Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Les Grandes infrastructures »

État de santé des infrastructures de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 novembre 2022 Aucun commentaire

Les infrastructures municipales sont sous la gestion principale de trois unités administratives : les services de l’Ingénierie, de la Gestion des immeubles et du Traitement des eaux. Ces infrastructures comprennent :

3 649 km de chaussées et de trottoirs;
6 902 km de conduites pluviales, d’aqueduc et d’égout;
468 km de réseau cyclable;
355 stationnements;
1 253 ouvrages ponctuels (vannes, bassins, etc.);
2 078 ouvrages d’art (ponts, ponceaux, etc.);
52 877 lampadaires;
7 usines et 27 ouvrages majeurs de traitement des eaux;
451 bâtiments municipaux.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Les Grandes infrastructures, Publications & ressources Internet.

Un maire. Des espadrilles. Un marathon

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 octobre 2022 5 commentaires

Hier, une certaine radio a passé un bon 10 minutes à ridiculiser le maire Marchand en raison de ses espadrilles.

Je ne m’attendais pas à plus de Radio X. Par contre, je m’attendais à plus du chef de l’opposition officielle Claude Villeneuve qui hier, lui aussi, s’en est pris à Marchand en ridiculisant sa participation en tant que « lapin de course » au Marathon Beneva:

« Je trouve ça ben l’fun de soutenir des événements qui sont bons pour le prestige de la ville comme le marathon Beneva, mais à un moment donné, il n’y a pas juste les gens qui sont assez en forme pour courir des marathons qu’il faut soutenir dans la pratique sportive. Il y a aussi ceux qui sont sur le terrain », a-t-il lancé.

« Il n’y a pas juste les principes des images des souliers de course. Il faut donner des résultats concrets », a-t-il ajouté. (Marchand c. Villeneuve: prise de bec sur les sports à Québec)

 

Bruno Marchand, à son retour d’une course à -33c en janvier 2022

Ceci n’est pas un texte contre monsieur Villeneuve. Ni un texte pour monsieur Marchand.

C’est plutôt un plaidoyer pour le Marathon, qui n’est pas un événement juste pour les gens « assez en forme pour courir des marathons ».

Au Marathon Beneva de Québec, comme dans pratiquement tous les marathons au monde, il y a le 1 ou le 2 km des enfants. Il y a le 5km. Le 10km. Le demi-marathon (21,1 km). Toutes ces distances se font à n’importe quel rythme. Trois de mes oncles ont MARCHÉS le demi-marathon il y a quelques années, âgés respectivement de 52, 57 et 64 ans. Ils voulaient le faire. Ils l’ont fait. Des histoires fabuleuses comme ça, il y en a des centaines, des milliers lors d’un marathon.

Et il y a la mienne.

Après avoir perdu 100 livres et m’être mis à la course au début de l’été à 47 ans, j’ai voulu voir où j’en étais rendu.

J’ai raconté mon histoire sur mon Facebook personnel au lendemain de la course:

L’auteur de ces lignes, en train d’avoir le fun de sa vie.

Après un petit 5k dans une course organisée locale, le 10k du Marathon Beneva de Québec 2022 était la première « vrai » course organisée, avec la « vrai » grosse organisation. Le 10k ouvre pour ainsi dire la voie du demi et du marathon, alors le circuit aménagé, les nombreux bénévoles, la foule… Tout est là, comme si nous étions dans le « gros » marathon.

Loin derrière 3000 coureurs au départ de la course en raison de mon autoplacement dans le corral des « pas vites » (les moins rapides partent en dernier)… Les minutes, puis les secondes s’égrènent avant l’heure fatidique. L’excitation, les premières trépidations, la musique tonitruante, le coup de feu qui lance la course… Les premiers pas vers l’arche de départ en sautillant alors que les premiers corrals quittent, et c’est au tour des « pas vite » d’y aller.

Dès les premières minutes, des bénévoles qui donne de l’eau, qui encourage, qui crie, qui crécelle, qui siffle, qui danse. Quelle ambiance!

Ici, un orchestre au complet. Là, un monsieur déguisé qui s’émoustille. Chaque fois que je passais un groupe de bénévole criant leurs encouragements, je regardais ma montre et constatais que mon pace (rythme de course) venait de s’accélérer sous l’effet de leur présence et que je devais ralentir pour conserver mon modeste plan de match. J’avais le grand sourire pendant la majorité de la course en raison de cette ambiance titanesque.

Le passage sous le tunnel Samson était simplement magique. Un jeu de lumière comme dans une discothèque, et des centaines de coureurs qui cri et hulule sous l’écho du passage souterrain. Proche de l’arrivée, un bénévole a crié « allez, c’est le dernier 200m! » J’ai fermé les yeux, lever la tête vers le ciel, j’avais le goût de pleurer en me remémorant les 3 dernières années. J’ai accéléré le pas, passé la ligne d’arrivée, et remercié la vie.

Plus de piste cyclable. Plus de sentier multifonction. Plus d’événement du genre, petit ou grand. 

Un pas à la fois. Un pas de plus qu’hier.

Voir aussi : 0 - Contenu original, Équipements sportifs, Témoignage.

Un nouveau stade de baseball au lieu du vieux Colisée ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 septembre 2022 12 commentaires

Source : Mikaël Lalancette, Carl Tardif, Émilie Pelletier, Le Soleil

Le Stade Canac

Démolir le vieux Colisée et le remplacer par un nouveau stade de baseball pourrait être une option considérée par la Ville de Québec dans les prochains mois dans l’analyse du dossier entourant l’avenir du stade Canac, dont les signes de vieillissement avancés sont connus depuis longtemps. Le «besoin d’amour» est criant selon ses locataires, les Capitales de Québec.
Interrogé sur les différents scénarios, dont celui de la construction d’un nouveau stade, le conseiller indépendant et membre associé du comité exécutif de la Ville de Québec en tant que responsable des loisirs et des sports, Jean-François Gosselin, a indiqué à TVA Québec que toutes les options étaient sur la table. «Au moment où on se parle présentement, c’est certain que la porte est ouverte, il n’y a aucune porte de fermée», a-t-il dit.

Une somme de 10 millions de dollars a déjà été prévue dans le plan quinquennal de la Ville, montant qui servirait à donner une cure de jouvence à la construction remontant à 1938.

Toujours selon TVA, le site de l’ancien Colisée, sur les terrains d’ExpoCité, serait privilégié dans l’éventualité où la Ville décidait de se tourner vers une nouvelle construction. «Quand on parle de stade, on parle de complexe de baseball, avec une surface pour les professionnels et peut-être d’autres plus petites surfaces pour le baseball mineur», a ajouté M. Gosselin.

la suite

Voir aussi : Amphithéâtre, Arrondissement La Cité-Limoilou, Équipements sportifs, Infrastructures sportives.

L’Oasis du Port: On peut maintenant se baigner légalement au Bassin Louise

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 juillet 2022 1 commentaire


Le projet de lieu aménagé pour la baignade dans le bassin Louise n’est pas jeune. Le plus vieux billet toujours actif à ce sujet sur Québec Urbain date de 2006, mais fait lui-même référence à un autre billet qui n’a pas suivi le changement d’outil de publication. Il devait avoir été écrit en 2003 ou 2004.

Le chemin a été long pour l’instigateur du projet Léonce Naud et sa Société des Gens de Baignade, mais le fil d’arrivée a été franchi le 1er juillet 2022: on peut maintenant se baigner au Bassin Louise à l’Oasis du Port.

Tout l’été, 7 jours sur 7, le site sera ouvert et des sauveteurs seront sur place. Ceux qui ont sauté hier ont bien apprécié. Malgré une certaine appréhension pour mon fils (« on va toucher aux algues au fond? »), il a adoré et il a fallu que je tire un peu pour le sortir de là!

Bonne baignade!

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art de vivre en ville, Parc, Port de Québec.

Agrandissement et rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy : état des travaux (3)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 juin 2022 Commentaires fermés sur Agrandissement et rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy : état des travaux (3)

Les travaux avancent rondement sur ce chantier et on commence à apercevoir le futur design de la bâtisse.

Agrandissement et rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy : état des travaux (2)

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Bibliothèque Gabrielle-Roy.

Agrandissement et rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy : état des travaux (2)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 mars 2022 4 commentaires

Une mise à jour s’imposait sur ce projet phare de Québec. On aura certainement un beau projet à la fin ce qui nous fera oublier cette attente.

Agrandissement et rénovation de la bibliothèque Gabrielle-Roy : état des travaux.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Bibliothèque Gabrielle-Roy.

Le dôme du stade Canac de retour

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 janvier 2022 Commentaires fermés sur Le dôme du stade Canac de retour

Le dôme du stade Canac est de retour encore cet hiver. Sa première apparition date de 2017.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Infrastructures sportives.

Un nouveau pavillon du musée consacré aux oeuvres de Riopelle pour 2025

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 décembre 2021 Commentaires fermés sur Un nouveau pavillon du musée consacré aux oeuvres de Riopelle pour 2025

Source : Cédric Bélanger, Journal de Québec , le 2 décembre 2021

L’aménagement au Musée national des beaux-arts du Québec d’un pavillon dédié à Jean-Paul Riopelle, un projet évalué à 143 millions de dollars, permettra de rassembler à Québec la plus grande collection publique d’œuvres de celui que François Legault considère comme « le plus grand peintre de l’histoire du Québec ». L’Espace Riopelle verra le jour en 2025, sur le site de l’actuel pavillon central du MNBAQ, grâce à la contribution du gouvernement du Québec et de la Fondation Jean-Paul Riopelle qui en financeront la construction, a annoncé le premier ministre du Québec, jeudi.

la suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Institutionnel, Nouvelle aile au Musée National des Beaux-Arts, Pavillon Pierre Lassonde.