Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Publications & ressources Internet »

Explorez la section web Patrimoine urbain de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 novembre 2018 Aucun commentaire

Québec recèle un patrimoine architectural riche et diversifié. La Ville de Québec propose un outil qui permet à tous d’avoir accès en ligne, aux informations disponibles, sur plus de 14 000 bâtiments à valeur patrimoniale.

Dans la section Patrimoine urbain, un moteur de recherche permet d’effectuer un repérage parmi les bâtiments étudiés, selon différents critères: nom de bâtiment, adresse, nom de rue ou nom d’architecte.

Les fiches ce bâtiments contiennent une description de l’immeuble, des informations sur sa construction et ses transformations, sur son histoire et sur les personnes qui y sont liées ainsi que des photographies anciennes et récentes.

La section web Patrimoine urbain

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Publications & ressources Internet, Québec La cité.

Le 6e Salon des Sociétés d’histoire de la Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 novembre 2018 Aucun commentaire

Ce samedi 17 novembre se tiendra à compter de 9 h 30, le 6e Salon des sociétés d’histoire de la ville de Québec au pavillon Desjardins de l’Université Laval, sur le thème Le patrimoine bâti : d’hier à aujourd’hui. La présidence d’honneur est assurée par Sœur Lise Tanguay, supérieure générale des Augustines du Québec. Au programme : salon des exposants (12 sociétés d’histoire, Nation huronne-wendat, Ville de Québec, exposition d’artéfacts trouvés lors des fouilles à Limoilou par les étudiants de l’Université Laval), deux conférences et une table ronde.

Programmation 2018

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Publications & ressources Internet.

Le Calendrier 2019 de la Société historique de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 novembre 2018 Aucun commentaire

La Société historique de Québec est heureuse de présenter, l’édition 2019, de son Calendrier de vues anciennes de Québec.

Québec-14 novembre 2018- La Société historique de Québec est très fière de présenter la XXXVIIIe édition du Calendrier de vues anciennes de Québec qui permet cette année encore de présenter le visage de la Capitale à vol d’oiseau à travers les événements religieux, sociaux et sportifs.

Les images représentées, accompagnées de textes documentés, les événements historiques évoqués et le cadre dans lequel ils évoluent, suscitent un intérêt marqué et toutes ses éditions antérieures, sont de véritables cahiers d’histoire. L’ensemble de ces éditions constituent donc une collection de grande valeur historique, ethnologique et sert d’outil pédagogique. Le Calendrier de vues anciennes de Québec souligne dans cette édition 2019 – par multiple de 25 – les anniversaires heureux ou malheureux des faits et gestes qui ont jalonné l’histoire de Québec, ville du patrimoine mondial.

Différents auteurs soulignent par des textes, à chacun des mois, un événement ou un personnage. On remonte ainsi le cours de l’histoire, jusqu’à la fondation de la ville de Québec. Les faits suivants sont soulignés : le 225e anniversaire de l’entrée en fonction de l’Acte de judicature, le 200e anniversaire du décès du professeur et ministre de l’Église presbytérienne d’Écosse Alexander Spark, les 150es anniversaires de la création de la Gazette officielle et du décès de James Forsyth, les 125es anniversaires des décès du premier ministre Honoré Mercier et du député John Hear ainsi que le 100e anniversaire du décès du premier ministre sir Wilfrid Laurier. La publication rappelle également les 75es anniversaires de la remise de la Croix Victoria au major Paul Triquet ainsi que des décès du maire de Québec sir Georges Garneau et de l’architecte bénédictin Dom Bellot. Nous évoquons aussi les 50es anniversaires du décès de l’ethnologue Marius Barbeau, de la création de l’École nationale d’administration publique, de la fin des écoles normales, du rappel par le journal L’Action des suites du rapport Martin, commission d’enquête sur le logement dans la cité de Québec, et du projet de loi (« bill 63 ») pour promouvoir l’enseignement de la langue française. Par ailleurs, le 50e anniversaire de la venue à Québec de la princesse Grace de Monaco est souligné par une illustration documentée.

Partez à la découverte du Québec d’antan, dont les illustrations proviennent de supports aussi variés que l’aquarelle, la photographie, et la carte postale.

Le Calendrier 2019 de vues anciennes de Québec est disponible au coût de 12.95 $ dans la plupart des librairies de la Ville de Québec : Vieux-Québec, Charlesbourg, Sainte-Foy et Sillery, à la Tabagie J.E.Giguère, à la Boutique du Musée des beaux-arts du Québec, Musée de la civilisation, Musée du monastère des Augustines, plusieurs établissements commerciaux de Québec et au bureau de la Société historique de Québec, 6, rue de la Vieille-Université. G1R 5X8. Téléphone 418-694-1020 poste 256. courriel: info@societehistoriquedequebec.qc.ca

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Publications & ressources Internet.

Région de Québec: 479 371 véhicules immatriculés

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 juillet 2018 1 commentaire

La Presse a demandé à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) de lui fournir des données sur les véhicules immatriculés dans la province, région par région, afin d’établir un portrait sommaire des préférences des Québécois en matière de véhicules. Il en ressort un portrait amusant des préférences des automobilistes.

En date du 31 mars dernier, la Montérégie est la région du Québec où l’on compte le plus grand nombre de véhicules immatriculés, soit 1 047 610 véhicules pour 1,55 million d’habitants. Montréal, pourtant plus populeux (2,03 millions d’habitants), n’atteint pas le million de véhicules (877 280). La région de Québec arrive au troisième rang avec 479 371 véhicules immatriculés pour 742 000 habitants.

Source: La Presse+ (23 juillet 2018)

Voir aussi : Publications & ressources Internet, Transport.

La revente en copropriété influencée par la location de condos

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 juillet 2018 Commentaires fermés sur La revente en copropriété influencée par la location de condos

Condolegal.com

10 juillet 2018 – Royal LePage a dévoilé sa dernière Étude sur le prix des maisons, ainsi que ses prévisions du marché à Québec, où la valeur des propriétés a connu une faible hausse de 2 % au second trimestre de 2018, par rapport à la même période en 2017.

L’ensemble du secteur résidentiel a bénéficié de cette hausse de prix, à l’exception de la copropriété, dont le prix médian a faibli de 0,3 %, pour atteindre 241 309 $. En revanche, les ventes de condos se sont appréciées de 10,5 %, alors qu’elles avaient reculé de 12,3 %, année après année, lors du premier trimestre de 2018.

L’influence des condos locatifs

Bien que les ventes de condos aient augmenté, « La revente d’appartements demeure influencée par l’offre des condos locatifs. Ce que peu de gens savent, c’est que pendant les cinq premières années d’une nouvelle construction, les promoteurs immobiliers peuvent augmenter les loyers à leur guise, sans être assujettis aux plafonds d’augmentations imposés par la Régie du logement », observe Michèle Fournier, vice-présidente, Royal LePage Inter-Québec.

Plusieurs premiers acheteurs succombent aux offres alléchantes dans le domaine des condos locatifs, mais les avantages d’épargner et d’investir dans un espace qui leur appartiendra peu représenter, dans plusieurs cas, une solution beaucoup plus viable. Pour cette raison, ces consommateurs pourraient se tourner vers l’achat d’une copropriété, advenant que le loyer soit équivalent ou plus onéreux qu’une hypothèque.

Moratoire sur Airbnb

Le moratoire sur les résidences touristiques de type Airbnb contribue, également, à amenuiser l’intérêt d’acquérir un appartement en copropriété, principalement dans les quartiers situés à proximité des attractions touristiques, par exemple sur Grande Allée, dans le quartier le Petit Champlain et dans le Vieux-Québec.

Le prix des condos de luxe sont eux aussi demeurés stables, ce qui procure aux professionnels une fenêtre d’opportunité très intéressante. « Il s’agit du segment offrant le meilleur rapport qualité-prix en ce moment », souligne Michèle Fournier.

Ajustement de l’évaluation municipale à venir

Le dernier rôle foncier triennal a été surévalué à Québec, si bien que plusieurs propriétés se sont vendues à des prix inférieurs à l’évaluation municipale. Le prochain rôle, qui sera publié cet l’automne, devrait être plus réaliste et donner l’heure juste aux vendeurs et acheteurs.

La suite

Voir aussi : Condo, Publications & ressources Internet.

Nouvelle vidéo Oui dans ma cour! : pourquoi et comment nos quartiers évoluent

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 juillet 2018 Commentaires fermés sur Nouvelle vidéo Oui dans ma cour! : pourquoi et comment nos quartiers évoluent

Vivre en ville

Voir aussi : Art de vivre en ville, Publications & ressources Internet.

Les propriétés de luxe au Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2018 2 commentaires

Solutions JLR

(…) Le marché du luxe est un peu moins cher dans les RMR de Gatineau, de Québec et de Sherbrooke. Dans celles-ci, le prix minimum pour acquérir une résidence parmi les 3 % plus chères se situait à 538410 $ pour Gatineau, à 552 500 $ pour Québec et 566 360 $ pour Sherbrooke. Pour les 1 % les plus dispendieuses, ce montant grimpait à 687705 $ pour Gatineau, à 842500 $ pour Québec et à 850600 $ pour Sherbrooke. (…) À Montréal, ou même, dans une moindre mesure, à Québec, les propriétés plus chères sont généralement situées près de centre-ville dans des secteurs où la construction de nouvelles résidences unifamiliales est pratiquement impossible. Ainsi, la demande augmente alors que l’offre reste constante ce qui fait progresser les prix rapidement.

La suite

Voir aussi : Maison, Publications & ressources Internet.

Francis Vachon: la face cachée de la photo

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 avril 2018 Commentaires fermés sur Francis Vachon: la face cachée de la photo

Francis Vachon, créateur de Québec Urbain, a un parcours fascinant.

Il a lancé ce blogue il y a presque 17 ans. Devant le nourrir en photos et aimant en faire, il a un jour pris la décision d’un congé sabbatique alors qu’il était fonctionnaire fédéral. C’était pour étudier en photojournalisme au Loyalist College de Belleville (Ontario).

Il pouvait évidemment laisser tomber le blogue Québec Urbain mais il a eu la bonne idée de demander à des gens de le maintenir en vie malgré son absence, parmi ceux qui fréquentaient le site. J’en étais. A son retour, il a fait le grand saut et a quitté la fonction publique pour devenir photographe de presse pigiste. Il collaborre actuellement avec de nombreux quotidients et périodiques comme Le Devoir, The Gazette, The Globe and mail, The National Post ou avec l’agence Presse Canadienne. Ses photos ont été aussi publiées internationalement, entre autres dans le New York Times, le Canadian Geographic, Sports Illustrated, The Whashington et GEO.

Au cours des années, son talent créatif s’est aussi exprimé par cette cette vidéo sur Youtube visionnée 2 514 575 fois.

En écrivant sur son blogue Le Droit à l’image au Québec, il a réalisé que plus de 100 000 personnes l’avait consulté. Ce qui mena à de nombreuses conférences sur le sujet.

Le créateur du début n’a pas changé. Il récidive avec un ouvrage entièrement consacré à pouvoir prendre et diffuser des images en toute légalité: « La face cachée de la photo ».

La récente démocratisation de la photo amène de nombreux questionnements :

Ai-je le droit de publier une photo d’un inconnu sur Internet sans son autorisation?
Suis-je autorisé à photographier la maison de mon voisin? Un policier? Est-ce que j’ai le droit de publier ces photos?
La publication des photos du dernier party de bureau pourrait-elle me valoir une poursuite?
Est-ce qu’une photo achetée sur une banque d’image en ligne m’autorise à l’utiliser dans n’importe quel contexte ?
Quelles images puis-je partager sur mes réseaux ?

Pour se procurer le livre

Voir aussi : Photographies citadines, Publications & ressources Internet.