Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement Charlesbourg »

Évaluation du patrimoine bâti (projet de tramway): Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 juillet 2020 Commentaires fermés sur Évaluation du patrimoine bâti (projet de tramway): Charlesbourg

Le tronçon 17 (T-17) se situe au cœur de l’arrondissement de Charlesbourg et est en partie localisé dans le site patrimonial de Charlesbourg. Son tracé suit le parcours du boulevard Henri-Bourassa, entre la 71e Rue Est au sud et la 76e Rue Est au nord. Il termine près de l’intersection du Trait-Carré Est et du chemin Samuel, dans le terrain du garage municipal, situé au 167-171, 76e Rue Est.

Le document très intéressant (58 pages).

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Projet - Seigneurie Jacques-Cartier, Projet - Tramway.

Nouveau terminus RTC à Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 juin 2020 Commentaires fermés sur Nouveau terminus RTC à Charlesbourg

Quatre photos du nouveau terminus du RTC (terminus de la Faune)qui a ouvert officiellement aujourd’hui à Charlesbourg près des terrains de l’ancien zoo.

Le RTC achète des terrains sur le site de l’ancien zoo.

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Transport en commun.

Du résidentiel pour les terrains vagues bordant la 41e rue

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 juin 2020 Commentaires fermés sur Du résidentiel pour les terrains vagues bordant la 41e rue

Source : Jean-François Néron, Le Soleil, le 15 juin 2020

Les résidents de Lairet peuvent se réjouir. La Ville abandonne la construction d’un centre d’entretien et d’exploitation secondaire du tramway dans l’axe de la 41e rue. La volonté municipale est maintenant d’y développer un ensemble immobilier incluant du logement social entre le boulevard Henri-Bourassa et l’avenue Duval. L
e Bureau de projet du Réseau structurant de transport en commun (RSTC) en a fait l’annonce jeudi lors de la présentation de l’insertion du tramway sur la 1re Avenue. Son directeur, Daniel Genest, explique que le concept a évolué depuis la première annonce de 2018 et que des impératifs budgétaires ont aussi guidé la décision d’abandonner la construction d’un second bâtiment d’entretien.
«C’est normal qu’on se questionne sur la notion d’avoir [ou pas] un centre d’exploitation secondaire. À l’époque, ça nous semblait plus critique pour l’exploitation du réseau. On a fait l’analyse du coût-bénéfice. Et on en est venu à la conclusion qu’on peut arriver à la même qualité de service avec un seul centre. Mon rôle est de trouver l’équilibre entre la portée [le déploiement du réseau], les coûts et la qualité du projet. Ça représentait une économie importante.»

la suite

Terrains 41e Rue : le conseil de quartier imagine le futur de Lairet.

La bande de terrain en question sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Logement locatif ou social.

Tramway : moins de stationnements et des rues converties dans Limoilou

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2020 1 commentaire

Carl Marchand
Radio-Canada

La Ville de Québec a dévoilé jeudi matin les détails de l’implantation du tramway dans Limoilou et Charlesbourg.

La 1ere avenue sera convertie en sens unique de la 4e Rue jusqu’au boulevard des Alliés pour accueillir le tramway en raison de son étroitesse.

Pour maintenir l’accès aux stationnements et l’accès aux résidences, deux solutions sont proposées aux résidents du secteur.

Une première prévoit le recours aux ruelles en sens unique pour la circulation locale. Le scénario a été présenté aux résidents touchés plus tôt cette semaine. Il prévoit tout une cure de jouvence pour les ruelles. La Ville en deviendrait également propriétaire et aurait la responsabilité d’en assurer l’entretien et le déneigement par la suite.

Le maire ne croit pas qu’un tel scénario provoquerait une augmentation de la circulation automobile dans les ruelles.

« Honnêtement, c’est clair pour moi que ça va ralentir. Ceci dit, quand tu bâtis un tramway, il y a déjà une personne sur deux qui marche à l’heure de pointe dans Limoilou. Il va y en avoir plus. En principe, il va avoir moins de circulation automobile par les locaux, ça, c’est évident », plaide Régis Labeaume.

Selon la Ville, environ 6200 véhicules qui empruntent quotidiennement la 1ere Avenue vers le nord seront réaffectés sur d’autres axes routiers. La majeure partie, soit 80% des automobilistes, optera pour l’autoroute Laurentienne. Tout près de 20% des voitures restantes circuleront sur la 3e avenue tandis qu’un nombre négligeable de déplacements vont s’ajouter sur la 4e avenue.

Le bureau de projet insiste cependant sur une autre option qui propose que des rues à sens unique perpendiculaires à la 1ere Avenue soient converties en rues à circulation à double sens. La solution mènerait cependant à la disparition d’espaces de stationnement dans la voie publique.

Ce sont les citoyens touchés qui devront se prononcer sur le scénario à privilégier.

Le déploiement du réseau mènera sans doute au retranchement d’environ 200 places de stationnement sur la 1ere Avenue entre la 4e et la 18e Rue. La Ville estime néanmoins que le taux d’occupation moyen des espaces passera de 76 à 85 %, ce qui laisse une certaine marge de manoeuvre.

Chose certaine, la Ville devra faire l’acquisition totale ou partielle de terrain dans le secteur pour assurer le passage du tramway. On refuse cependant de donner davantage de détails.

La Ville abandonne également l’aménagement du centre d’exploitation et d’entretien secondaire prévu dans le secteur. Selon le bureau de projet, un seul centre sera suffisant.

Est-ce que c’est absolument nécessaire? À un moment donné, si on veut respecter notre budget, il faut faire des choix, souligne Régis Labeaume, ajoutant que la décision ne doit pas avoir d’impact sur le roulement du réseau de transport en commun.

On souhaite tout de même acquérir le terrain visé le long de la 41e Rue pour du développement résidentiel et immobilier.

Gosselin triste et inquiet

Le chef de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Québec a réagi à la présentation en manifestant sa tristesse devant le plan qui pourrait faire changer le visage de plusieurs ruelles de Limoilou.

Les ruelles, c’est l’âme de Limoilou et le maire veut dénaturer l’âme de Limoilou avec ce qu’il nous a annoncé, déplore Jean-François Gosselin, qui soutient y avoir joué abondamment pendant son enfance.

Le chef de Québec 21 déplore également l’abandon du centre d’exploitation et d’entretien de la 41e rue.

Brandissant une évaluation de la firme d’ingénierie AECOM dévoilée en novembre 2019, Jean-François Gosselin rappelle que les installations étaient était présentées comme solution pour éviter de longs déplacements vers le centre d’entretien principal à l’ouest du réseau.

Je ne l’invente pas, le maire l’a dit tantôt, c’est clairement une question de budget, ajoute M. Gosselin.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Tramway.

Le tramway : porteur de bénéfices majeurs dans les secteurs de Limoilou et de Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 juin 2020 Commentaires fermés sur Le tramway : porteur de bénéfices majeurs dans les secteurs de Limoilou et de Charlesbourg

La Ville de Québec présentait aujourd’hui les bénéfices majeurs et permanents de l’insertion du tramway pour l’ensemble des secteurs de Limoilou et de Charlesbourg, dont une revalorisation importante et complète de la trame urbaine.

Dans le Vieux-Limoilou où l’emprise de rue est plus restreinte qu’ailleurs, l’insertion latérale du tramway du côté est de la chaussée transformera les habitudes de déplacement. Pour atténuer l’effet de ces changements, une revalorisation globale du sud du Vieux-Limoilou s’opérera, intégrant des rues partagées à circulation très locale et de nouveaux îlots de verdure uniques et distinctifs aux coins de plusieurs rues. Ces nouveautés renforceront la vie de quartier.

Dans Lairet, le passage du tramway permettra de sécuriser l’intersection 18e Rue et 1re Avenue et d’améliorer des conditions de correspondance. La 18e Rue est une zone de connexion importante à l’échelle du réseau structurant de transport en commun. Le tramway prolongera sa route en insertion latérale du côté est de la 1re Avenue jusqu’au boulevard des Alliés. En insertion axiale ensuite, le tramway améliore l’accès au Patro Roc-Amadour par la réalisation d’une piste cyclable entre la rue Soumande et la 24e Rue à l’est. Aussi, la reconstruction du viaduc du CN offrira l’occasion d’intégrer des trottoirs surélevés et des garde-corps séparés de la route.

La Ville de Québec profitera de l’implantation du tramway pour déployer la vision d’aménagement de la 1re Avenue et ses environs afin de revitaliser les quartiers Vieux-Limoilou et Lairet, incluant la friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue. La Ville sollicitera la participation des citoyens pour identifier les besoins et orienter ce développement au cours de l’automne.

Retrait du CEE secondaire

La friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue devait accueillir le centre d’exploitation et d’entretien (CEE) secondaire du réseau structurant de transport en commun. Après plusieurs évaluations et une réflexion approfondie, la Ville annonce qu’elle ne construira pas le CEE secondaire. Toutefois, elle fera l’acquisition de la friche, entre l’avenue Duval et le boulevard Henri-Bourassa afin de redévelopper ce secteur.

Dans Saint-Rodrigue et Charlesbroug, de la 41e Rue jusqu’au terminus de Charlesbourg, le passage du tramway offrira l’occasion de réaménager l’avenue Isaac-Bédard. La reconfiguration des intersections permettra également d’améliorer l’environnement piéton et de planter des arbres. Le tramway terminera sa course au futur terminus de Charlesbourg, situé à l’angle de la 76e Rue et du boulevard Henri-Bourassa. Ce terminus fera l’objet d’une signature particulière soulignant le caractère historique exceptionnel du Trait-Carré.

Qu’il vienne souligner le caractère patrimonial exceptionnel du Trait-Carré dans Charlesbourg, renforcer le caractère convivial du Vieux-Limoilou, réaménager des intersections pour plus de sécurité dans Saint-Rodrigue ou créer des occasions de développement au bénéfice de la population de Lairet, le tramway connectera entre eux les cœurs de quartiers et en soulignera les particularités locales.

Présentation de l’insertion du tramway dans Limoilou et Charlesbourg

Source: Ville de Québec

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Tramway.

Nouveau projet: résidence pour retraités Chartwell Trait-Carré à Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 octobre 2019 Commentaires fermés sur Nouveau projet: résidence pour retraités Chartwell Trait-Carré à Charlesbourg

L’équipe d’EMD-Batimo annonce la mise en place du Comité de liaison avec les citoyens pour le projet de résidence pour retraités Chartwell Trait-Carré, située au 1265, boulevard Louis XIV, à Charlesbourg. Il s’agit d’un lieu d’échanges où les membres pourront s’informer et partager sur l’évolution des travaux de construction en cours. Déjà grandement appréciée, cette démarche de participation citoyenne initiée par l’entreprise favorisera la réalisation harmonieuse du projet et le maintien des relations cordiales avec le voisinage.

À peine quelques jours après l’ouverture du chantier en juin, EMD-Batimo et les membres du Comité de liaison tenaient une première rencontre afin de faire état de la situation. Les citoyens ont ainsi été renseignés sur la durée et l’échéancier des travaux, ainsi que sur les mesures d’atténuation des nuisances déployées tout au long de la construction. Ce projet majeur de 359 unités, estimé à 90 M $, s’échelonnera sur 18 mois, en une seule phase.

Le projet

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Logement locatif ou social.

Parc-O-Bus Charlesbourg – état des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 juillet 2019 16 commentaires

Un nouveau Parc-O-Bus est en cours de réalisation dans le secteur de l’ancien zoo d’Orsainville. C’est ici.

POB de la Faune
Situé près de la rue de la Faune,
à proximité de l’autoroute Laurentienne

Ouverture prévue : automne 2019
Secteur Charlesbourg

État d’avancement : travaux en cours

Source : RTC – Grands Projets

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Transport en commun.

La nouvelle centrale du SPVQ sera située à Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 juin 2019 Commentaires fermés sur La nouvelle centrale du SPVQ sera située à Charlesbourg

Taïeb Moalla
Journal de Québec

La future centrale de police sera située à Charlesbourg, sur le boulevard Louis-XIV, le long de l’autoroute Laurentienne. Le budget du projet n’a pas été précisé, mais le but du Service de police est de l’inaugurer d’ici la fin de 2022. C’est ce que le chef du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Robert Pigeon, a fait savoir lundi après-midi en point de presse. «C’est un choix très opérationnel et stratégique. L’emplacement est basé sur les besoins opérationnels après analyse de 16 endroits», a-t-il fait savoir.

Des acquisitions de gré à gré de terrains doivent être confirmées lors du conseil municipal de ce soir. La nouvelle centrale est située sur des lots qui totalisent 60 000 mètres carrés, soit trois fois plus que les 20 000 mètres carrés du terrain située sur le boulevard Pierre-Bertrand, dans Lebourgneuf, où la centrale aurait dû être construite. M. Pigeon a également indiqué que les policiers vont réclamer un «accès direct» à l’autoroute Laurentienne. Il n’est pas clair à ce stade-ci si cela suppose la mise en place d’une sortie d’autoroute réservée aux véhicules policiers.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg.

Une résidence pour aînés de 90 M$

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 avril 2019 Commentaires fermés sur Une résidence pour aînés de 90 M$

Jean-Michel Genois-Gagnon
Journal de Québec

Après avoir pris le pouls de la population durant plus d’un an, les entreprises Chartwell et Bâtimo démarreront finalement cet été la construction d’une résidence pour personnes âgées de 359 unités à Charlesbourg. Un projet de 90 millions $.

« Initialement, on visait 386 unités. Nous avons revu notre projet après nos consultations avec les citoyens du secteur. Nous avons décidé de retirer nos espaces commerciaux et l’immeuble a aussi été déplacé vers la position ouest du terrain. La superficie du bâtiment a également été réduite de 10 % », énumère au Journal Josée De Montigny, directrice des ventes et exploitation chez EMD-Bâtimo. « Il faut dire que pour nos aînés, il y a déjà plusieurs services dans le secteur », poursuit-elle.

L’immeuble qui sortira de terre sur l’ancien site du Jardin Hamel, sur le boulevard Louis-XIV, atteindra jusqu’à six étages. Il reste toutefois encore une autorisation à obtenir de la Ville afin de démarrer le chantier. Si tout se déroule selon les plans du promoteur, le feu devrait passer au vert dès la semaine prochaine. Par la suite, le groupe Bâtimo espère obtenir les permis nécessaires durant le mois de mai pour réaliser les premières pelletées de terre.

Les premiers occupants devraient pouvoir s’installer dès l’automne 2020. Cet investissement entraînera la création d’environ une soixantaine d’emplois. « Nous allons avoir plusieurs services. Il va y avoir une salle à manger, un salon de coiffure et un espace de mise en forme avec une piscine, une salle d’entraînement et une salle de yoga. Il va également y avoir un service évolutif avec une unité de soins où les gens vont être plus encadrés », fait valoir Mme De Montigny.

Pour le moment, le groupe Chartwell n’a aucun autre projet de résidence pour personnes âgées dans la grande région de Québec. En 2017, l’entreprise avait annoncé investir 100 millions $ en collaboration avec le groupe immobilier Immostar et le constructeur Bâtimo pour redévelopper le mail Cap-Rouge. Avec ses 360 logements, le projet de résidence pour retraités L’Envol ouvrira cet été.

Chartwell possède ou gère près de 200 résidences réparties à travers le Québec, l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’Alberta. Dans la région de Québec, la société détient cinq établissements.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Logement locatif ou social.

Consultation publique à Charlesbourg

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 février 2019 Commentaires fermés sur Consultation publique à Charlesbourg

CONSULTATION PUBLIQUE
Mercredi 13 février 2019, à 19 h

Centre communautaire du Plateau 8815, avenue Jean-Paquin Salle RC10-RC11

Le conseil d’arrondissement de Charlesbourg vous invite à la consultation publique concernant les modifications réglementaires nécessaires au développement du projet Chartwell.

Ces modifications réglementaires visent à permettre la réalisation d’un projet de résidence pour aînés sur le site d’un ancien centre de jardinage situé au 1255, boulevard Louis-XIV (carte au verso).
L’outil réglementaire proposé pour autoriser la réalisation de ce projet est le plan de construction qui se compose de 2 projets de règlements :

 Le premier règlement (R.C.A.4V.Q. 156) identifie un territoire sur lequel un plan de construction pourrait être autorisé et définit des critères à respecter par un futur projet de construction.
 Le second règlement (R.C.A.4V.Q. 157) approuve le plan de construction.

Toutes les informations

* Merci à un fidèle lecteur

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Message d'intérêt public.