Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement La Cité-Limoilou »

La maison patrimoniale Krieghoff est à vendre

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 mai 2017 1 commentaire

Radio-Canada

La maison Krieghoff située sur la Grande Allée face à l’avenue Cartier est désormais en vente sur le marché privé au prix de 826 000 $. Pour l’heure, sa mise en vente soulève peu d’inquiétudes dans le quartier puisqu’il s’agit d’un immeuble patrimonial classé.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Les citoyens se mobilisent autour de la maison Béthanie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 mai 2017 2 commentaires

Camille B. Vincent
Le Soleil

(Québec) Les résidents du Quartier Latin du Vieux-Québec se sont mobilisés vendredi afin de changer le sort de la maison Béthanie. Ceux-ci pourront dès lundi exiger à la Ville un référendum sur le changement de zonage nécessaire à la réalisation du projet immobilier auquel ils s’opposent.

«Le sort de la maison Béthanie se décide le 12 mai.» C’est ainsi qu’un groupe de citoyens du Quartier latin avait titré sa lettre d’opinion publiée jeudi dans Le Soleil. On y mentionnait que 70 signatures de résidents du quartier étaient nécessaires «pour que les élus reconsidèrent» leur appui à la modification de zonage demandée par le promoteur du projet, Gilbert Trudeau.

La suite

Le point de vue du promoteur Baptiste Ricard-Châtelain (Le Soleil)

La position de la Ville

* Notons qu’un projet de loi devant l’Assemblée Nationale du Québec devrait être adopté d’ici l’été et qu’il abolit ces référendums.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire.

Des projets immobiliers en péril dans Saint-Roch

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 mai 2017 3 commentaires

Source : Jean-Luc Lavallée, Le Journal de Québec (5 mai 2017)

Insatisfait des hauteurs autorisées dans le quartier Saint-Roch, le promoteur immobilier GM Développement estime qu’au moins trois de ses projets sont en péril si la Ville de Québec ne change pas les règles du jeu.

Propriétaire de plusieurs terrains vacants au centre-ville, GM Développement ambitionne d’ériger un édifice vitré de 8 à 15 étages – la portion la plus haute – sur le stationnement qui dessert notamment la clientèle du restaurant Ashton et de l’épicier Métro, sur le boulevard Charest.

Enfin, la rentabilité du projet «Le Cobalt», au carrefour de Charest, Langelier et Saint-Vallier, est également compromise en raison des règles proposées par la Ville, fait valoir GM Développement, qui réclame un étage de plus – neuf au total, en incluant le rez-de-chaussée – afin de construire un immeuble «signature» à l’entrée ouest de Saint-Roch.

Plusieurs résidents du quartier, inquiets des impacts de ces constructions toujours plus hautes, ont manifesté leurs craintes lors des consultations publiques. La Ville maintient que son PPU est «équilibré», mais n’a pas exclu de réviser les hauteurs.

Article complet

Tous les projets de GM Développement dans ce secteur

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Terrain du patro Saint-Vincent-de-Paul : un ancrage unique

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 mai 2017 2 commentaires

Philippe Barrette (Québec)
Le Soleil
Opinion du lecteur

(Québec) La Ville de Québec montre ces jours-ci un intérêt pour le terrain de l’ancien patro Saint-Vincent-de-Paul, acquis depuis longtemps par une entreprise hôtelière de la région et laissé à l’abandon depuis la démolition du bâtiment. Il ne fait pas de doute que ce terrain au seuil même du Vieux-Québec demeure un site important, quel que soit l’usage auquel on le destinera et l’approche patrimoniale et architecturale qu’on adoptera pour son développement. Mais il serait dommage que l’on procède à la revalorisation d’un tel site sans considérer l’espace plus large dans lequel il s’insère. (…) Dans ce quadrilatère (boulevard Charest, autoroute, côte d’Abraham et rue du Pont) on peut imaginer une série de bâtiments articulés de part et d’autre d’un passage piétonnier s’élevant en paliers reliant entre la basse et la haute-ville. Cet ensemble en forme d’amphithéâtre orienté au sud-ouest, adossé à l’autoroute et enjambant les voies routières de la basse ville pourrait comprendre des logements, des bureaux, des commerces et même un hôtel. Les espaces situés sous l’autoroute pourraient accueillir des fonctions complémentaires (stationnement, livraison et entreposage).

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou.

Église Saint-Coeur-de-Marie: lancement d’un concours

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 mai 2017 2 commentaires

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Dans sa Vision 2027, la municipalité a également annoncé le lancement d’un «concours d’idées en architecture pour la reconversion de l’église Saint-Cœur-de-Marie». «On ne veut pas juste faire des menaces (d’expropriation). On veut aussi dire qu’on peut aider à trouver des idées de recyclage», a soutenu Mme Lemieux. Le maire Labeaume a assuré «qu’on est très sincères dans notre besoin d’idées».

La suite

Un concours d’idées pour décider du sort de l’église Saint-Coeur-de-Marie Radio-Canada. Un extrait: La Ville attend toujours que le projet de loi 122 soit adopté par le gouvernement Couillard, une législation qui lui donnera plus de pouvoirs pour l’exproprier. L’adoption du Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la Colline parlementaire, d’ici l’été, facilitera aussi l’expropriation des propriétaires qui négligent les sites patrimoniaux.

Un billet précédent sur les 9 projets présenté à date

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Saint-Vincent-de-Paul: expropriation

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 mai 2017 1 commentaire

Taïeb Moalla
Journal de Québec

La Ville de Québec est en train de se doter des moyens juridiques nécessaires pour pouvoir exproprier, le plus rapidement possible, le promoteur Jacques Robitaille du stationnement de l’ancienne église Saint-Vincent-de-Paul, sur la côte d’Abraham.

La suite

Un billet précédent de novembre 2016

Tous les billets antérieurs sur ce dossier depuis … 2007

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Début des travaux pour la place Jean-Béliveau

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 avril 2017 3 commentaires

Retardés par l’hiver les travaux officiels pour l’aménagement de la place Jean-Béliveau sont enfin débutés. Plusieurs ont certainement hâte de pouvoir enfin admirer l’énorme sculpture qui trônera en face du Centre Vidéotron.

Nouvelle place Jean-Béliveau et démolition de l’Espace K – état des travaux (2)

Le projet sur le site web de la ville de Québec.

Dans le petit parc en face, quelques arbres ont dû être coupés.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain.

Début de la construction du Centre intégré de cancérologie en mai (site de l’Enfant-Jésus)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 avril 2017 Aucun commentaire

Source : Élisabeth Fleury, Le Soleil, le 11 avril 2017

(Québec) Les travaux de la première phase du nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec, qui consiste en la construction du Centre intégré de cancérologie (CIC), débuteront en mai, au plus tard en juin, a-t-on annoncé mardi.
Construit au coût de 652,4 millions$ sur le site de l’hôpital de l’Enfant-Jésus, le CIC offrira un service de radio-oncologie «à la fine pointe» aux patients cancéreux de la région de Québec et de l’est de la province (examens et traitements), a précisé le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en conférence de presse. 
La fin des travaux et la mise en service du CIC sont prévues pour décembre 2020. Aucune interruption de services à l’hôpital de l’Enfant-Jésus n’est prévue pendant les travaux, qui incluront aussi la construction du cyclotron et de stationnnements. 
Les travaux de la phase 1 seront financés en majeure partie par le gouvernement, qui dépliera près de 560 M$. Le CHU de Québec et sa fondation y contribueront respectivement à la hauteur de 54,4 M$ et de 28 M$. 

Pendant les travaux, quelque 879 places de stationnement temporaires réparties sur deux sites appartenant à Hydro-Québec, sur Henri-Bourrassa, seront mises à la disposition du personnel de l’hôpital. 

la suite

16 étages pour le nouveau bâtiment de l’Enfant-Jésus ?

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel.

La Caserne de Limoilou transformée en bureaux pour petites entreprises

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 avril 2017 Aucun commentaire

Source : Valérie Gaudreau, Le Soleil, le 11 avril 2017

(Québec) Le pic des démolisseurs a commencé à résonner mardi à l’intérieur de la Caserne de Limoilou, ouvrant un nouveau chapitre dans la vie du bâtiment centenaire. De caserne de pompier pendant la majeure partie du siècle à salle de spectacles des années 1990, l’édifice de la 5e Rue accueillera bientôt des bureaux pour des petites entreprises.
«Une page se tourne», lance le directeur général de Méribec, Sylvain St-Jean. Casque de construction sur la tête, le promoteur qui a officiellement signé l’offre d’achat à la Ville de Québec pas plus tard qu’hier est fébrile alors qu’il reçoit Le Soleil dans l’édifice pour lequel il a déposé en décembre une offre d’achat de 475 000$. Fébrile de voir les travaux commencer dans la caserne de 1911 dont l’extérieur sera conservé.
La caserne a été en fonction jusqu’en 1992, avant d’être transformée en centre culturel. À l’intérieur, on retrouve d’ailleurs, et pas pour longtemps, des vestiges de L’Autre Caserne, la salle de spectacle qui a fait les belles heures de spectacles et de manifestations artistiques engagées jusqu’en 2004. Murs et colonnes de fausse brique, gargouilles sur les murs et ambiance rock un peu kitsch. Bientôt, le décor sombre et défraichi de l’édifice inoccupé depuis 13 ans changera complètement.
«Présentement j’appellerais ça plus la caverne que la caserne», ironise M. St-Jean qui promet un intérieur «lumineux» après les rénovations.

la suite

Pas de Casernes pour les tout-petits: Le projet vivra ailleurs.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.