Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Voyage dans le temps »

Le tunnel Dufferin: des photos

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 août 2021 Aucun commentaire

Merci à un lecteur (Steve Urbex) qui nous donne ces photos prises en 2019. Un billet précédent en 2011

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Voyage dans le temps.

En vidéo: Québec, 1921

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er mai 2021 5 commentaires

Un beau voyage dans le temps à Québec et ses environs.

Voir aussi : Voyage dans le temps.

L’éboulement du Cap Diamant de 1889

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 septembre 2019 Commentaires fermés sur L’éboulement du Cap Diamant de 1889

Éboulement à Québec 1889 from Paul LeBlanc on Vimeo.

Voir aussi : Voyage dans le temps.

Classique du Carnaval: Chez Ti-Père

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 février 2019 4 commentaires

L’émission Caméra 90, à TQS, s’était intéressé à Ti-Père. On y apprend entre autre que le Caribou a été inventé par Max Gros-Louis et que la recette originale était de l’alcool mélangé à du sang de caribou!

Voir aussi : Voyage dans le temps.

Québec éternelle : un voyage dans le temps

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 octobre 2013 6 commentaires

Source : Marie-France Bornais, Le Journal de Québec (29 octobre 2013)

L’historien Michel Lessard, assisté de Pierre Lavoie et de Patrick Altman, invite les lecteurs à un superbe voyage dans le temps dans Québec éternelle, un beau livre rassemblant une quantité phénoménale d’images anciennes de Québec et de la grande nature qui l’entoure.

Les auteurs ont recensé ce qui a été fait dans les 50 premières années de la photo. «On a essayé de trouver les images dans les différents fonds, de les rassembler et de sélectionner celles qui nous paraissaient les plus représentatives. Les photographes ont produit des images pour ce pour quoi ils avaient de l’affection, de la tendresse et ce qui, à leurs yeux, semblait le plus représentatif de Québec, ce qui tenait de la fierté et de l’exotisme de notre ville.»

Ils ont sélectionné ce qui leur paraissait le meilleur. «On arrive à quoi finalement? On arrive à déterminer ce que le maire Labeaume cherchait il y a quelques années en faisant venir Rapaille pour identifier ce qu’il appelait le branding de Québec. La marque d’une ville, ce sont les artistes, les peintres, les photographes, les poètes, les littéraires, les chansonniers, etc. Ce sont les artistes qui définissent l’âme d’une ville. Ce n’est pas le commerce et ça ne se définit pas en cinq minutes. C’est un construit culturel qui, finalement, a été modelé par l’histoire et qui est signé par l’expression artistique. Ce livre-là a essayé de dire ce qui signait Québec.»

Lire l’article

Le livre en question

Voir aussi : Histoire, Lieux magiques, Patrimoine et lieux historiques, Voyage dans le temps.

Vidéo: l’audace de l’Astral et du Concorde en 1974

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 octobre 2013 4 commentaires

À son inauguration en 1974, le restaurant l’Astral, qui ferme aujourd’hui ses portes pour changer de vocation, était un projet très audacieux réalisé à l’époque où Québec connaissait la frénésie de la modernité avec l’aménagement de la colline parlementaire. Retour sur cette folie des grandeurs avec l’historien passionné Réjean Lemoine.

Vidéo sur Le Soleil

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Voyage dans le temps.

Gilles Lamontagne : Sur tous les fronts

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er septembre 2013 5 commentaires

Source : François Bourque, Le Soleil, le 15 novembre 2010

(Québec) Il est encore tellement actif que c’est à se demander si cette biographie n’a pas été écrite trop tôt. Gilles Lamontagne n’a après tout que 91 ans.

Il est parti à rire lorsque je lui ai posé la question. Pour lui, ce n’est pas tant que la biographie arrive trop tôt. C’est qu’il n’est par certain de l’avoir méritée.

«Cette idée ne m’enthousiasmait pas», confie-t-il, dans l’avant-propos. «Je la jugeais prétentieuse.»

Il s’est un peu laissé tirer l’oreille, mais a fini par s’abandonner.

«Ma motivation première n’est certainement pas de vouloir susciter des louanges ni de faire connaître de supposés exploits ou les hauts faits de ma vie», prévient-il.

«Ni de faire de leçon à qui que ce soit.» Il dit vouloir simplement «livrer mon témoignage de vie et laisser une trace de ce que fut mon existence».

Six cent vingt et une pages denses, découpées en 22 tranches de vie.

l’article

FRÉDÉRIC LEMIEUX. Gilles Lamontagne : Sur tous les fronts, Del Busso Éditeur, 2010, 672 p.

Trois ex maires, une passion: Québec.

* Je viens de terminer ce livre. Je crois que si l’évolution de Québec vous intéresse et aussi si vous désirez comprendre pourquoi Québec est ce qu’elle est présentement la lecture de ce livre est incontournable.

Voir aussi : Histoire, Voyage dans le temps.