Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Logement locatif ou social »

Condos Cosmo : début des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 juillet 2019 1 commentaire

Il semble que le projet des Condos Cosmo ait finalement démarré. C’est au coin des rues Horatio-Nelson et St-Vallier dans St-Roch. On parle d’un projet d’une centaine de logements.

Le site d’Yvan Blouin Architecte nous présente le projet.

Condos Cosmo: aucun développement.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Logement locatif ou social.

Chez Bayard

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 juillet 2019 2 commentaires

Chez Bayard (426) sera un immeuble de vingt condos locatifs avec espaces à bureaux et un espace commercial au rez-de-chaussée. Le nouvel immeuble est situé au coin Bayard et Charest.

En diagonale de ce nouvel immeuble, on annonce un projet de la firme Tergos.

Voir aussi : Logement locatif ou social.

Le Vibe : projet (presque) terminé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 juillet 2019 Aucun commentaire

Un autre projet qui s’achève. Le Vibe est érigé au coin de Quatre-Bourgois et de De Bourgogne.

Le Vibe – nouveau projet

Tout juste de l’autre côté de De Bourgogne, un autre immeuble est en construction : Condo Espace 5.

Nouveau projet à Ste-Foy: Espace 5.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.

Projet La Vigie : projet terminé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 juillet 2019 4 commentaires

Et un autre projet de terminé. L’éternelle question demeure à savoir si toutes ces nouvelles unités qui poussent sur le territoire de la ville trouveront preneurs.

La Vigie.

Projet La Vigie: état du projet (2).

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.

Garage Bérubé: Projet de 6 étages et 79 logements

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 juin 2019 5 commentaires

Carrefour de Québec

Montcalm — Le promoteur immobilier Casot et la firme architecte Amiot Bergeron ont présenté la plus récente version de leur projet qu’ils souhaitent construire sur le site de l’ex-garage Bérubé. L’édifice compterait 79 logements et une hauteur de 15,2 mètres. C’est d’ailleurs le nombre d’étages qui a le plus provoqué de réactions parmi la trentaine de personnes venues assister à la présentation.

Voilà maintenant huit ans que l’entreprise Casot cherche la bonne vocation pour son site situé au 195, chemin Sainte-Foy. Ainsi, il propose d’ériger un immeuble locatif de 79 logements aux dimensions variés, dont des maisons de ville sur deux étages qui auraient pignon sur la rue Dumont. Puisque le terrain est en pente, l’architecte LOUISE AMIOT a expliqué qu’ils prévoyaient aménager 79 cases de stationnement. Des locaux commerciaux seront disponibles au rez-de-chaussée du côté du chemin Sainte-Foy.

L’immeuble aurait six étages, dont les derniers seraient en retrait. «Pour le dernier niveau, on trouvait important de le faire en retrait par rapport à la rue parce qu’on essaie d’avoir un peu d’élévation par rapport au 200, chemin Sainte-Foy. Sur le toit, il y aura une partie du toit qui serait végétalisé et une terrasse communautaire pour les résidents du bloc», indique Mme Amiot. L’architecte croit que le projet s’inscrit très bien avec le gabarit en secteur. Elle a cité en exemple le 200, chemin Sainte-Foy qui a 12 étages et le IGA qui en possède cinq.

Cour intérieure
Une des particularités du projet est la présence d’une cour intérieure qui s’ouvre sur le côté sud-ouest. Ainsi, on permet une plus grande luminosité pour certains logements qui auront une vue sur elle. «Ça va amener une animation. On cherchait à recréer le cœur d’un ilot avec de l’animation, pas hermétique, mais qui permet une interaction entre les résidents», mentionne l’architecte.

Hauteur dénoncée

Plusieurs personnes qui ont assisté à la rencontre ont dénoncé la hauteur. L’un d’eux s’est insurgé que des promoteurs proposent régulièrement des projets en dehors des normes de zonage établies et que l’on fasse du «spot zoning». Un autre a dit que le retrait du dernier étage était pertinent, mais que la structure lui paraissait trop massive. Trop haut, trop massif et pas assez de verdure, a renchéri un autre citoyen. Parmi les autres commentaires, certains craignent une hausse du trafic et un casse-tête pour se stationner dans leur secteur déjà surchargé par les voitures, et ce, malgré les 79 cases.

Le projet n’a pas encore franchi toutes les étapes. S’il reste tel quel, il devra être présenté dans une consultation publique puisqu’il faudrait modifier le type de zonage et la hauteur pour permettre sa construction.

La suite

Un billet précédent en. … 2009

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Logement locatif ou social.

Un projet réduit qui serait non rentable au 8, rue McWilliam

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 juin 2019 3 commentaires

Illustration: ABCP Architecture

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Le propriétaire du 8, rue McWilliam pourrait bien songer à vendre son terrain à un autre promoteur, faute de rentabilité, si son projet d’édifice ne passe pas la rampe à la Ville de Québec.

L’architecte au dossier, François Moreau, d’ABCP Architecture, a indiqué au Journal que le projet actuel, qui compte un étage de plus que ne le permet le zonage et qui rebute certains citoyens, a été pensé pour être réalisé avec des matériaux de qualité qui s’intègrent au patrimoine bâti.

Accessible aux familles

On parle d’une façade de pierre et d’un toit en mansarde en tôle canadienne à baguettes, des matériaux coûteux. Enlever un étage ferait perdre de la rentabilité au projet, explique M. Moreau.

Le propriétaire du terrain voulait faire en sorte que les 42 logements demeurent accessibles pour les familles, ajoute-t-il. Avec un étage de moins, il faudrait hausser les prix de 18 à 20 % pour parvenir au même coût de revient.

La suite

Un billet précédent

La position du Comité des citoyens du Vieux-Québec

La revanche des voisins François Bourque (Le Soleil). Un extrait:

Comment expliquer cette résistance à un projet qui semble pourtant assez exemplaire?

Trois explications :

1/ Une bataille de principes. Le zonage adopté en 2008 dit 13 mètres, on ne doit pas dépasser 13 mètres. Fin de l’histoire. Comme si un zonage était quelque chose d’immuable à jamais.

2/ Une vendetta contre la Ville. Des citoyens ont été échaudés par l’agrandissement du Capitole et par les projets du théâtre Le Diamant et de Saint-Louis-de-Gonzague qui dépassent les hauteurs moyennes du Vieux-Québec. Ces projets ont échappé au débat public et à d’éventuels référendums, la ville ayant eu «l’habileté» de les inclure au Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline Parlementaire. Des citoyens se sentent floués, constate le conseiller municipal Jean Rousseau, qui dit les comprendre.

3/ La peur d’un précédent. Ce n’est pas tant l’immeuble projeté rue McWilliam qui inquiète, mais la crainte d’ouvrir la porte à d’autres dépassements dans le quartier qui seraient peut-être moins heureux. Cela témoigne d’une méfiance envers l’administration à qui des citoyens ne font plus confiance pour évaluer ces futurs projets et bloquer ceux qui ne conviendraient pas. Il y a là un enjeu démocratique auquel il faudrait réfléchir.

En attendant, un propriétaire bien intentionné risque de payer pour des décisions passées ou à venir qui n’ont rien à voir avec les mérites du projet actuel. Je ne suis pas certain de ce que les voisins espèrent y gagner.

Un cinquième étage est essentiel à la viabilité financière du projet, expose l’architecte François Moreau qui en a dessiné les plans.

C’est souvent l’argument des promoteurs qui demandent des changements de zonage.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Hauteur, Histoire, Logement locatif ou social.

Nouvel édifice locatif contesté dans le Vieux-Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 juin 2019 1 commentaire

Source : Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 19 juin 2019

L’édifice de 42 logements qui prendra place sur le stationnement situé au 8, rue McWilliam est selon des voisins trop haut et s’intègre mal au quartier environnant.
Cinq étages sont prévus alors que les bâtiments voisins en comptent quatre. Pour plusieurs résidents du secteur, cette hauteur est disproportionnée.
«Il y a des règles et des règlements. Pourquoi on ne les respecte pas? s’insurge l’un d’eux, Louis-Philippe Noël, qui parlait au nom du groupe. On est dans le Vieux-Québec, ça n’a pas de sens. Oui, on a besoin de voisins et on veut du développement dans le Vieux. Mais on doit respecter le zonage.»

la suite

Le 8 McWilliam sur Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Logement locatif ou social.

Forum sur l’habitation 2019. Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2019 Commentaires fermés sur Forum sur l’habitation 2019. Ville de Québec

Le programme du forum

En urbanisme comme dans d’autres domaines, il y a des modes. En 2019, nous en sommes aux TOD, à la mixité verticale, à la densification intelligente, aux réseaux de transport structurant, sans oublier le Qimby qui remplace le Nimby. Et à force de participer à des forums consacrés à l’urbanisme, on entend les mêmes thèmes exprimés avec des nuances différentes.

Québec Urbain a été invité au forum sur l’habitation qui se tient du 12 au 14 juin. Voici des vidéos que nous vous invitons à visionner. D’autres informations suivront au fil des jours.

Allocution d’Émilie Villeneuve, conseillère. Des données très intéressantes.

Conférence de Brent Toderian

Consultant, écrivain, enseignant, conférencier de renommée mondiale et président de TODERIAN UrbanWORKS, une firme de conseil en urbanisme basée à Vancouver;
Directeur de l’urbanisme à la Ville de Vancouver (2006-2012) et président-fondateur du Council for Canadian Urbanism;
En plus de 25 ans de carrière, il a notamment participé à la planification et au design associés aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 et à diverses initiatives innovantes concernant le transit-oriented development, l’écodensité et le logement abordable.

La vidéo en anglais:

La vidéo en français:

Une conférence extrêmement intéressante de Michel Duchène qui nous parle du tramway de Bordeaux et de ses effets sur sa Ville. Des photos très parlantes. A l’heure du réseau structurant de Québec, c’est une conférence à visionner absolument.

Conseiller municipal délégué auprès du maire pour la cité digitale et l’innovation, Ville de Bordeaux et vice-président de Bordeaux Métropole, responsable des grands projets d’aménagement urbain;
Acteur de la mutation urbaine de Bordeaux à travers la mise en place du projet urbain du maire Alain Juppé, de la mise en œuvre du tramway à la revitalisation du centre-ville; Auteur du livre La grande métamorphose de Bordeaux paru en novembre 2018 aux Éditions de l’Aube

Nicolas Bernatchez. Analyste principal, Économie, Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Il nous donne des statistiques éloquentes sur le marché immobilier de Québec.

Carole Després (École d’architecture);
Nathalie Roussin (Les Immeubles Roussin/Institut de développement urbain du Québec);
Catherine Boisclair (Vivre en ville);

Madame Després vous présente les résultats d’un sondage effectué auprès de 1528 personnes dans la région de Québec. Des résultats parfois très étonnants …

Forum de l’habitation de la ville de Québec – Dix grandes idées proposées par les membres de l’industrie immobilière pour intensifier la Ville de Québec Un extrait: « Pour attirer plus de ménages sur le territoire de la Ville de Québec, nous devons développer des stratégies qui tiennent compte des réalités de la ville et de l’ensemble des projets majeurs en cours sur notre territoire. C’est l’occasion d’une génération ! Le projet de transport structurant est assurément majeur et nous devons penser le développement de la future offre résidentielle autour de ses principaux pôles », a précisé madame Nathalie Roussin, présidente du conseil régional de Québec de l’IDU. Ainsi, l’IDU soumet à la ville de Québec les 10 grandes idées qui ont émergé de la démarche IntenCitéQC 2019 qui s’est soldée par une journée de réflexion lundi dernier regroupant plus de 150 leaders. Les 10 grandes idées se déclinent donc comme suit : »

Voir aussi : Conférences / évènements, Densification, Environnement, Logement locatif ou social, Maison, Nouvel urbanisme, Parc, Québec La cité, Tramway à Québec, Transport, Vélo.

Portrait de l’habitation à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 juin 2019 Commentaires fermés sur Portrait de l’habitation à Québec

Le document en 2018

Voir aussi : Condo, Logement locatif ou social, Maison.