Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Vélo »

Réseau cyclable : 37 projets et 25 nouveaux kilomètres en 2019

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 avril 2019 2 commentaires

Québec, le 15 avril 2019 – La Ville de Québec a dévoilé aujourd’hui les 37 projets qu’elle réalisera sur le réseau cyclable dans la prochaine année. Ces projets représentent 25 nouveaux kilomètres, portant le réseau cyclable à 367 kilomètres. La Ville investira 4,5 millions $ pour ces aménagements.

« Depuis 2016, la Ville a mis en œuvre une série d’actions dans le cadre du déploiement de sa Vision des déplacements à vélo, grâce à laquelle nous favorisons la pratique utilitaire du vélo à Québec, a souligné Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire. Nous constatons aujourd’hui, alors que nous sommes à mi-chemin dans la mise en œuvre de la vision, que nous sommes sur la bonne voie en offrant aux usagers un réseau cyclable de plus en plus interrelié, mais surtout plus sécuritaire. »

Parmi les projets qui sont prévus cette année, notons des projets phares, comme :

Construction de la passerelle du parc des Saules, entre les boulevards Neuvialle et Wilfrid-Hamel Ouest, sur environ 900 mètres. La passerelle offrira un lien sécuritaire vers le boulevard du Parc-Technologique. La Ville réalisera de plus des aménagements paysagers et mobiliers urbains, bonifiera les aménagements de la Maison O’Neill et ajoutera un belvédère avec vue sur la rivière Saint-Charles.

Implantation d’un lien de près de deux kilomètres dans le boulevard Loiret et l’avenue Monseigneur-Gosselin. Cet aménagement permettra un franchissement d’autoroute sécuritaire et viendra compléter l’axe nord-sud depuis le nord de Charlesbourg jusqu’au corridor du Littoral, le portant ainsi à 10 kilomètres.
Aménagement d’un lien de deux kilomètres dans l’avenue Chapdelaine, l’avenue Branly et la rue Frank-Carrel. Un nouveau sas vélo sera de plus aménagé à l’angle des avenues Chapdelaine et Myrand.

Une liste de tous les projets est disponible ici. En réalisant 25 kilomètres en 2019, la Ville pose les actions nécessaires afin d’atteindre l’objectif de 90 kilomètres fixé dans sa Vision des déplacements à vélo.

Passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy : report du projet

En janvier et février, l’Administration portuaire de Québec, qui agit à titre de maître d’œuvre du projet, a lancé un appel d’offres pour la construction de la passerelle. Les soumissions reçues se sont avérées nettement plus élevées que l’estimation, et ce, en raison des coûts associés à la fourniture et à la fabrication des pièces d’acier, conséquence des tarifs douaniers des États-Unis sur l’acier.

Ainsi, la Ville a décidé de reporter ce projet de passerelle cyclable et d’aménager, de mai à octobre, une voie cyclable dans la rue Dalhousie. Afin d’atténuer les impacts sur la circulation dans le secteur, la Ville utilisera son gestionnaire artériel et mobilisera, au besoin, des ressources additionnelles dans son centre de la gestion de la mobilité intelligente.

La suite

Voir aussi : Vélo.

Vélo: Merci d’être là, M. Labeaume!

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 avril 2019 3 commentaires

Bernard Samson (Lévis)
Point de vue
Le Soleil

Cher Monsieur Labeaume,

Soixante-quatre ans. De Lévis. Depuis dix ans, douze mois par année, je fais, très souvent, à Québec, par le traversier, mes courses à vélo. Et j’adore ça! À tel point qu’il y a cinq ans, frappé par l’évidence… je me suis départi de mon auto. Ça n’a rien d’extraordinaire. À Copenhague, au Danemark, 55 % des gens prennent le vélo pour aller travailler! Je sais que ce n’est pas pour tout le monde, qu’il faut être un peu crack… mais avec un bon bike (ou deux…) avec les équipements qu’il faut pour, au jour le jour, affronter les saisons, je vous jure que c’est du gâteau!

Monsieur Labeaume, tout le monde sait que vous êtes un homme d’action et j’imagine que si ma proposition vous agrée, elle pourrait être mise en œuvre rapidement. L’idée est simple : stimuler l’utilisation de la bicyclette comme véhicule de transport urbain et, partant, diminuer un tantinet l’impact de la circulation automobile à Québec, surtout dans le Vieux-Québec, qui étouffe littéralement.

Nous atteindrons ces visées par l’ajout de deux incitatifs : passage gratuit aux cyclistes, sur la traverse Québec-Lévis et aménagement de stationnements-vélos sécuritaires (comme celui du CLSC Limoilou, muni de caméras en circuit fermé et d’une porte que l’on ouvre avec une carte Opus) qui permettraient de magasiner à vélo, en toute quiétude ou d’assister, l’esprit tranquille, à une conférence, le soir, à la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Monsieur Labeaume, en pédalant, des fois, je pense : «Je ne fais pas de bruit, je n’émets pas de particules fines, ni de gaz à effet de serre, je me mets en forme, je coûte moins cher à notre système de santé, je prends très peu d’espace, je ne coûte presque rien, je suis léger, délicat comme un papillon, je suis joyeux, je donne, à plein — et c’est si important! — dans la convivialité…» Et je me dis : «Pendant qu’au nom de la lutte au réchauffement climatique, nos gouvernements subventionnent, à hauteur de 80 000 $ l’achat d’autos électriques… ne devrions-nous pas explorer aussi des pistes vélo?»

Reposez-vous bien, monsieur Labeaume, prenez le temps qu’il faut, puis revenez-nous en pleine forme. On a besoin de vous!

La suite

Voir aussi : Vélo.

« Portes ouvertes » pour l’aménagement de la passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 octobre 2018 9 commentaires

Québec, le 26 octobre 2018 – La Ville de Québec annonce la tenue d’une activité « portes ouvertes » en prévision de l’aménagement de la passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy. Les citoyens sont conviés le mercredi 7 novembre, de 16 h à 21 h, au terminal de croisières (84, rue Dalhousie, salle 201 – 2e étage), afin de poser leurs questions et de formuler des recommandations sur le projet.

« Cette nouvelle passerelle revêt une importance particulière pour la Ville et deviendra assurément un élément signature à Québec, a expliqué M. Régis Labeaume, maire de Québec. La structure améliorera non seulement la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du Port, mais elle s’intégrera aussi magnifiquement dans la continuité de la promenade Samuel-De Champlain et de la place des Canotiers, deux infrastructures qui connaissent un fort achalandage. Cette passerelle s’ajoutera à ces deux lieux déjà prisés par les touristes et offrira un point de vue exceptionnel sur le fleuve. »

« J’encourage les citoyens du secteur et les cyclistes, particulièrement, à participer à cette activité, a insisté Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et du patrimoine. Ce sera le moment idéal pour eux d’échanger avec des experts qui travaillent de près à la construction de la passerelle et de bien comprendre la nature du projet et les retombées positives anticipées. »

« Cette solution permanente est un geste de collaboration ville-port fort afin que la population de Québec puisse continuer d’apprécier leur passage sur la Pointe-à-Carcy en toute sécurité tout en conservant l’excellente cote d’amour acquise auprès des lignes de croisières au cours des dernières années, de mentionner M. Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec. Nous sommes certains que les lignes de croisières accueilleront positivement cette nouvelle qui vient solutionner un problème important et qui permettra de conserver nos efficacités opérationnelles lors d’opérations de croisières. »

L’Administration portuaire de Québec réalise actuellement les plans et devis afin de commencer la construction de la passerelle dès le début de 2019. Celle-ci devrait être accessible aux cyclistes à compter de l’été 2019.

La passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy

Rappelons que ce projet vise à répondre aux enjeux de cohabitation entre les cyclistes et les piétons et à assurer leur sécurité sur les quais du Port de Québec, même en période de fort achalandage.

La nouvelle passerelle permettra d’assurer un milieu agréable pour les piétons, tout en maintenant les points de vue d’intérêt du secteur. Elle sera composée d’acier, avec une finition de la piste en polymère texturé et coloré. Des filets tissés en acier inoxydable serviront de garde-corps. La finesse de ces filets et le recours à des câbles pour les tendre constituent un clin d’œil au bastingage des bateaux. Ce design préservera les percées visuelles vers le fleuve, tant pour les passants que pour les usagers de la passerelle.

La passerelle projetée

Un lecteur assidu (Léonce Naud) souligne ceci: Et si tous les problèmes actuels de congestion à la Pointe-à-Carcy provenaient d’une erreur fondamentale de localisation du Terminal de croisières par l’Administration portuaire de Québec, erreur dénoncée en vain par la Ville et le Maire à l’époque, M. Jean-Paul L’Allier ? tout en nous invitant à lire le document suivant: Construction de la gare maritime devant le Vieux-Québec (2000)

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Vélo.

Saison des croisières : modification au tracé de la piste cyclable du secteur du Vieux-Port

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 août 2018 4 commentaires

Québec, le 30 août 2018 – La Ville de Québec rappelle qu’à compter du samedi 1er septembre, le tracé de la piste cyclable dans le secteur du Vieux-Port, qui emprunte la Place des canotiers et la Pointe-à-Carcy, sera temporairement déplacé sur la rue Dalhousie (voie côté Est) jusqu’au 31 octobre. La saison des croisières atteignant sa période de pointe en septembre et octobre, l’espace sur les quais est requis par le Port pour mener en toute sécurité les opérations maritimes.

Gestion de la circulation

Afin d’assurer les meilleures conditions de circulation dans le secteur, la Ville mettra en place diverses mesures pour atténuer l’impact de la présence de la piste cyclable :

Surveillance en temps réel par le Centre de gestion de la mobilité intelligente;
Interventions aux feux de circulation à l’aide du gestionnaire artériel pour atténuer les épisodes de congestion;
Présence policière au besoin.

Un billet précédent sur le projet de 6 M$ pour la piste cyclable surélevée

Voir aussi : Message d'intérêt public, Vélo.

Québec pas «encore» prête pour des pistes cyclables l’hiver prochain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 août 2018 Commentaires fermés sur Québec pas «encore» prête pour des pistes cyclables l’hiver prochain

Jean-François Néron
Le Soleil

La Ville de Québec dit ne pas être prête à offrir au cours du prochain hiver des corridors cyclables quatre saisons.

Le comité exécutif explique sa position dans un sommaire décisionnel, rejetant un avis de proposition déposé par le conseiller indépendant du district Montcalm-Saint-Sacrement, Yvon Bussières, relativement à la réalisation d’un projet-pilote de vélo hivernal sur le corridor Père-Marquette en 2018-2019.

La décision tient compte du fait que la Ville a donné en février 2018 un mandat à Vélo Québec pour l’accompagner dans ses réflexions sur l’opération d’un réseau cyclable quatre saisons. Les résultats de cette réflexion devraient être connus seulement à la fin de la présente année.

Le mandat porte sur la conception des aménagements cyclables (méthodes de conception des liens cyclables permettant leur déneigement); sur la gestion de l’entretien du réseau cyclable (identification, priorisation et niveau de service des liens cyclables à déneiger); et sur les techniques d’entretien (identification des meilleures méthodes de déneigement des liens cyclables et des équipements requis).

La suite

Voir aussi : Vélo.

Le premier sas vélo coloré fait son apparition à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 juillet 2018 19 commentaires

Photos: Simon Clark, Agence QMI

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Le tout premier sas cyclable a fait son apparition cette semaine au coin des rues Prince-Édouard et du Pont, à Québec.

Le corridor se veut un espace réservé aux vélos. Grâce à du marquage vert sur la chaussée, on réserve un espace sécuritaire où les cyclistes peuvent s’arrêter au feu de circulation, devant les voitures. Cela leur permet de se rendre visibles et de pouvoir partir les premiers lorsque le feu devient vert.

«Le sas cyclable permet notamment de diminuer les conflits avec les automobilistes qui souhaitent tourner à gauche», explique la Ville de Québec sur son site internet.

En mission économique à San Francisco au printemps dernier, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait manifesté son intérêt pour les corridors cyclables colorés.

La suite

* Photo prise à Victoria par un fidèle lecteur (Rolland Bouffard)

Voir aussi : Vélo.

La piste cyclable sur la 3e avenue

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 juillet 2018 6 commentaires

jean-François Néron
Le Soleil

Des commerçants de la 3e Avenue touchés par le retrait de cases de stationnement afin de prolonger la piste cyclable ont mis en demeure la Ville de Québec pour d’éventuelles pertes financières qui découleront de l’implantation de la voie réservée aux vélos.

La suite

La mise en demeure de trois commerçants de la 3e Avenue qui craignent une perte de revenus avec le retrait de 48 cases de stationnement pour prolonger la piste cyclable divise les résidents de Limoilou. Si plusieurs les soutiennent, d’autres se disent déçus de leur position «anti-vélo» et appellent même au boycottage.

La suite

La page Facebook de Limoilou: notre quartier, le meilleur de tous !

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Vélo.

Secteur Dalhousie: 6 M$ pour la piste cyclable surélevée

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 juillet 2018 7 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

La passerelle cycliste dans le secteur Dalhousie coûtera 6 millions $, a dévoilé l’administration Labeaume, dont 3,8 millions $ à la charge de la Ville. La Ville est revenue devant les journalistes, un mois après avoir présenté son projet de piste cyclable surélevée dans le Vieux-Port.

Le directeur du bureau de la mobilité intelligente, Marc Des Rivières a dressé le montage financier pour le financement de la passerelle surélevée. Sur les 6 millions $ que coûtera le projet, la Ville déboursera 3,8 millions $, le Port de Québec, 1 million $, un autre partenaire à déterminer paiera 1,1 million $ pour un total de 5,943 millions $.

M. Des Rivières a aussi énuméré les sept scénarios étudiés au fil du temps. La Ville n’avait jamais dévoilé ces solutions auparavant. Elle a étudié la possibilité de faire passer la piste sur le trottoir de la rue Dalhousie, sur une des voies de circulation de la rue Dalhousie, sur la rue Saint-Pierre, sur la rue Sault-au-Matelot, sur les stationnements du terminal de croisière, et sur une passerelle surélevée. La Ville a aussi étudié le scénario de corridors séparés pour piétons et cyclistes sur les quais, tel que le proposait l’opposition officielle. Aucun de ces scénarios n’a été retenu, parce qu’aucun ne répondait aux standards de sécurité, a soumis M. Des Rivières.

La suite

Voir aussi : Vélo.

Concours de supports à vélo : le vote du public est lancé!

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 juin 2018 Commentaires fermés sur Concours de supports à vélo : le vote du public est lancé!

Québec, le 5 juin 2018 – La Ville de Québec invite la population à voter pour son support à vélo favori dans le cadre du concours de design de supports à vélo signature pour Québec. Outre leur aspect esthétique, la Ville souhaite évaluer l’aspect sécuritaire et fonctionnel de chacun des prototypes. Le sondage est disponible en ligne au ville.quebec.qc.ca/velo.

En juin 2017, la Ville a lancé un appel aux entreprises de design pour la création d’un support à vélo afin de développer l’image du cyclisme à Québec. Le jury a recommandé deux grands finalistes en se basant notamment sur la fonctionnalité et la robustesse de leurs prototypes.

Les supports à vélo « Québec à vélo » de Para-Sol et « Abcyclette! » du consortium Hatem+D/EBA+GID Design ont été déclarés grands finalistes. Leurs prototypes seront installés sur diverses artères commerciales au courant de l’été :

SDC Montcalm (avenue Cartier) Jusqu’au 22 juin
SDC Maguire Du 22 juin au 16 juillet
SDC Faubourg Saint-Jean Du 16 juillet au 9 août
SDC Centre-Ville (Saint-Roch) Du 9 août au 4 septembre
SDC Saint-Sauveur (rue Saint-Vallier) Du 4 au 30 septembre

La population a jusqu’au 30 septembre pour remplir le sondage et choisir son prototype préféré. La Ville évaluera également la facilité d’installation et d’entretien de chacun des prototypes. Le gagnant sera dévoilé à l’automne. Par la suite, cinq unités du support à vélo seront produites et installées en 2019.

Les gagnants dans un billet précédent

Voir aussi : Vélo.

Une passerelle cyclable sera aménagée à la Pointe-à-Carcy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 juin 2018 46 commentaires

Québec, le 4 juin 2018 – La Ville de Québec et le Port de Québec ont dévoilé les images de la passerelle cyclable qui sera aménagée à la Pointe-à-Carcy, dans le but de répondre aux enjeux de cohabitation entre les cyclistes et les piétons sur les quais du Port de Québec. La passerelle offrira un passage sécuritaire pour les cyclistes tout en assurant la sécurité des piétons, particulièrement nombreux lors de la période des croisières. (…)

Les plans et devis seront réalisés cet automne afin de commencer la construction de la passerelle au début de 2019. Celle-ci devrait être ouverte aux cyclistes à compter du mois de juin 2019. Déjà, le Port de Québec s’est engagé à assumer 1 million $ des coûts de construction.

D’ici à ce que la passerelle soit aménagée, les cyclistes continueront d’emprunter la piste cyclable sur les quais jusqu’au 31 août. Les réflexions se poursuivent au sujet de sa localisation jusqu’à la fin octobre.

Advenant la relocalisation de la piste dans la rue Dalhousie, la Ville mettra en place des mesures afin d’atténuer les impacts sur la circulation automobile. Des capteurs ont ainsi été installés dans la rue Dalhousie afin d’évaluer en temps réel les débits de circulation. La Ville utilisera le gestionnaire artériel pour contrôler la circulation et intervenir au besoin, lors de périodes de plus fort achalandage sur le réseau routier.

La suite

Une passerelle à contresens François Bourque (Le Soleil)

Voir aussi : Tourisme, Vélo.