Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement La Cité-Limoilou »

A vendre: Espace 400e

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 juin 2017 2 commentaires

L’offre officielle du Gouvernement du Canada

Espace 400e à vendre au rabais David Rémillard, Le Soleil, septembre 2016

L’acheteur de l’Espace 400e se odésiste Annie Morin, Le Soleil, mars 2017

Espace 400e de nouveau à vendre Valérie Gaudreau, Le Soleil, avril 2017

Est-ce que les gens de Québec Urbain ont des propositions à faire pour cet immeuble ? En 2008, il était question d’y faire un Musée Naval.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

L’industrie dans Saint-Jean-Baptiste : la manufacture de tabac B. Houde et Cie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 juin 2017 2 commentaires

Jérôme Ouellet
Historien

Le Bourdon du Faubourg

Le développement du quartier Saint-Jean-Baptiste au XIXe siècle, axé principalement sur les fonctions résidentielles, commerciales et institutionnelles, s’est réalisé au détriment de l’industrie, concentrée en basse-ville. Pourtant, à l’angle des rues Sainte-Claire et Richelieu, s’élève un rare ensemble d’origine industrielle, qui a appartenu à l’entreprise fondée en 1841 par Barthélemi Houde. Voyons comment le site de cette ancienne manufacture de tabac a évolué depuis le milieu du XIXe siècle.

C’est à la suite de l’incendie du faubourg en 1845 que Barthélemi Houde décide de relocaliser sa tabagie à l’angle des rues Sainte-Claire et Richelieu. L’entreprise se spécialise alors dans la vente de produits du tabac, y compris ceux préparés de façon artisanale par Houde. C’est peut-être François-Xavier Dussault, le gendre et associé de Houde, qui convainc ce dernier d’accroitre la production de tabac. Un plan de 1875 apparaissant ci-dessous montre qu’une nouvelle manufacture occupe la partie ouest du lot acquis en 1845 par Houde.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire.

Nouveau complexe hospitalier : début de la phase préparatoire des travaux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 juin 2017 2 commentaires

Source : Johanne Roy, Le Journal de Québec, le 11 juin 2017

Les travaux préparatoires de la phase 1 du nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec s’amorcent ces jours-ci sur les terrains de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.
Des clôtures ont été installées afin de sécuriser les lieux en prévision de la démolition d’un bâtiment vétuste qui servait d’entrepôt derrière le pavillon Notre-Dame. Au cours de l’été, on procédera également à la démolition du centre de jour, désaffecté depuis un an, et du centre de la petite-enfance (CPE), qu’on a déménagé sur la rue de la Canardière, confirme la porte-parole du CHU de Québec, Geneviève Dupuis.
«À compter de cette semaine, on aménagera notamment les deux stationnements temporaires pour les employés, sur les terrains d’Hydro-Québec situés à l’angle de la 41e Rue et d’Henri-Bourassa, ainsi qu’entre la 24e et la 26e Rue et Henri-Bourassa», précise-t-elle.

Les employés utiliseront ces espaces à compter du mois d’août, au moment où commenceront les travaux d’excavation du nouveau Centre intégré de cancérologie, derrière l’hôpital.

la suite

Début de la construction du Centre intégré de cancérologie en mai (site de l’Enfant-Jésus).

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel.

Église Saint-Coeur-de-Marie: Labeaume et Lemieux se défendent de favoritisme

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 juin 2017 Aucun commentaire

Annie Morin
Le Soleil

(Québec) La vice-présidente du comité exécutif Julie Lemieux «nie fermement avoir voulu ou essayé d’influencer» le promoteur immobilier Louis Lessard, qui poursuit la Ville de Québec et l’accuse au passage de favoritisme. Le maire Régis Labeaume met quant à lui «sa main à couper» que la conseillère municipale et le directeur des grands projets Charles Marceau sont honnêtes.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Plus de 50 modifications au PPU pour le pôle urbain Belvédère

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 juin 2017 Aucun commentaire

Québec, le 5 juin 2017 – La Ville de Québec adoptera la version finale du Programme particulier d’urbanisme (PPU) pour le pôle urbain Belvédère au conseil municipal de ce soir. Ce sont près de 70 personnes ou organismes qui se sont exprimés ou ont déposé un mémoire lors des consultations publiques, ce qui a permis à la Ville d’apporter plus de 50 modifications au texte et au cadre normatif du PPU.

Les consultations publiques en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme ont eu lieu les 30 et 31 mars 2017. Rappelons qu’une consultation préalable sur un avant-projet de PPU s’est déroulée en septembre 2016, en amont du processus légal, ce qui avait donné lieu à une quarantaine de modifications.

« Je tiens d’emblée à remercier tous les gens qui ont participé à la démarche de consultation pour ce PPU, a mentionné Mme Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. Nous avons été à l’écoute de la population à chaque étape, car il s’agissait d’un exercice de planification important. Ce PPU a donc été le fruit d’une collaboration entre la Ville et les citoyens et il permettra assurément un essor de ce secteur.»

Principales modifications aux secteurs du PPU

Parmi tous les changements apportés, soulignons ceux-ci :

Secteur d’emplois Thornhill (intersection de la Grande Allée Ouest et de l’avenue Thornhill)
• Des zones tampons, dans lesquelles toute construction et tout usage sont prohibés, à l’exception d’un parc ou d’un sentier, sont ajoutées (profondeur de 10 m du côté de l’avenue des Maires-Gauthier et de la rue du Père-Vimont et 5 m du côté de l’avenue Ploërmel). Ces zones tampons s’additionnent aux marges latérales et arrières, assurant un dégagement total de 30 m et 25 m respectivement par rapport aux propriétés voisines.
• Les éléments de mécanique du bâtiment localisés sur le toit d’un bâtiment seront pris en compte dans le calcul de la hauteur maximale autorisée.
• Ce secteur est ajouté au programme d’acquisitions d’immeubles, afin de favoriser la réalisation du lien piétonnier projeté.

Pavillon Saint-Dominique (1045, boulevard René-Lévesque Ouest)

• Retrait de la possibilité de construire des bâtiments résidentiels d’une hauteur maximale de 13 m sur la partie est de la propriété (du côté de l’avenue du Cardinal-Bégin). Seul l’agrandissement du bâtiment existant vers l’est sera autorisé. Une zone tampon de 10 m sera prévue, en plus d’une marge latérale de 20 m. Le dégagement total par rapport aux propriétés sur l’avenue du Cardinal-Bégin sera donc de 30 m.
• Une zone tampon d’une profondeur de 10 m est ajoutée le long de la limite sud de la propriété du pavillon Saint-Dominique. La marge arrière est ajustée afin de maintenir un dégagement de 40 m par rapport aux propriétés sur la rue du Boisé-de-Sillery.
• Les exigences relatives à la localisation des cases de stationnement sont uniformisées pour l’ensemble de la propriété; elles devront donc être localisées à 75 % en souterrain et à 90 % à l’intérieur.
• Un angle d’éloignement de 45°, applicable à partir du pavillon Saint-Dominique, est ajouté afin de limiter la hauteur des bâtiments du côté sud de l’intersection du boulevard René-Lévesque et de l’avenue du Cardinal-Bégin.

Secteurs de densification résidentielle aux abords des corridors de transport en commun

• Le secteur résidentiel situé entre l’avenue Raymond-Casgrain, l’avenue Joffre, le chemin Sainte-Foy et l’avenue du Cardinal-Bégin est retiré des secteurs de densification résidentielle et la hauteur maximale y est réduite de 13 m à 8 m.
• Aux abords du boulevard René-Lévesque, entre les avenues du Cardinal-Rouleau et du Cardinal-Bégin, les terrains visés par la densification résidentielle seront limités à ceux adjacents au boulevard René-Lévesque et la hauteur y est réduite de 16 m à 13 m.

Noyau mixte Belvédère

• Une superficie maximale de 200 m2 par établissement est ajoutée pour les débits d’alcool.
• Maintien de l’angle d’éloignement de 60° sur le terrain au coin sud-est de l’intersection de l’avenue Belvédère et du boulevard René-Lévesque (ancien Superclub Vidéotron). Celui-ci s’appliquera par rapport aux limites de la propriété et de l’ensemble immobilier Village Belvédère.

• D’autres modifications ponctuelles sont apportées à divers endroits sur le territoire visé par le PPU. Le tableau des modifications apportées, en présente le détail.

Toutes les informations

Un extrait du plan: En 2011, la population du pôle urbain Belvédère présentait les caractéristiques suivantes :

• On dénombre 8 710 résidants sur le territoire, dont 3 605 hommes et 5 105 femmes.
• L’âge médian de la population est de 56,6 ans, alors qu’il est de 43,5 ans dans l’ensemble de la ville de Québec. Il y a cependant des variations considérables à l’intérieur du territoire du pôle urbain. De fait, dans le quadrilatère central, l’âge médian est de 38,8 ans, alors qu’il atteint 67,8 ans dans le secteur de l’intersection du chemin Sainte-Foy et de l’avenue Holland et 64,4 ans dans le secteur des Jardins Mérici.
• 5,2 % de la population est âgée de moins de 15 ans (453 personnes), alors que ce pourcentage est de 13,1 % pour la ville de Québec.
• La population active compte 4 000 individus. Ainsi, plus de 50 % de la population est inactive. Cela s’explique notamment par l’âge médian élevé : une part importante de la population serait retraitée. Pour l’ensemble de la ville de Québec, le taux d’activité est nettement supérieur (69,9 %).
• Le revenu médian des personnes est de 37 635 $, et le revenu moyen s’élève à 50 985 $. Ces revenus sont supérieurs à ceux dans la ville de Québec, qui sont respectivement de 31 400 $ et de 37 907 $. On note par ailleurs des différences dans les diverses parties du territoire. De manière générale, le revenu médian est plus bas dans les parties nord du territoire et plus élevé dans les parties sud. Il varie ainsi entre 28 112 $ et 51 344 $6

P.S. Est-ce que ce projet se fera ?

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Nouveau projet de projet de 20 M$ dans St-Sacrement: St. Moritz

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 juin 2017 7 commentaires

* Photo: Martin Otis

Diane Tremblay
Journal de Québec

Le projet immobilier St. Moritz, évalué à 20 M$, verra le jour à l’angle du boulevard René-Lévesque et de l’avenue Belvédère, dans le quartier Montcalm, à Québec.

L’immeuble commercial, qui abritait autrefois un SuperClub Vidéotron, sera démoli au cours des prochains mois pour faire place à un édifice de sept étages.

Le projet, qui est réalisé par la société montréalaise Sylcorp, offrira 90 unités, dont 40 condos aux étages supérieurs, alors que le reste sera disponible en location.

La suite

Un billet précédent

* Il faut donc en conclure que les modifications au PPU, annoncées pour êtr en vigueur en juillet 2017, sont devancées.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Condo, Logement locatif ou social.

Église Saint-Coeur-de-Marie: Poursuite de 12 M$ contre la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 mai 2017 21 commentaires

Radio-Canada
Québec

Le promoteur immobilier Louis Lessard intente une poursuite de 12 millions de dollars contre la Ville de Québec.

L’homme d’affaires accuse la Ville de lui avoir fait perdre du temps et de l’argent depuis sept ans en l’empêchant de développer le terrain de l’église Saint-Coeur-de-Marie, sur la Grande Allée.

Louis Lessard affirme par ailleurs que la municipalité a exigé qu’il s’associe aux firmes Pomerleau et ABCP pour la construction et les plans de son projet, en lui faisant comprendre qu’il n’obtiendrait pas un changement de zonage s’il refusait.

La suite

Les 9 travaux de l’Église Saint-Coeur-de-Marie

* Le dossier étant maintenant judiciarisé, on s’en reparle dans 10 ans … sauf si le promoteur croit qu’un changement au pouvoir du Conseil de ville aura lieu en automne …

Mise à jour: La réponse de la mairie

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.