Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Travaux sur le campus du cegep de Ste-Foy (2)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 septembre 2020 1 commentaire

Les travaux continuent rondement sur ce terrain en face de la salle Albert-Rousseau. Aucune indication ne permet, encore, pour le moment de connaitre la nature de la nouvelle bâtisse.

Travaux sur le campus du cegep de Ste-Foy.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.

Le Grand Bienvenue de retour dans le Vieux-Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 septembre 2020 Aucun commentaire

Il fait plaisir de la retrouver toujours dans le Vieux-Québec coin Pierre-Olivier Chauveau et St-Jean), elle, cette statue du fou du roi, qui avait dû quitter sa niche de la rue des Jardins en 2017 (et ce après 23 ans). Elle est passée des mains de la Caisse Populaire à celle de GM Développement.

Ancien emplacement.

Nouvel emplacement.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Lieux magiques.

Projet de tramway: d’autres questions du BAPE à la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 septembre 2020 Aucun commentaire

Le document et ses 22 questions.

Un extrait:

Au cours de l’audience publique, des options d’optimisation de l’emprise routière ont été mentionnées dans le but de limiter la coupe d’arbres en bordure du boulevard René- Lévesque, par exemple la réduction de la largeur des voies de circulation, des accotements ou des trottoirs (Benoît Carrier, DT7, p. 21 et 22 ; Jérôme Poupry, DT8, p. 37 à 40). En entrevue, le maire Labeaume a récemment évoqué la possibilité d’aller jusqu’à retirer des voies de circulation pour les automobiles sur ce boulevard. Le retrait d’une voie de circulation, voire de toutes les voies de circulation, est-il envisagé sur le boulevard René-Lévesque ou ailleurs afin de limiter la coupe d’arbres ? Veuillez préciser les possibilités d’optimisation envisagées à cet égard et si celles-ci seraient intégrées comme exigences du devis destiné aux soumissionnaires ? Le cas échéant, précisez le libellé des exigences qui seraient intégrées au devis.

(…)

Sur les sections du tracé pour lesquelles le stationnement en bordure de rue est enlevé, principalement sur René-Lévesque et la 1re avenue, pouvez-vous préciser quels sont les impacts que vous avez anticipés sur les services nécessitant un arrêt temporaire sur la voie : taxi, livraison (postale ou commerciale), déménagement, collecte des matières résiduelles, transport adapté et autres services nécessitant un arrêt temporaire ? Veuillez préciser les mesures envisagées pour atténuer ces impacts.

Voir aussi : Projet - Tramway.

Projet de tramway: estimation de l’achalandage attendu (Vivre en ville)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 septembre 2020 11 commentaires

Le document de 9 pages réalisé par Vivre en ville.

Un extrait:

Dans le modèle du RTC, la répartition de la croissance démographique ne tient pas compte – à part pour quelques grands projets urbains – de la présence future du réseau structurant de transport collectif et de son influence (RTC, 2019). Cette répartition, fondée sur les prévisions utilisées lors de l’étude de faisabilité Tramway-SRB de 2017, est plutôt faite « au fil de l’eau » en fonction de l’offre de transport actuellement présente sur le territoire et non pas de l’offre future (Consortium CIMA, AECOM, SETEC, 2014).

C’est une lacune qui compromet de façon importante l’estimation présentée. On parle de 30 000 nouveaux ménages dont le comportement de transport pourrait, selon leur localisation, changer du tout au tout.
En plus de la localisation des ménages, le futur réseau structurant de transport collectif aura aussi un impact sur le choix de localisation des entreprises. Les abords du tramway seront assurément un emplacement prisé pour des organisations publiques et privés qui voudront profiter de l’accessibilité accrue pour leurs travailleurs et leurs visiteurs, mais aussi de la visibilité et du rayonnement associés (Vivre en Ville, 2020).

L’impact potentiel sur l’achalandage est d’autant plus important que la consolidation d’un milieu a aussi un effet sur le comportement des activités et des ménages déjà présents. En augmentant la densité de population et l’intensité d’activités, on crée une masse critique susceptible de soutenir, par exemple, une offre commerciale locale, et de rendre le milieu globalement plus favorable à la mobilité durable.

Voir aussi : Projet - Tramway.

Autres billets récents