Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « 0 – Revue de presse »

Toujours plus d’unifamiliales pour garder les jeunes familles à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 octobre 2022 10 commentaires

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

La Ville de Québec mise sur de nouveaux quartiers de maisons unifamiliales afin de freiner l’exode annuel de centaines de jeunes familles vers les municipalités de la périphérie.

Aussi, un lotissement de quelque 180 portes s’accélère dans le nord de la capitale, à la frontière des quartiers Saint-Émile et Neuchâtel Est—Lebourgneuf. Un projet «de plus de 75 millions $», chiffre le constructeur.

Voilà qui ajoutera beaucoup d’autos dans un secteur où le nombre de véhicules dans les rues est déjà «trop élevé par rapport à la capacité actuelle du réseau», reconnaît l’administration municipale. Elle entamera donc des travaux d’infrastructures d’importance afin de désengorger les voies publiques.

Mais pour élargir les rues, des propriétaires devront céder du terrain.

Faisons le point.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement des Rivières, Maison.

Belles demeures historiques de Québec et de sa région

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 octobre 2022 2 commentaires

Félix Lajoie
Le Soleil

En 2016, François Rémillard publiait Belles demeures historiques de Montréal. Rapidement, l’auteur a réalisé qu’il devait produire un ouvrage semblable sur la capitale… «parce que Québec, c’est Québec!» s’exclame M. Rémillard.

À l’autre bout du fil, l’auteur de Belles demeures historiques de Québec et de sa région supplie le journaliste du Mag de ne pas relancer la fameuse guerre de clochers entre la capitale et la métropole.

«Lâchez-moi avec ça! La dernière fois que je suis allé au Salon du livre de Québec, j’ai passé trois heures à me faire poser la question si je prenais pour les Canadiens ou les Nordiques!» lâche M. Rémillard, manifestement exaspéré.

Selon ce défenseur invétéré du patrimoine bâti, cette rivalité n’a jamais eu lieu d’être, puisque les deux villes n’ont tout simplement rien à envier l’une à l’autre. La plus grosse est remplie d’éléments ostentatoires et spectaculaires, tandis que la plus ancienne brille par son uniformité et son harmonie architecturale.

«Ce sont deux villes complètement différentes […] Montréal ressemble à New York avec des bâtiments originaux et ostentatoires qui cherchent à exprimer une individualité, tandis que Québec est comme Boston: c’est une élégante harmonie où chaque bâtiment complète l’autre», illustre M. Rémillard.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Maison.

Québec se souvient : trois nouveaux documentaires bientôt disponibles sur le Web

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 octobre 2022 Aucun commentaire

Québec, le 26 octobre 2022 – La Ville de Québec annonce le retour de la série documentaire Québec se souvient. Présentée sur le Web, cette série souligne des anniversaires marquants pour la capitale en combinant histoire, théâtre et musique. La direction artistique est assurée par Cyrille-Gauvin Francoeur.

Chaque épisode, d’une durée d’environ 45 minutes, est offert gratuitement ici.

Le 200e de la venue de Théodore Frédéric Molt
Disponible à partir du mercredi 26 octobre 2022

Lorsque le musicien d’origine allemande Théodore Frédéric Molt arrive à Québec, à la fin du printemps de 1822, il s’impose rapidement comme un acteur de la scène musicale, tant comme chef que comme professeur. Après différentes épreuves, il quittera définitivement la capitale en 1849, non sans avoir laissé son empreinte durable de pédagogue accompli. Musicologue invitée : Irène Brisson.

Le 150e de l’arrivée de lord Dufferin
Disponible à partir du mercredi 23 novembre 2022

En 1872, lord Dufferin prend ses fonctions de gouverneur général du pays. Deux ans plus tard, souhaitant contribuer à renforcer le caractère pittoresque et symbolique de Québec, il s’attelle à une tâche qui semble insurmontable : harmoniser tradition et progrès tout en créant pour Québec une signature architecturale conciliant son héritage français et britannique. Historien invité : David Mendel.

Le 100e anniversaire de l’incendie de la basilique-cathédrale
Disponible à partir du mercredi 14 décembre 2022

Notre-Dame de Québec connaîtra les affres de la guerre de Sept Ans et plusieurs métamorphoses aux 18e et 19e siècles. Le 22 décembre 1922, les flammes la détruisent, ne laissant que des ruines fumantes. Entre les rumeurs d’une action anticatholique du Ku Klux Klan et le rapport du coroner qui conclut à un phénomène de combustion spontanée, la vérité sur la cause de l’incendie mettra cinq ans à être connue. Historien invité : Jean-Marie Lebel.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Réaménagement de la place de l’Hôtel-de-ville : fin de la première phase, la rue et les trottoirs bientôt complètement rouverts

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 octobre 2022 Aucun commentaire

Québec, le 25 octobre – La première phase du chantier de réaménagement de la place de l’Hôtel-de-Ville tire à sa fin. Dès le lundi 31 octobre, l’entrepreneur démobilisera ses équipes et rouvrira la côte de la Fabrique et la rue des Jardins du chantier à la circulation automobile, cycliste et piétonne. La rue Sainte-Famille, quant à elle, sera rouverte le 24 novembre.

Le cœur de la place de l’Hôtel-de-Ville demeurera toutefois clôturé afin de protéger les installations toujours en travaux. Rappelons que la première phase des travaux s’est déployée dans la place centrale ainsi que dans la côte de la Fabrique et les rues des Jardins et Sainte-Famille.

La seconde phase des travaux débutera au printemps 2023 pour une durée d’environ six mois. Cette phase se déroulera dans la place centrale et la rue De Buade.

Le chantier de réaménagement de la place de l’Hôtel-de-Ville comprend notamment la réfection des infrastructures souterraines, le réaménagement de la géométrie des rues et de la place centrale. Elle vise également la restauration du monument Taschereau, relocalisé dans la place centrale afin d’offrir plus d’espace aux événements, aux citoyens et aux visiteurs.

Un chantier innovant pour les arbres

Afin de permettre la longévité et de favoriser la croissance des nouveaux arbres qui seront plantés dans le site, la Ville a fait appel à la technologie innovante Sylva Cell, qui consiste en un système modulaire contenant des volumes de terreau peu compacté autour des fosses à plantation. Ce sont 12 nouveaux arbres qui seront plantés avec cette technologie dans les rues avoisinantes.

À ces arbres, s’ajoutent cinq arbres qui ont pu être protégés, portant à 17 le nombre total d’arbres dans la place de l’Hôtel-de-Ville une fois les travaux complétés. Il s’agit d’un gain de cinq arbres pour le secteur.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Art urbain, Environnement, Institutionnel, Patrimoine et lieux historiques, Qualité et milieu de vie, Tourisme, Urbanisme.

Le Presbytère Saint-Joseph

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 25 octobre 2022 Aucun commentaire

STGM Architecture

Le presbytère Saint-Joseph à Québec, un petit morceau de notre mémoire collective.

Le presbytère Saint-Joseph et son église sont devenus célèbres grâce au roman « Au pied de la Pente douce » de Roger Lemelin, géant de la littérature québécoise. C’est à cet endroit que se passent certaines scènes centrales du roman écrit en 1949 qui a inspiré la série les Plouffes ainsi que les films à succès réalisés par Gilles Carle au début des années 80.

Créant une petite controverse, malgré l’importance du symbole, l’église Saint-Joseph fut démolie en 2012 et a laissé sa place à un projet résidentiel. Seul a subsisté le presbytère qui avec les années avait perdu de sa superbe.

Le projet de restauration et de réhabilitation qui a débuté en avril 2021 et dont la construction a démarré à l’automne suivant est presque complété. Le presbytère abritera dorénavant des logements subventionnés. Cet usage a permis de conserver l’intégrité patrimoniale de ce symbole du quartier tout en l’intégrant en continuité du contexte résidentiel du secteur. Afin d’accueillir convenablement ses nouveaux occupants, un travail exhaustif de curetage et de restauration a été fait offrant ainsi à ce bâtiment une nouvelle vie.

Aujourd’hui restauré, le bâtiment a retrouvé ses aires d’avant. Le Quartier et sa population ont retrouvé leur presbytère tel que M. Lemelin l’a connu et côtoyé tout au long de sa vie, et qui lui a inspiré une partie de son œuvre.

Voir aussi : 0 - Contenu original, 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Église, Histoire, Institutionnel, Logement locatif ou social, Maison, Patrimoine et lieux historiques.

Tramway: un «lien temporaire de sécurité» pour désenclaver une partie de Saint-Sacrement

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 octobre 2022 1 commentaire

Taïeb Moalla
Journal de Québec

Durant les travaux du tramway, l’accès à la rue Gérard-Morisset, dans le quartier Saint-Sacrement, sera passablement perturbé. La Ville de Québec se voit donc dans l’obligation de faire construire un «lien temporaire de sécurité» en vue de désenclaver le secteur et d’assurer l’accès des véhicules d’urgence.

C’est ce que 230 citoyens du secteur ont appris mardi soir lors d’une séance d’information virtuelle portant sur l’insertion du tramway.

Il faut dire que la rue Gérard-Morisset, perpendiculaire au boulevard René-Lévesque Ouest, représente un défi de taille. Il s’agit d’un «long cul-de-sac» avec une forte densité résidentielle, a rappelé l’administration municipale.

L’accès à cette rue sera maintenu, mais il faudra s’habituer à emprunter de nouveaux itinéraires quand débuteront les travaux du tramway à partir de l’été 2023.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Projet - Tramway.

Des vignettes de stationnement interdites pour des citoyens de Montcalm

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 17 octobre 2022 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

Les citoyens du centre-ville ont trop d’autos pour le nombre de stationnements disponibles dans les rues. Tellement, que la mairie interdira aux habitants d’un tout nouvel immeuble de la Haute-Ville d’acheter des vignettes afin de garer leur véhicule dans la voie publique sans égard aux limites de temps affichées sur les panneaux.

Le bâtiment en question est toujours en construction à l’intersection du chemin Sainte-Foy et de l’avenue de l’Alverne. Le Vitrail, un projet locatif, intègre notamment la maison ancienne où logeait l’entreprise funéraire Lépine-Cloutier. Aussi la villa voisine où s’était installée la station Télé-Québec.

Les adresses : 240 et 300, chemin Sainte-Foy.

À l’arrière de ces vénérables demeures, a poussé un bloc. Au total, il y aura 96 logements de différents gabarits. Et, en sous-sol, à peu près autant d’espace de stationnement.

Il n’y aura donc pas beaucoup de marge si certains ménages disposent de plus d’un VUS.

N’empêche, la Ville refusera de leur vendre des vignettes de stationnement, contrairement aux autres habitants du quartier…

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement La Cité-Limoilou, Logement locatif ou social, Projet - Le Vitrail, Transport.

Galeries Charlesbourg : Trudel Alliance fait le point

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 octobre 2022 Aucun commentaire

Thomas Verret
Monlimoilou

Le groupe Trudel Alliance a présenté, mercredi soir, les résultats des consultations concernant la requalification des Galeries Charlesbourg. L’entreprise a aussi révélé plusieurs informations relatives au processus.

D’abord, les constructions majeures ne débuteront pas avant deux ans, a-t-on appris lors de l’assemblée du Conseil de quartier de Lairet.

Vers un milieu de vie attrayant et dynamique

L’objectif principal est de transformer cette propriété moribonde pour en faire un milieu de vie attrayant et dynamique.

Chose certaine, la société immobilière mise sur la mixité des usages. Elle envisage, entre autres, une vocation d’habitation.

« On ne fait pas un projet de condos », a assuré son représentant Mathieu Forget.

Trudel Alliance a l’intention de rester longtemps propriétaire du centre d’achat, situé à la jonction des quartiers Saint-Rodrigue et Lairet. La compagnie veut notamment y construire des logements locatifs, qui s’intègrent bien au secteur.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Charlesbourg.

Terres des Sœurs de la Charité de Québec: des consultations sont en vue pour l’agroparc de Beauport

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 octobre 2022 Aucun commentaire

* Photo: Marie Bouchard (Septembre 2018)

Diane Tremblay
Journal de Québec

Deux phases de consultation sont prévues en lien avec le projet d’agroparc qui verra le jour sur les terres des Sœurs de la Charité de Québec, dans l’arrondissement Beauport.

La première phase prendra la forme d’une table de concertation où participeront des acteurs clés regroupant des experts et des partenaires du milieu.

Une deuxième phase consistera à des consultations publiques plus larges sur la base d’un concept détaillé élaboré lors de la phase 1 et qui devrait avoir lieu au printemps 2023, selon ce que Le Journal a appris.
Au cours des derniers mois, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) s’est affairé à structurer la gouvernance interne du projet et à débuter la planification d’une stratégie de consultations des parties prenantes.

L’équipe de projet sera composée de représentants du MAPAQ, du Secrétariat à la Capitale-Nationale, de la Ville de Québec et de l’Université Laval.

L’acte de vente a été signé devant le notaire le 30 septembre, officialisant la transaction de 28,7 M$ pour l’acquisition de 203 hectares par le MAPAQ.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Arrondissement Beauport.

Ralentissement du marché immobilier à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 octobre 2022 Aucun commentaire

Audrey-Maude Vézina
Radio-Canada

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec a connu un déclin de 15 % du nombre de transactions en septembre par rapport au même mois l’an dernier, selon l’Association des courtiers immobiliers du Québec (AOCIQ).

La situation est semblable dans les trois secteurs de la région, tant dans l’agglomération de Québec (16 %) que la périphérie nord et la Rive-Sud (13 %).

Charles Brant, directeur du Service de l’analyse de marché de l’APCIQ, met toutefois ces données en contexte par rapport à la prépandémie.  Bien qu’en baisse par rapport à l’année dernière, lors de la même période, le marché de Québec a connu une solide activité en septembre, avantageusement comparable à 2019, indique-t-il.

Les copropriétés et les plex en baisse

Les transactions pour tous les types de propriétés sont en baisse, mais les copropriétés et les petites propriétés à revenu sont les plus touchées, avec 24 et 25 % de réduction, respectivement.

La suite

Voir aussi : 0 - Revue de presse, Maison.