Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement La Cité-Limoilou »

Le Hilton Québec fera peau neuve en 2020

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 octobre 2018 Aucun commentaire

Gilbert Leduc
Le Soleil

Le Hilton Québec va se refaire une beauté en 2020.

Pendant cette importante cure de rajeunissement, l’établissement de 571 chambres et suites fermera ses portes.

Compte tenu de la nature et de l’ampleur du chantier, l’hôtel du boulevard René-Lévesque sera inaccessible pendant une année complète.

Du 1er janvier 2020 jusqu’à la fin du mois de décembre de la même année, a fait savoir le propriétaire des lieux, InnVest Hotels.

Les 400 employés de l’établissement seront temporairement mis à pied. Ils ont appris la nouvelle mardi.

Seuls les membres de la direction et l’équipe affectée aux ventes garderont le fort pendant la durée des travaux.

Évidemment, les clients qui devaient se pointer au Hilton Québec quelque part en 2020 recevront un coup de fil au cours des prochains mois afin d’évaluer la possibilité de reporter leur présence à 2021 ou encore d’aller cogner à la porte d’un autre établissement. S’il reste encore de la place dans les autres hôtels de Québec évidemment.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Encore des retards à la Boucherie Bégin

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 octobre 2018 Aucun commentaire

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Le projet de développement sur le site de l’ancienne Boucherie Bégin accuse un important retard. Alors que la démolition devait avoir lieu en mars, rien n’a encore bougé.

Le bâtiment placardé fait mauvaise figure dans le paysage du faubourg Saint-Jean depuis belle lurette; la Boucherie Bégin a fermé ses portes en 2012.

Après des années de problèmes d’odeur et de vandalisme, un projet comprenant 10 appartements et un local commercial au rez-de-chaussée devait se réaliser au 500, rue Saint-Jean, sous la gouverne du Groupe Genius et de l’ingénieur Jean-Michel Munger.

En novembre 2017, le conseil d’arrondissement de La Cité-Limoilou avait même approuvé les modifications réclamées au zonage. Le promoteur disait en décembre qu’il devait entamer les travaux de démolition à la mi-mars 2018. Or, le bâtiment demeure intouché depuis.

La suite

Boucherie Bégin: la balle dans le camp du promoteur, dit Labeaume Stéphanie Martin (Journal de Québec)

Un billet précédent de Québec Urbain qui le précisait aussi …

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Mégaprojet en vue pour le tramway de Québec au coin de René-Lévesque et Des Érables

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 octobre 2018 10 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

La venue du tramway pourrait changer le visage du secteur René-Lévesque et Des Érables avec un projet de développement en hauteur, associé à une future station.

Dans le projet de transport structurant de Québec, le tramway, qui circulera sur le boulevard René-Lévesque, plongera sous terre à la hauteur de la rue des Érables. Le propriétaire de l’immeuble situé au 310, juste en face de l’entrée du tunnel, entamera bientôt des démarches afin de discuter avec la Ville pour redévelopper complètement cet édifice et trois autres qui sont situés sur le coin des Érables.

CDHM Immobilier aimerait créer un «complexe immobilier mixte» qui comprendrait des condos résidentiels et locatifs, des bureaux et des commerces au 310, boulevard René-Lévesque Ouest, qui abrite en ce moment le restaurant Aux 2 Violons, et dans les édifices du 974 au 988, avenue des Érables.

Le promoteur espère entre autres obtenir un changement de zonage pour doubler, et plus, la hauteur maximum, la faisant passer de 10 mètres à 24 mètres ou plus.

Entamer des discussions

Alexandre Richer, de CDHM Immobilier, précise que le projet en est à ses «balbutiements». «Il faut voir les intentions de la Ville et l’acceptabilité sociale. […] On aimerait entamer des discussions s’il y a une ouverture.»

Pour l’instant, ses démarches visent la conclusion d’un accord de redéveloppement, les demandes d’approbation à la Commission d’urbanisme et les demandes de permis de démolition, de construction, d’affichage et d’aménagement.

On proposera d’accroître le nombre maximal de logements et de réduire les exigences minimales des grands logements.

Restaurant

Meziane Moulfi est propriétaire du restaurant Aux 2 violons , qui est locataire de l’édifice du 310, boulevard René-Lévesque depuis 10 ans. Il vient d’ailleurs de recevoir l’avis de renouvellement de son bail de cinq ans. Celui-ci contient cependant des clauses qui prévoient que l’entente de location peut être annulée.

S’il est forcé de fermer son établissement, «c’est sûr que ça va faire un boum», convient-il. Avec 200 places dans le restaurant, qui fonctionne bien, et sa quinzaine d’employés, ce sera un dur coup, dit le restaurateur. «S’ils me redonnent une place dans le nouvel édifice, ça pourrait être bien. On verra. On ne peut pas lancer la serviette tout de suite.»

La suite

La Jonction Sillery

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Projet Enfant-Jésus – état des travaux (2)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 octobre 2018 2 commentaires

Tout d’abord un nouveau bâtiment est ajouté à l’édifice actuel le long de l’avenue Vitré.

Toujours sur la rue Vitré, plus au nord, le nouvel hôpital montre ses premières structures.

Sur la 24e rue, il y aussi un nouveau bâtiment qui est visible.

Ce qui est vraiment impressionnant, c’est la fosse visible du côté du boulevard Henri-Bourassa; on saisit l’ampleur des travaux et de la future bâtisse.

Finalement des travaux d’agrandissement ont lieu sur une partie du bâtiment actuel.

Projet Enfant-Jésus – état des travaux.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Institutionnel, Projet - Enfant-Jésus.

Contribution de 4M$ au projet d’aménagement de la phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 octobre 2018 Aucun commentaire

Dans le cadre du projet d’aménagement de la phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain sous la gouverne de la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ), la Ville de Québec a consenti à participer financièrement au projet par le versement d’une contribution totale de 4 M$ sur un projet évalué à 171 M$. La fiche 1836059-A du PTI 2018-2020 confirmait la participation financière de la Ville. Une entente déterminant les modalités de versement de la contribution de la Ville a été négociée et doit être conclue entre les parties. L’entente prévoit que la contribution sera effectuée en deux versements, un premier versement de 2 M$ sera effectué au plus tard le 31 mars 2019 et le second versement de 2 M$ devra être versé au plus tard le 31 mars 2020.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Message d'intérêt public.

Appel aux gens de Québec Urbain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 octobre 2018 2 commentaires

Voici un petit défi pour ton blog Québec Urbain.

Au coin des rues Bigaouette et St-Vallier ouest, il y avait une station de service qui a été transformée en garage pour vendre des autos usagés.

Depuis environ 2 semaines, le garage a disparu ainsi que les autos.
Les pelles et les gros camions sont à l’œuvre.

Ton défi : savoir ce qui va remplacer ce garage sur ce grand terrain.

Moi je crois que ce sera de l’habitation … mais quoi?

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou.

Nouveau projet à Place Telus: un agrandissement de 7 étages à l’arrière de l’immeuble

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er octobre 2018 7 commentaires

C’est à cet endroit dont Québec Urbain en parlait il y a plusieurs années que ce nouveau projet va s’élaborer. L’agrandissement prévu sera de 7 étages sur le stationnement à l’arrière (vers la SAAQ et la Gare du Palais et non vers les bureaux de la Société des Traversiers). Début des travaux le 1er novembre 2018 pour une ouverture au printemps 2020.

Le Groupe Mach, propriétaire des lieux, avait d’ailleurs partagé ses intentions dans cet article du journal Le Soleil.

L’immeuble serait occupé par un important locataire actuellement installé sur Grande Allée.

Merci à un fidèle lecteur de Québec Urbain pour l’information.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Cominar: une nouvelle tour sur la colline parlementaire

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 septembre 2018 8 commentaires

Pierre Couture
Journal de Québec

Le promoteur immobilier Cominar dit songer à construire une nouvelle tour sur la colline Parlementaire à Québec, à deux pas de l’hôtel Delta sur le boulevard René-Lévesque.

«Tout est sur la table. On est à évaluer ces possibilités», a confirmé jeudi au Journal la porte-parole de Cominar, Caroline Lacroix.

Cominar a officialisé jeudi une transaction de 36 millions $ avec le bras immobilier de la Caisse de dépôt, Ivanhoé Cambridge. Cominar détient maintenant 100 % de Place Haute-Ville, située au 654, René-Lévesque Est.
Cominar ne cache pas que le secteur de la colline Parlementaire est très attrayant, alors que le Programme particulier d’urbanisme (PPU) permet aux promoteurs la construction en hauteur à partir de certains immeubles existants.

Dans le cas du 654, René-Lévesque Est, Cominar pourrait ajouter facilement une vingtaine d’étages au basilaire actuel de cinq étages.

L’immeuble adjacent à la Place Haute-Ville, l’hôtel Delta, compte 31 étages, alors que l’hôtel Hilton détient 24 étages. L’immeuble Marie-Guyart, situé en face de Place Haute-Ville, compte 31 étages.

Cominar est d’avis que la colline Parlementaire sera appelée à changer radicalement de visage avec le projet de transport structurant mené par le maire de Québec, Régis Labeaume.

Dans ce secteur, les rames de tramway qui seront propulsées à l’électricité seront souterraines et passeront sous le boulevard René-Lévesque.

«C’est un secteur qui nous intéresse. Le tramway passera dans ce secteur près de Place Haute-Ville», a fait valoir la porte-parole de Cominar.

Selon le projet présenté par la Ville de Québec en mars dernier, des stations souterraines pour le tramway seront construites à place D’Youville, sur la colline Parlementaire et au Grand Théâtre.

La suite

Mise à jour (29 septembre 2019): « Jeudi, Cominar a finalisé une transaction de 36 millions $ pour l’acquisition du 654 boulevard René-Lévesque (Place Haute-Ville). La direction précise que ce changement de garde figurait dans une entente signée en 2014 avec Ivanhoé Cambridge, alors que l’organisation avait acheté l’espace de bureaux dans la tour du Delta. Selon les responsables, aucun projet immobilier ne figure dans les plans pour le moment.. Cet actif pourrait même être vendu, si une offre raisonnable est déposée. » Jean-Michel Genois-Gagnon (Le Soleil) L’article au complet

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Modifications au PPU colline Parlementaire : la population est invitée à une consultation publique

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 septembre 2018 2 commentaires

Québec, le 27 septembre 2018 – La Ville de Québec invite la population à participer à une consultation publique concernant des modifications à apporter au Programme particulier d’urbanisme (PPU) pour la colline Parlementaire.

Les deux règlements concernés par la consultation visent à autoriser les projets résidentiels suivants dont les hauteurs excèdent de quelques étages le maximum permis actuellement :

Le site anciennement occupé par l’école Saint-Louis-de-Gonzague et le Foyer Nazareth, situé au 980, rue Richelieu, dont le projet a été présenté à la population à quelques reprises : les hauteurs varieront de 5 à 11 étages, en fonction de la pente du terrain.

Le site du 333, Grande Allée Est : le projet comportera de 6 à 8 étages, soit une hauteur similaire à l’immeuble voisin occupé par le ministère de la Culture et des Communications.

De plus, d’autres normes seront ajustées, comme celles d’augmenter le pourcentage minimal d’aire verte à 50 % et d’appliquer la norme de grands logements afin de favoriser l’attrait des familles dans le secteur.

« Les projets proposés par les promoteurs viennent appuyer la vision d’aménagement et répondent aux objectifs du plan d’action de la Table de concertation du Vieux-Québec qui vise à augmenter de 500 le nombre de résidants permanents d’ici 2021, a mentionné Mme Marie‑Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Il est essentiel de maintenir un milieu de vie de qualité pour la population résidante et de consolider, à long terme, le cadre bâti du secteur. »

Comme le prévoit la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, le règlement d’urbanisme de l’arrondissement (communément appelé le zonage) doit également être modifié pour assurer sa conformité au Plan directeur d’aménagement et de développement (PDAD) et au PPU pour la colline Parlementaire.

Séances de consultation publique

Conseil de quartier du Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire:

Le mardi 9 octobre 19 h L’École des Ursulines de Québec
Salle du gymnase 3, ruelle des Ursulines (entrée par la rue Sainte-Ursule)

Consultation publique:

Le lundi 22 octobre 19 h 30

Hôtel de ville de Québec
Salle de réception
2, rue des Jardins

À propos du PPU de la colline Parlementaire

Rappelons que six orientations ont été identifiées dans le PPU de la colline Parlementaire au moment de son adoption en 2010 :
· Maintenir la mixité des fonctions urbaines (habitat diversifié et de qualité, services de proximité et fonctions administratives);
· accroître et soutenir la fonction résidentielle (densification des sites destinés à cette fonction);
· assurer la pérennité du patrimoine bâti et proposer une approche future reflétant la modernité;
· consolider et densifier le tissu urbain (projets exemplaires en matière d’architecture et de développement durable);
· parachever la bonification de l’espace public;
· favoriser les déplacements actifs (marche et vélo) et le transport en commun.

Qu’est-ce qu’un PPU?

Un programme particulier d’urbanisme (PPU) est un outil de planification du territoire mis à la disposition des municipalités par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Il permet d’orienter le développement futur d’un secteur stratégique de la ville en y présentant une vision d’avenir.

Il permet de préciser, d’encadrer et d’harmoniser le développement futur d’un secteur.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Message d'intérêt public.