Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Québec La cité »

Le maire L’Allier se livre dans ses mémoires

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 septembre 2019 Aucun commentaire

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Jean-Paul L’Allier a eu une vie bien remplie et épanouie, mais concilier la famille et la politique a été difficile, révèle l’ancien ministre et maire de Québec, qui se livre comme jamais dans ses mémoires inachevés, publiés trois ans après son décès.

Quelques années avant sa mort en janvier 2016, Jean-Paul L’Allier a entrepris de rassembler ses souvenirs et ses réflexions sur sa vie, ses engagements politiques, sa carrière, sa famille. C’est sa femme qui l’a incité à le faire. Maintenant veuve, Johanne Mongeau, aidée de l’historien et bibliothécaire Gilles Gallichan, a réuni ses mémoires ainsi que divers documents d’archives, dont sa dernière entrevue accordée à Radio-Canada, deux mois avant son décès.

Intitulé Le Relais, le livre qui en découle paraîtra le 10 septembre. Jean-Paul L’Allier s’y livre de façon franche. « Il s’ouvre dans ce livre-là comme il ne l’a jamais fait », souligne Johanne Mongeau, notamment sur sa famille.

La suite

L’éditeur

Voir aussi : Publications & ressources Internet, Québec La cité.

Influences de l’architecte Frank Lloyd Wright à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 août 2019 Aucun commentaire

Texte de Émilie Vézina-Doré, conseillère à la mise en valeur du patrimoine à la Ville de Québec

Le 7 juillet 2019, l’architecture de Frank Lloyd Wright rejoignait la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les œuvres architecturales du XXe siècle de Frank Lloyd Wright, regroupant huit édifices, sont désormais inscrites à la prestigieuse liste, sur laquelle figure également l’arrondissement historique du Vieux-Québec.

Né dans le Wisconsin, Frank Lloyd Wright (1867-1959) est l’auteur de plusieurs centaines de bâtiments presque exclusivement situés aux États-Unis. Wright a été reconnu au début des années 1990 par l’American Institute of Architects comme le plus grand architecte américain de l’histoire. Son influence s’est fait ressentir jusqu’à Québec!

Ses maisons style prairie

En plus du fameux musée Guggenheim de New York, Wright est renommé pour ses maisons associées au style prairie qui, par leur profil bas et leur composition horizontale, s’adaptent bien au paysage des vastes étendues des plaines américaines. Ce sont, en quelque sorte, les ancêtres de nos bungalows.

D’ici à votre prochaine excursion dans la banlieue de Chicago, à Oak Park, pour visiter sa maison-studio et ses nombreuses résidences ou la fameuse maison sur la cascade (Fallingwater) en Pennsylvanie, pourquoi ne pas faire un survol de l’architecture moderne à Québec en découvrant deux édifices de Québec clairement influencés par Wright?

Les architectes québécois Béland et Racicot inspirés par Wright

La résidence Camille-Lacroix sur l’avenue des Gouverneurs (1954), un clin d’œil de l’architecte Paul Béland à la Frederick C. Robie House (1906-1909).

L’ancienne Caisse Notre-Dame-du-Chemin (1963), une œuvre de Jacques Racicot inspirée du musée Solomon R. Guggenheim conçue par Wright en 1959.

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine, Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Québec La cité.

WIFI gratuit sur des artères commerciales de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 août 2019 Aucun commentaire

Offrant déjà du Wifi gratuit dans ses édifices publics, la Ville de Québec poursuit l’expansion de son réseau et offre de nouveaux points d’accès gratuits sur des artères commerciales.

Lors de vos déplacements, repérez le visuel Wifi gratuit et suivez les indications pour vous connecter au réseau ZAP Québec.

Les artères actuellement couvertes sont :

Quai Saint-André;
la rue Dalhousie;
la rue du Marché-Champlain;
la Grande Allée, de l’avenue De Bourlamaque à la rue D’Auteuil; et
la rue Saint-Joseph.

La suite

Voir aussi : Québec La cité, Technologie, Ville intelligente.

Québec, troisième ville la plus sécuritaire au monde

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 août 2019 2 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

La publication d’affaires CEO Magazine vient de nommer Québec troisième ville la plus sécuritaire au monde.
Le palmarès a été publié au cours des derniers jours dans la publication qui s’adresse au monde des affaires. Le magazine fait le décompte des villes du monde en fonction de leur taux de criminalité et Québec se retrouve en tête de liste, tout juste derrière les villes d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis, et de Doha, au Qatar.

Le magazine a pris en compte «l’indice de criminalité» de 334 villes dans le monde. Il s’agit d’«une estimation du niveau global de crimes dans une ville donnée».

Québec se situe donc devant des mégapoles comme Taipei, la capitale de Taïwan, Munich, en Allemagne, Dubaï, aux Émirats arabes unis, Zurich et Berne, en Suisse, Eskisehir, en Turquie, et Hong Kong, dans cet ordre.
La ville canadienne la plus proche est Ottawa, au 37e rang, suivie de Waterloo, au 45e rang. Montréal arrive au 79e rang. Les États-Unis n’ont aucune ville avant le 53e rang. Il s’agit de Salt Lake City.

Les trois villes les plus dangereuses qui se situent tout au bas de la liste sont toutes situées au Brésil: Fortaleza, Salvador et Rio de Janeiro.

La suite

L’article dans le CEO magazine

Voir aussi : Québec La cité, Tourisme.

Les archives en ligne de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juillet 2019 Aucun commentaire

Québec, le 12 juillet 2019 – La Ville de Québec bonifie son service d’archives en ligne grâce à une amélioration marquée du contenu numérique disponible. Ce sont désormais plus de 70 000 fiches historiques comprenant des photographies, illustrations, gravures, documents cartographiques, dessins architecturaux et documents audiovisuels qui sont accessibles sur le site Internet de la Ville, et ce, gratuitement.

Par son contenu varié et ses options de recherche avancée, Les Archives en ligne facilite l’accès aux documents archivistiques et historiques de Québec et en favorise la diffusion. Ces bonifications s’inscrivent dans la foulée du déménagement des archives historiques qui étaient localisées à la bibliothèque Gabrielle-Roy.

« Durant les travaux à la bibliothèque Gabrielle-Roy, il était important pour nous de continuer à offrir le service de consultation d’archives et de documents historiques, a précisé M. Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du District de Saint-Roch–Saint-Sauveur. Nous avons profité de l’occasion pour bonifier le contenu des archives en ligne de façon substantielle de même que pour y ajouter des fonctionnalités de recherche avancée. Les Archives en ligne, c’est une mine d’or au bout des doigts. »

Plus de deux ans de préparation et de travaux auront été nécessaires au déménagement des 400 000 documents composant les archives, soit plus de 5000 boîtes. Mises bout à bout, ce sont plus de 3 kilomètres linéaires de documents, soit la distance entre le Centre Vidéotron et la Place D’Youville.

Une offre de service variée

Ces améliorations s’ajoutent aux nombreux services déjà offerts par les archives de la Ville. Il est possible d’effectuer des demandes de reproduction et de diffusion publique à même le site Internet de la Ville.

Le public peut consulter les documents originaux sur place, en prenant rendez-vous au préalable en composant le 418 641‑6311 ou en écrivant au 311@ville.quebec.qc.ca.

Les Archives en ligne

Voir aussi : Message d'intérêt public, Publications & ressources Internet, Québec La cité.

Statistiques: Près du million d’habitants à Québec en 2041

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 juillet 2019 Aucun commentaire

Valérie Bidégaré
Journal de Québec

Même si la population de la province augmentera à un rythme moins élevé que prévu ces 50 prochaines années, celle de la région de Québec s’approchera un peu plus du cap du million d’habitants en 2041.

La région de la Capitale-Nationale accueillait 733 900 résidents en 2016 et ce nombre devrait s’élever à 820 200 en 2041. C’est ce qui ressort du document « Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2016-2066 » publié par l’Institut de la statistique du Québec, jeudi matin, à l’occasion de la Journée mondiale de la population.

À l’échelle de la province, la population est de 8,4 millions d’habitants et elle devrait passer à 9 millions en 2030 pour finalement atteindre les 10 millions en 2066.

Selon les auteurs du document, c’est le nombre d’aînés âgés de 65 ans et plus qui ne cessera de croître. Si on en recensait 145 000 en 2016 dans la région, ils seraient 225 000 en 2041.

Par ailleurs, c’est en 2027 que le nombre de décès devrait être plus élevé que celui des naissances, dans la région de la Capitale-Nationale.

Dès 2030, « la croissance de la population serait alors soutenue par la croissance migratoire », affirment les auteurs. Bien que plus imposant en termes de nombre en 2041, le groupe de résidents âgés entre 20 et 64 connaîtra une légèrement diminution pour se chiffrer à 445 000 alors qu’on en recensait 450 000 en 2016.

La suite

Les documents de l’Institut de la statistique du Québec

Voir aussi : Publications & ressources Internet, Québec La cité.

Québec nommée meilleure destination canadienne par les lecteurs du Travel + Leisure pour une 4e année consécutive!

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 juillet 2019 Aucun commentaire

WBA Hall of Fame honoree. Score: 84.49

Quebec City has once again landed the winning spot on our list of best Canadian cities. Readers found lots to love about Quebec’s capital city, from its famous monuments (many of which are located in Old Quebec, a UNESCO World Heritage Site) to its European sensibility and grand hotels (the Fairmont Le Château Frontenac), despite the city’ famously frigid winter temperatures. “Even in the depths of winter, the city still works its charm on you,” wrote one reader. And for lovers, Quebec City is the next best thing to the City of Light, what with its cobblestone streets, atmospheric cafes, and classic bistros. “You’ll feel like you’re in Paris,” wrote one reader.

Les nominations

Voir aussi : Québec La cité, Tourisme.

411e anniversaire de Québec : Remise des médailles de la Ville à des citoyens d’exception

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 juillet 2019 2 commentaires

Québec, le 3 juillet 2019 – À l’occasion du 411e anniversaire de Québec, le maire, M. Régis Labeaume, a décerné la médaille de la Ville de Québec aux citoyens suivants : Mme Yvette Michelin, M. Jean-Marie Brochu et M. John R. Porter. Cette médaille a été remise en reconnaissance de l’engagement exceptionnel de ces citoyens au service de leur communauté.

« Nos lauréats se sont engagés cœur et âme dans leur passion tout au long de leur vie et, de ce fait, ils ont fait grandir le Québec, a déclaré le maire. Grâce à leur dévouement et à leur engagement, ils ont participé activement au rayonnement de notre ville. Ils sont une source inestimable d’inspiration et nous sommes fiers de leur rendre hommage. »

Yvette Michelin : hommage à un savoir-faire ancestral

Ethnologue dans l’âme et flécherande de métier, Mme Yvette Michelin a consacré 50 années à la recherche, à la pratique et à l’enseignement du fléché, cette technique ancestrale de tissage aux doigts. Forme complexe d’entrelacement de fils, cette technique permet la formation de motifs à flèches sans laisser paraître la trame. La ceinture fléchée est le symbole phare de ce savoir-faire. Souhaitant transmettre sa passion aux générations futures, Mme Michelin a écrit un ouvrage qui trace l’histoire du fléché et qui explique les diverses techniques utilisées. Elle a également participé à plusieurs conférences internationales et enseigne, encore à ce jour, au centre d’arts textiles de Québec et à la Maison des Métiers d’art de Québec. Mme Michelin a fait renaître un fleuron de notre histoire et grâce à elle, il est maintenant bien vivant.

L’abbé Jean-Marie Brochu : hommage à l’engagement d’une vie

Doté d’un grand talent de communicateur et guidé par les valeurs chrétiennes, M. Jean-Marie Brochu a bâti un réseau d’entraide humanitaire qui résonne encore dans le cœur des citoyens de Québec, après plus de 55 ans. Ordonné prêtre en 1952, il a été secrétaire à l’Archevêché de Québec pendant 20 ans, puis curé de la paroisse Saint-Charles-Garnier. Animant une chronique radio quotidienne de 1963 à 2014, l’abbé Brochu a su réconforter ses auditeurs grâce à la sagesse des propos tenus par son personnage Monsieur le Bonheur. C’est d’ailleurs ce personnage qui lui a inspiré la création, en 1963, de l’organisme Le Noël du Bonheur, dont les 2 500 bénévoles visitent aujourd’hui 8 000 patients qui habitent en centre d’hébergement. Décoré par les plus hautes instances, M. Brochu est l’inspiration de toute une génération et son engagement aura été l’œuvre de sa vie.

John R. Porter : hommage à la passion de l’art québécois

Historien de l’art passionné, muséologue accompli et professeur émérite, M. John R. Porter est un incontournable dans le paysage culturel québécois. Au cours de sa fructueuse carrière, il a occupé plusieurs postes dont celui de directeur général du Musée national des beaux-arts du Québec, de 1993 à 2008. Maintes fois décoré, M. Porter s’est également distingué par la polyvalence de ses travaux et l’ampleur de ses réalisations. Sa contribution à la muséologie québécoise et son apport à la mise en valeur du patrimoine artistique du Québec ont largement contribué au développement des connaissances, au rayonnement de l’art ainsi qu’au renouvellement des pratiques dans les musées d’art. Encore aujourd’hui, M. Porter a plusieurs publications en chantier, ce qui démontre que sa soif d’apprendre et de partager est menée par une passion sans borne pour l’art québécois.

Voir aussi : Fêtes populaires et événements publics, Québec La cité.

Voici 10 photographies de Québec parmi les plus anciennes et les plus belles de l’album Paul Gouin

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er juillet 2019 Aucun commentaire

La chute Montmorency et le «pain de sucre», vers 1890. BAnQ Québec (E6, S8, SS6, P422)

Bibliothèque et archives nationales du Québec
Journal de Québec

Ces images témoignent d’un passé révolu, mais toujours présent dans la mémoire collective des habitants de Québec. En les regardant, on a l’impression qu’elles peuvent nous raconter une histoire. L’album Paul Gouin est une collection de 202 photographies anciennes qui mérite d’être regardée de plus près. Plusieurs sujets d’intérêt y sont immortalisés. Ces 10 photographies comptent parmi les plus anciennes et les plus belles que BAnQ Québec possède dans ses collections.

La suite

Voir aussi : Histoire, Photographies citadines, Québec La cité.