Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Transport »

Plus de 115 000 véhicules se sont ajoutés sur les routes sur les deux rives du fleuve depuis 10 ans

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 mars 2017 5 commentaires

Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

Ne cherchez plus d’où vient le trafic dans la grande région de Québec. Plus de 115 000 véhicules se sont ajoutés sur les routes sur les deux rives du fleuve depuis 10 ans, révèlent les données les plus récentes de la SAAQ obtenues par Le Journal.

Cette croissance de 17,5 %, de 2007 à 2016, est nettement supérieure à la moyenne provinciale de 13,4 %. Un record de près de 777 000 véhicules immatriculés a été enregistré par la Société de l’assurance automobile du Québec au 31 décembre 2016, dans les régions administratives de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. (…)

Ce nouveau portrait actualisé, qui risque d’alimenter le débat sur le troisième lien Québec-Lévis, donne ironiquement autant de munitions aux partisans du pour que du contre. Le député caquiste Éric Caire, ardent défenseur du projet, croit que ces chiffres justifient plus que jamais sa réalisation. (…)

Alexandre Turgeon, du Conseil régional de l’environnement, y voit plutôt une illustration désolante de l’étalement urbain observé dans la dernière décennie. «C’est un méchant échec en matière d’aménagement du territoire dans l’agglomération de Québec», a-t-il commenté, invitant à la prudence dans l’interprétation des chiffres. (…)

Autos et camions légers en circulation dans la Capitale Nationale

Promenade : de 359 545 à 421 215 véhicules
Institutionnel et commercial : de 34 802 à 51 214 véhicules
Sous-total : de 394 347 à 472 429 : + 78 082 véhicules (+19,8 %)

La suite

Voir aussi : Transport.

Tableau des investissements routiers du provincial dans la région

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 mars 2017 2 commentaires

Source : Jean-François Néron, Le Soleil, le 12 mars 2017

(Québec) L’annonce des investissements routiers 2017-2019 pour la Capitale-Nationale confirme le début des travaux d’élargissement de l’autoroute Laurentienne dès cet été. Cet empressement à agir, notamment à cause de l’insistance du maire Labeaume, éprouvera la patience des automobilistes qui doivent déjà composer avec la fin des travaux de l’échangeur de l’autoroute 40.
Le ministre responsable de la région de Québec, François Blais, en a fait l’annonce dimanche. L’ajout d’une voie sur l’autoroute Laurentienne en direction sud, entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV, sera donc terminé d’ici 2018 comme l’avait évoqué, en février, le ministre des Transports, Laurent Lessard.

la suite

Élargissement de l’autoroute Laurentienne : au nord d’abord.

Voir aussi : Transport.

Copilote : de nouvelles fonctionnalités plus conviviales pour les utilisateurs

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er mars 2017 Aucun commentaire

La Ville de Québec annonce aujourd’hui que son application mobile de transport urbain, appelée Copilote, améliore sa convivialité. En plus de découvrir une page d’accueil revampée et une interface simplifiée pour chercher une place de stationnement, maintenant appelée Info Stationnement, les utilisateurs pourront désormais maintenir leur connexion pour une période de 30 jours sans avoir à réinscrire leur mot de passe à chaque transaction.

« La possibilité de maintenir la connexion active était fréquemment demandée par les utilisateurs, a précisé M. Rémy Normand, membre du comité exécutif responsable des transports. Nous poursuivons nos efforts pour améliorer cet outil technologique apprécié des citoyens de Québec et des nombreux visiteurs. »

À ce jour, Copilote compte 67 400 abonnés et l’application mobile de transport urbain de la Ville de Québec a été téléchargée 90 000 fois. Pour télécharger Copilote, il suffit de se rendre sur AppStore ou Google play. Une version Internet copilote.mobi offre les mêmes fonctionnalités que l’application à partir d’un poste informatique.

Pour tout savoir sur Copilote

L’application mobile de transport urbain de la Ville de Québec a été téléchargée 90 000 fois. Pour télécharger Copilote, il suffit de se rendre sur AppStore ou Google play. Une version Internet copilote.mobi offre les mêmes fonctionnalités que l’application à partir d’un poste informatique.

Voir aussi : Transport.

La caricature du jour

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 février 2017 3 commentaires

André-Philippe Côté
Le Soleil

Voir aussi : Transport, Transport en commun.

Stimuler l’étalement urbain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 février 2017 9 commentaires

François Bourque
Le Soleil

(Québec) CHRONIQUE / On assiste cet hiver à une surenchère de projets routiers sortis des boules de cristal et parfois des boules à mites.

Ces projets prétendent soulager la congestion, ce qui est un objectif louable.

Ces projets vont cependant stimuler l’étalement urbain, alourdir les finances publiques et n’auront qu’un effet mitigé et éphémère sur le trafic. (…)

Le ministère des Transports est devenu un bar ouvert où se servent les élus à l’approche des élections municipales et provinciales.

On promet d’élargir l’autoroute Laurentienne, Henri-IV et la «20» à Lévis; on ressuscite le prolongement de l’autoroute Félix-Leclerc vers Saint-Augustin; on réclame un troisième lien, etc.

L’urgence électorale commande de faire croire aux citoyens coincés dans le trafic que les élus s’occupent d’eux. (…)

On apprenait la semaine dernière que Sainte-Brigitte-de-Laval, petite ville de la lointaine périphérie nord, va élargir sa rue principale.

Elle prévoit aussi une voie de contournement et un nouvel accès à travers bois vers Lac-Beauport et l’autoroute qui mène à Québec.

L’élargissement de Laurentienne est ainsi une bonne nouvelle pour les citoyens de Sainte-Brigitte et du Nord. Mais pas une bonne nouvelle pour le développement durable.

Sainte-Brigitte-de-Laval, c’est la quintessence de l’étalement urbain. La petite paroisse irlandaise, devenue ville forestière au milieu du siècle dernier, vit aujourd’hui un boom urbain. (…)

Sainte-Brigitte demande aussi une école secondaire pour éviter que les élèves passent une heure le matin dans l’autobus et une heure le soir pour revenir.

Je peux comprendre les parents et les élèves de vouloir améliorer leur qualité de vie. Mais pendant ce temps, on peine à garder des écoles ouvertes au coeur de l’agglomération.

La ville demandera ensuite un CLSC, un hôpital, un aréna, plus d’équipements sportifs et culturels, une meilleure desserte de transport en commun, encore plus de routes, etc.

Tout ça à la charge de l’État. (…)

Je veux bien que les citoyens aient le choix de s’installer où ils veulent, d’y payer leur maison moins cher qu’en ville et de vivre dans la nature.

À condition d’assumer les conséquences de leur choix. Pas en demandant aux autres de payer à leur place.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Étalement urbain, Transport, Transport en commun.

Élargissement de l’autoroute Laurentienne : au nord d’abord

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 février 2017 12 commentaires

Marc-André Gagnon
Journal de Québec

Après des mois de cafouillage et de tergiversation, le gouvernement a finalement donné le feu vert à l’élargissement de l’autoroute Laurentienne, mais seulement au Nord, pour l’instant. (…) Pour la portion sud jusqu’à la rue de la Croix-Rouge, il faudra attendre encore, mais les libéraux s’engagent à mettre sur pied un bureau de coordination de projet pour y arriver. (…) la construction d’une troisième voie sur l’autoroute Laurentienne, entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV, va commencer cet été.
Les travaux devraient coûter entre 10 et 25 M$. Ils seront exécutés en deux phases: soit des travaux préparatoires à l’été 2017, puis une reprise des travaux au printemps 2018, pendant 26 semaines.
Exit la voie réservée: tous les véhicules, qu’ils soient électriques ou pas, pourront emprunter la nouvelle allée routière aménagée à même le terre-plein central.

La suite

Voir aussi : Transport, Transport en commun.

L’intégration des vélos dans la trame urbaine aux Pays bas

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 février 2017 3 commentaires

Nous avons tous entendu parlé des Pays-Bas comme étant le soi-disant paradis du vélo. Comment en sont-ils arrivé-là? Comment ont-ils intégré le vélo comme moyen de transport rapide et sécuritaire dans la trame urbaine? Ce reportage donne plusieurs pistes de réflexion.

 

Voir aussi : S'inspirer d'ailleurs, Transport, Vélo.

Le troisième lien: un moteur de développement économique?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2017 4 commentaires

Jean-François Cliche
Le Soleil

(Québec) L’affirmation

«Faut pas croire au développement de sa région pour dire des choses comme ça. […] Moi, je pense que l’avenir économique de la grande région de Québec et de tout l’Est-du-Québec passe par un nouveau lien entre les deux rives. C’est un incontournable», a déclaré cette semaine le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Celui-ci réagissait aux propos d’un économiste, Jean-Pierre Lessard, qui laissait entendre que l’appui populaire au fameux troisième lien est artificiellement gonflé par le fait que les sondeurs n’incluent pas les coûts du projet – l’équivalent de 16 $ par passage ou de hausse de 20 % des taxes municipales pendant 25 ans, a-t-il illustré – dans leurs questions. M. Lehouillier a qualifié ces chiffres de «calculs réducteurs» trahissant un «manque d’objectivité» et a appelé à «avoir une vision d’ensemble des choses». Alors, prenons-­le au mot…

(…)

En fait, le principal effet d’un troisième lien serait de déplacer une partie du développement futur – surtout résidentiel, mais peut-être commercial aussi – vers la rive sud, estiment tous les économistes que nous avons consultés

(…)

Verdict

Clairement faux. Il fait peu de doute qu’un troisième lien allégerait (pour un temps, du moins) le trafic sur les ponts aux heures de pointe, ce qui favoriserait le développement résidentiel sur la rive sud. Mais ce sont des logements qui se construiront de toute manière, avec ou sans pont supplémentaire – ils iront juste ailleurs dans la région. Et la congestion actuelle n’est pas suffisante pour espérer que ce pont/tunnel ait un effet de désenclavement qui stimulerait l’économie.

La suite

Voir aussi : SRB, Transport, Transport en commun.

10 millions $ au cours de l’année 2016 pour les parcomètres à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 février 2017 Aucun commentaire

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Grâce à ses bornes de stationnement, la Ville de Québec a amassé une somme record de plus de 10 millions $ au cours de l’année 2016. Il s’agit d’un bond spectaculaire de 33 % en à peine deux ans

La suite

Voir aussi : Transport.

Des travaux de 9,4 millions pour le secteur St-Jean et Turnbull

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 février 2017 3 commentaires

Source : Taïeb Moalla, Le Journal de Québec, le 8 février 2017

De mai à novembre, les automobilistes, les piétons et les riverains de la haute-ville devront s’armer de patience. Des travaux majeurs de 9,4 millions $ sont prévus sur la rue Saint-Jean, à l’avenue de Salaberry, sur le Chemin Sainte-Foy et à l’avenue Turnbull.
La Ville de Québec a publié le 1er février un appel d’offres de plus de 1000 pages pour dénicher le soumissionnaire qui réalisera la «réfection complète» de ces artères. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 17 février pour se manifester. L’appel d’offres est passé inaperçu à cause de l’attentat du 29 janvier.
Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif, a expliqué au Journal qu’il s’agit notamment d’élargir les trottoirs, d’augmenter le couvert végétal – une soixantaine d’arbres seront plantés dans ce secteur qui en manque cruellement – et de réaliser la très attendue bande cyclable sur Turnbull pour connecter la haute-ville et la basse-ville. Neuf cases de stationnement seront cependant perdues sur l’avenue Turnbull.
La Ville veut mieux aménager deux placettes publiques, dont celle située en avant du centre communautaire Lucien-Borne. Québec prévoit également «la réfection des infrastructures souterraines» et «la construction d’une conduite d’adduction d’aqueduc et d’une chambre de vanne».

la suite

La Place Lucien Borne réaménagée en 2018

Le secteur visé par les travaux sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Transport.