Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Photos d’architecture du Grand Théâtre de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 novembre 2020 1 commentaire

Architectes _  Lemay + Atelier 21

 

 

 

© Stéphane Groleau, 2020, aucun droit de reproduction à des fins commerciales sans l’accord écrit de l’auteur.

Voir aussi : Message d'intérêt public.

François Gravé, sieur du Pont

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 novembre 2020 Aucun commentaire

Une autre capsule historique de M. Pierre Dubeau. Cette fois, on découvre François Gravé, sieur du Pont. Bonne lecture et bon enrichissement historique.

François Dupont-Gravé est un personnage méconnu de la Nouvelle-France et ce texte se penche davantage sur les premières années de sa carrière. Il ne faut pas oublier que Dupont-Gravé a enseigné à Champlain la diplomatie, et l’art de la navigation. Il avait une très bonne connaissance des peuples vivants sur ce territoire dès 1580.

François Gravé, Sieur du Pont, période 1560-1603.

Merci à M. Dubeau pour sa collaboration.

Voir aussi : Histoire.

Les citoyens invités à proposer des rues à verdir dans les quartiers centraux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 novembre 2020 1 commentaire

Québec, le 18 novembre 2020 – D’ici les deux prochaines années, la Ville de Québec souhaite réaliser dix projets pilotes de verdissement et de déminéralisation de rues dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch, Saint-Sauveur, Vanier et Vieux-Limoilou. Pour ce faire, elle invite les citoyens à soumettre leurs suggestions.

« À Québec, les îlots de chaleur urbains contribuent à l’augmentation des températures ressenties et prolongent les périodes de chaleur, ce qui peut entraîner d’importantes conséquences sur la santé de la population, a déclaré Mme Suzanne Verreault, membre du comité exécutif responsable de l’environnement et du développement durable. Les villes à travers le monde se mobilisent pour verdir leurs rues au profit de la qualité de vie des citoyens et de la biodiversité. Québec n’y fait pas exception. Cette réappropriation de l’espace urbain minéralisé rend les villes plus durables et résilientes face aux changements climatiques. »

« Ce projet s’inscrit en continuité avec la Vision de l’arbre 2015-2025 et avec l’approche des rues conviviales de la Ville de Québec qui vise à créer un réseau de transport valorisant les déplacements actifs, augmente le confort et le sentiment de sécurité des usagers, soutient le développement durable et favorise le vivre-ensemble, a ajouté Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Les espaces verts qui seront réalisés par le retrait de surfaces d’asphalte et de béton au profit de végétaux contribueront à l’amélioration de la qualité de l’air en plus de favoriser la mobilité active. »

Le communiqué

Voir aussi : Arbres, Environnement.

Vélos à assistance électrique en libre-service dans la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 novembre 2020 Aucun commentaire

Québec, le 18 novembre 2020 – Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) est heureux d’annoncer le déploiement d’un nouveau service de vélopartage avec stations dans la Ville de Québec. Nommé àVélo, ce nouveau mode de transport permettra aux citoyens et aux visiteurs de l’agglomération d’avoir accès à des vélos à assistance électrique en libre-service, dans plusieurs secteurs de la ville.

« Le RTC est très fier de présenter àVélo, un projet de vélos en libre-service à assistance électrique. Il s’agit du premier parc entièrement électrique au Québec. Ce nouveau mode de déplacement actif permettra d’offrir aux résidents de l’agglomération et aux visiteurs une alternative pratique et flexible pour leurs déplacements de courte distance. Il s’agit d’une autre décision d’affaires qui permet au RTC de poursuivre sa vision du développement de la mobilité intégrée et d’encourager un mode de vie actif » a souligné M. Rémy Normand, président du Réseau de transport de la Capitale.

Ciblé dans le Plan stratégique 2018-2027 du RTC, le vélopartage représente une option de déplacement supplémentaire qui offre plus de choix et de flexibilité à la clientèle et qui est un pas de plus vers la mobilité intégrée. Cette initiative du RTC s’inscrit dans la tendance mondiale concernant ce type de service. Elle a été développée de concert avec les services concernés de la Ville de Québec.

« En tant que directeur d’Accès transports viables, mais aussi en tant que cycliste moi-même, je suis ravi de souligner le démarrage du projet ÀVélo du RTC, qui s’annonce comme une petite révolution, attendue avec impatience, dans le monde du cyclisme à Québec. Les expériences nationales et internationales ont démontré que, partout où des systèmes de vélopartage ont été implantés avec succès, on a vu une augmentation significative de la part modale du vélo », a souligné Étienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

Au début décembre, le RTC lancera un appel d’offres visant à confier certains volets du projet à deux fournisseurs. Si la réponse du marché correspond aux attentes, le RTC souhaite faire découvrir àVélo à la population avant la fin de la saison estivale 2021. Le projet sera ensuite déployé par phases, dans différents secteurs de la ville, au cours des trois prochaines années.

Le communiqué

Voir aussi : Transport, Vélo.

Statistiques sur le marché immobilier

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 novembre 2020 Aucun commentaire

Des données très intéressantes sur ce site internet du gouvernement du Québec.

Voir aussi : Condo, Logement locatif ou social, Maison, Publications & ressources Internet.

Autres billets récents