Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Lieux magiques »

Le Diamant: Le rêve se concrétise

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 juin 2019 Commentaires fermés sur Le Diamant: Le rêve se concrétise

CAPITALES STUDIO
Une réalisation du service de la promotion
Le Soleil

C’est un Diamant tout en finesse, lumineux et multifacettes qui verra bientôt le jour à la place D’Youville. Sa construction étant presque achevée, les travaux de finition se poursuivent toutefois en son enceinte, à une vitesse fulgurante, afin d’accueillir comme prévu ses premiers spectateurs dans moins de 100 jours.

À la veille du dévoilement de la programmation de sa saison inaugurale, l’équipe du Diamant est fébrile. Sentant le rêve de plusieurs années, voire de presque deux décennies, se réaliser sous peu, le rythme s’accélère.

Un projet de longue haleine

Ce n’est pas d’hier que le metteur en scène Robert Lepage rêve du Diamant. «Ça fait 15 ans qu’on y travaille, mais plus de 20 ans qu’on en rêve», lance l’initiateur du projet.

De fait, depuis la fondation de sa compagnie Ex Machina à Québec en 1994, laquelle rayonne aujour­d’hui partout sur la planète, il souhaitait avoir son lieu de dif­fusion à Québec. Profondément attaché à la ville de Québec, pas question pour l’homme de théâtre de s’établir à l’étranger, malgré les nombreuses propositions.

Au fil des ans, avec l’appui incondi­tionnel du maire Jean-Paul L’Allier, plusieurs options et lieux ont été abordés. Il y a notamment eu celle de créer un théâtre dans le tunnel Dufferin, une option onéreuse qui a été écartée. Mais la volonté est demeurée.

À quelques pas de là, le maire Régis Labeaume partage que l’ancien YMCA de Québec avait besoin d’être revitalisé. Un lieu qui tombait en ruines et qui nécessitait beaucoup de travaux et d’investissements, mais qui avait également un grand po­tentiel de par son héritage et son emplacement stratégique.

En tout, plus de 15 années de démarches ont été nécessaires afin de voir le rêve se réaliser. «Un diamant, c’est long à façonner. Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais quand la pierre est là, ça rayonne. Et ça rayonne pour longtemps. Non seulement sur sa ville, mais aussi à l’inter­national», indique pour sa part la présidente du Diamant, Lynda Beaulieu.

La suite

Le Diamant

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Lieux magiques, Projet - Le Diamant.

Finie la gratuité pour tous au Parc de la Chute-Montmorency

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 mai 2019 9 commentaires

Judith Desmeules
Le Soleil

Les promenades sur le territoire du Parc de la Chute-Montmorency seront désormais payantes, du moins pour la majorité de la population de Québec. Les tarifs d’accès au parc entreront en vigueur le 12 juin, et le stationnement, lui, deviendra gratuit.

Les résidents du secteur Boischatel et du district de la Chute-Montmorency-Seigneurial de l’arrondissement Beauport pourront accéder au site gratuitement sur présentation d’une preuve de résidence. Tous les citoyens concernés recevront une communication par la poste à ce sujet dans le courant de la semaine prochaine.

Pour les autres visiteurs, le tarif sera de 6,25 $ par personne incluant les taxes, il s’agit d’un taux préférentiel puisque les visiteurs étrangers devront débourser quant à eux 8 $ pour accéder au parc. Pour une famille, peu importe le nombre d’enfants, le prix d’entrée est fixé à 12,50 $.

Le stationnement du site, avec un prix actuel de 12,50 $ pour l’entrée, sera alors gratuit pour tous les visiteurs à compter du 12 juin.

«Dans l’industrie et dans le réseau de la Sépaq en général, ce n’est pas une façon de faire qui est répandue de mettre une tarification pour le stationnement, plutôt que pour l’accès au site. Si vous pensez aux attraits touristiques que vous connaissez, c’est l’accès au site qui est tarifié. Ça vient s’inscrire en droite ligne avec la façon de faire de l’industrie en général», indique le responsable des relations avec les médias, Simon Boivin.

Il ajoute aussi qu’un effort a été fait pour rendre le coût abordable, sachant la popularité du site.

La suite

Voir aussi : Lieux magiques, Message d'intérêt public.

L’Escalier Casse-Cou (1830)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 janvier 2017 Commentaires fermés sur L’Escalier Casse-Cou (1830)

Escalier Casse-Cou

Photo: Jérôme Ouellet
Texte: Jérôme Ouellet

Vues anciennes de Québec

L’escalier Casse-Cou s’élève sur le site d’un ancien chemin de terre reliant la côte de la Montagne à la basse-ville de Québec. C’est pour contourner partiellement cette pente abrupte que les autorités coloniales françaises font vraisemblablement aménager l’escalier entre 1685 et 1689. Bien que les sources ne s’entendent pas sur l’année exacte de sa construction, le premier plan qui le représente est réalisé en 1692[1]. Le nouveau passage, communément appelé escalier de la basse-ville, est rapidement adopté par les habitants de la basse-ville[2] et des propriétés sont construites sur ses abords aux XVIIe et XVIIIe siècles.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Lieux magiques, Patrimoine et lieux historiques.

Des passerelles sur la rivière Saint-Charles

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2016 Commentaires fermés sur Des passerelles sur la rivière Saint-Charles

Source : Martin Dubois (Contact, 22 juin 2016)

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles nous fait découvrir de grands espaces verdoyants, des lieux historiques, des sous-bois paisibles, des eaux calmes et des chutes vives, des secteurs urbains et d’autres plus sauvages. Il comprend des sentiers, des belvédères et des aires de repos qui rendent possible l’observation de la faune et de la flore et met ainsi en valeur les écosystèmes riverains. L’ajout de passerelles reliant les rives du cours d’eau a également permis de réunifier les quartiers adjacents tout en améliorant la mobilité de leurs résidents.

Je veux surtout m’attarder aux passerelles, qui sont des lieux privilégiés pour admirer la rivière et prendre contact avec elle, en plus d’admirer des oeuvres d’architectes de talent. Saviez-vous que, tout au long de son parcours marqué par de nombreux méandres, plus de 35 liens permettent de relier les 2 côtés de la rivière? Mises à part les 4 traversées d’autoroute et les 17 traversées d’axes routiers importants 1, c’est une quinzaine de passerelles exclusivement piétonnes et cyclables qui sont aménagées au-dessus de la rivière.

Lire l’article

Voir aussi : Lieux magiques, Parc, Qualité et milieu de vie.

Espace public sur le parvis de l’église St-Jean-Baptiste

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 juin 2016 Commentaires fermés sur Espace public sur le parvis de l’église St-Jean-Baptiste

Source : Normand Provencher, Le Soleil, le 7 juillet 2016

(Québec) À temps pour le début de la saison estivale, les citoyens du Faubourg Saint-Jean auront accès à un espace public rafraîchi, en face de l’église Saint-Jean-Baptiste, ainsi qu’un autre, nouveau celui-là, près du cimetière Saint-Matthew.

D’abord, le parvis de l’ex-lieu de culte connaîtra une seconde vie avec l’installation de modules permettant aux passants de relaxer, dans un environnement où fleurs et plantes seront à l’honneur. Un petit jardin sera également aménagé en collaboration avec l’organisme Les Urbainculteurs.

«Avec la fermeture de l’église, c’était devenu un besoin d’animer davantage le parvis. Nous avions envie d’offrir une place publique plus accueillante, plus verdoyante aussi pour contrer les îlots de chaleur», explique la directrice générale de la SDC Faubourg Saint-Jean, Catherine Laberge.

la suite

Sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Sauveur, Lieux magiques.

Plan directeur du littoral est

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 mai 2016 2 commentaires

Source : Radio-Canada Québec, le 25 mai 2016

Le développement le long du fleuve Saint-Laurent entre le domaine de Maizerets et le parc de la Chute-Montmorency devrait comprendre une série d’initiatives comme l’aménagement de « points d’observation » pour mettre en valeur le littoral dans le secteur est de Québec.

La Commission de la Capitale-Nationale (CCN) et la Ville de Québec ont présenté ce matin leur vision du développement de ce tronçon de 8 km qui devrait être aménagé dans les prochaines années, en continuité avec la promenade Samuel-De Champlain.

Les travaux envisagés comprennent la bonification du réseau piétonnier et cyclable du secteur, la création de points d’observation et de belvédères, de passerelles et de quais et la mise en valeur des milieux naturels.

À la différence des trois premières phases, le dernier segment ne sera pas constitué d’un sentier pédestre et cyclable continu, mais plutôt d’une série de « points de rencontre » avec le fleuve, comme des parcs ou des belvédères, explique directrice générale de la CCN, Françoise Mercure.

« Ce n’est pas une promenade linéaire un peu comme les autres promenades. Il s’agit de points de rencontre avec le fleuve et ce sera peut-être réalisé en différentes phases. »

la suite

Sur le site de la CCNQ.

Accès à la Baie de Beauport et prolongement de la promenade Samuel-de-Champlain vers l’est.

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Baie de Beauport, Lieux magiques, Projet - Promenade Samuel de Champlain.

Dévoilement de la future place des Canotiers

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 avril 2016 9 commentaires

Place des canotiers Place des canotiers.2 Place des canotiers

* Illustrations: Commission de la capitale nationale

Source : Patricia Cloutier, Le Soleil, le 18 avril 2016

(Québec) La future place des Canotiers fera un clin d’oeil à l’histoire, en s’inspirant des quais de bois qui y régnaient au 19e siècle.

L’architecte Réal Lestage a parlé en conférence de presse au Musée de la civilisation lundi matin d’avoir eu à remplir «une noble commande», soit celle de soustraire du paysage urbain une «mer de stationnements» pour la transformer en place publique, qui accueillera les citoyens et nombreux croisiéristes.

De larges bancs de bois, des jets d’eau et de brouillard feront revivre l’ambiance des quais.

Un stationnement étagé de 390 places sera aussi construit et intégré à la place publique, avec un belvédère de bois tout en haut, pour donner une vue sur le fleuve.

l’article

Place des canotiers: progression des travaux.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Champlain / Vieux-port, Lieux magiques.

Oasis ludique dans Saint-Roch du 19 juin au 15 août

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 mai 2015 Commentaires fermés sur Oasis ludique dans Saint-Roch du 19 juin au 15 août

Source : Josianne Desloges, Le Soleil (21 mai 2015)

Cuisine de rue, spectacles, plage et jeux seront à l’honneur dans la cour de l’ancien Lépine-Cloutier du 19 juin au 15 août. Des diplômés de l’école d’architecture de l’Université Laval y aménageront une place publique éphémère avec la collaboration de cinq firmes d’architectes et de différents partenaires du quartier.

Suite

Sur le même sujet :
Dynamiser des lieux «sous-utilisés» et méconnus de Québec

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Lieux magiques, Patrimoine et lieux historiques.

Dynamiser des lieux «sous-utilisés» et méconnus de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 mai 2015 1 commentaire

Source : Valérie Bidégaré, Le Journal de Québec (18 mai 2015)

Dynamiser des lieux «sous-utilisés» et méconnus de Québec, voilà la mission du comité organisateur du SPOT. Des étudiants en architecture mettront leur talent à profit pour revamper l’espace extérieur de l’ancien complexe funéraire Lépine et Cloutier, situé sur la rue Saint-Vallier Est, afin d’y proposer une panoplie d’activités, cet été.

Ainsi, dès le 19 juin, le stationnement et la cour intérieure du défunt complexe funéraire se transformeront en Sympathique Place Ouverte à Tous (SPOT), un projet en quête de financement sur la plateforme de La Ruche.

«On va être ouvert du jeudi au dimanche. Il y aura toutes sortes d’activités gratuites. Ça va être à la fois un parc pour passer du temps, mais il va y avoir des spectacles de musique, des conférences, des matchs d’improvisation, des tournois de pétanques et de volley-ball en plus d’un bar et un restaurant éphémères, notamment», a expliqué Élisa Gouin, qui se garde toutefois de divulguer le nom des artistes attendus.

Suite

Présenté en 2014 : Lépine Cloutier: le projet

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Lieux magiques, Patrimoine et lieux historiques.

Quai des Cageux – Vues est et ouest

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2014 5 commentaires

La tour du quai des Cageux offre différents panoramas pour tout photographe en quête d’un bon cliché.

Quai des Cageux - juin 2014 (1)Quai des Cageux - juin 2014 (2))Quai des Cageux - juin 2014 (3)

Voir aussi : Lieux magiques.