ | Développement du logement social et programme Rénovation Québec

§ 21,8 M$ | Nouveau système de radiocommunication

§ 19 M$ | Réfection et entretien des ouvrages d’art

§ 17,8 M$ | Marché public de Québec, Espace public de la Place de la famille, Promenade Samuel-de-Champlain

§ 17,1 M$ | Construction et réfection de centres communautaires (Saint-Roch, des Chutes et Bardy)

§ 15 M$ | Travaux à l’incinérateur afin d’améliorer sa performance

§ 14,5 M$ | Mise en œuvre de la vision des déplacements à vélo, incluant la passerelle Dalhousie

§ 12,3 M$ | Réalisation du plan d’aménagement lié au programme particulier d’urbanisme (PPU) du plateau centre de Sainte-Foy

§ 9,3 M$ | Acquisition de véhicules au Service de protection contre l’incendie, selon le nouveau schéma de couverture de risques en incendies

§ 685,4 M$ | Autres investissements

Les détails concernant le budget d’investissement (programme triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2020-2021 sont accessibles sur le site internet de la Ville de Québec

Les informations sur le budget 2019 188 pages (Allez voir Québec en quelques chiffres à la page 32)

Le budget en bref 20 pages

Voir aussi : Message d'intérêt public, Québec La cité.