Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Commercial »

Cominar veut une rue piétonne à l’Îlot Mendel

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 novembre 2018 2 commentaires

Jean-Michel Genois Gagnon
Le Soleil

Le Fonds de placement immobilier Cominar a présenté à la population, mardi soir, une nouvelle mouture de son projet commercial dans le secteur Duplessis. Le promoteur envisage l’aménagement sur le site d’un marché de Noël en 2019 et il souhaite intégrer une rue piétonne entre la rue Mendel et le cœur de son développement, soit la place centrale.

Cette présentation s’inscrivait dans une rencontre d’information organisée par le conseil de quartier de Cap-Rouge portant sur des modifications réglementaires proposées pour mieux encadrer le développement de ce secteur commercial, qui héberge déjà l’enseigne suédoise IKEA. Une consultation publique devrait avoir lieu le 17 décembre prochain.

Au cours des derniers mois, Québec a, entre autres, demandé à Cominar de bonifier de 10 % à 12 % l’aire verte du projet l’Îlot Mendel.

Cette modification représente une augmentation de la superficie pour accueillir des arbres ou du gazon de plus de 3950 mètres carrés, avance la Ville, pour un total de 23 690 mètres carrés (255 000 pieds carrés). Pour information, la réglementation actuelle obligeait le promoteur à planter 254 arbres sur le site d’environ 3 millions $ de pieds carrés.

Québec a également revu certaines de ses exigences concernant l’utilisation des matériaux durables et écologiquement responsables, la limitation de la pollution lumineuse ainsi que l’aménagement d’infrastructures de transport conviviales.

Lors de sa présentation, le promoteur immobilier a assuré que le Fonds avait déjà dans ses cartons des cibles similaires que celles de la municipalité. La direction a indiqué que son développement offrira, entre autres, 370 mètres linéaires de piste cyclable reliant le projet au boulevard Chaudière. Environ 200 supports à vélo et des abris couverts seront également aménagés.

Dans la phase 1 du chantier, 20 bornes de recharge pour véhicules électriques seront installées et, à terme, une trentaine. Le vice-président exécutif, projets de développement chez Cominar, Jean Laramée, mentionne qu’afin de limiter la pollution lumineuse, «l’éclairage de type DEL à intensité variable» aura priorité.

La suite

Îlot Mendel

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial.

Place Fleur de Lys: des consultations

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 novembre 2018 11 commentaires

Ce matin, à l’émission Bouchard en parle au FM93, il y a eu une entrevue avec les nouveaux propriétaires québécois de ce centre d’achats. L’histoire est fascinante.

Voici l’intégralité de cette rencontre qui nous révèle aussi les intentions de ces hommes d’affaires.

Des consultations sur l’avenir de Fleur de Lys Pierre-Paul Biron (Journal de Québec)

Trudel Alliance lance la démarche Réinventons Fleur de Lys

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Une résidence touristique de 49 logements dans le Vieux-Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 octobre 2018 Commentaires fermés sur Une résidence touristique de 49 logements dans le Vieux-Québec

Jean-Michel Genois Gagnon
Le Soleil

Le promoteur GM Développement ouvrira dans le Vieux-Québec à l’hiver 2019 une résidence touristique de 49 logements. La direction assure qu’elle n’a pas l’intention de faire affaire avec des plateformes comme Airbnb.

«Il n’a jamais été question de recourir à Airbnb. Nous n’avons pas l’intention de nous afficher sur cette plateforme. […] Les gens vont pouvoir appeler à la réception pour réserver et utiliser notre site internet ou Expedia.ca», indique la directrice des services hôteliers, Catherine Chéruet.

L’édifice baptisé «Monsieur Jean, hôtel particulier» sera situé au 2, rue Pierre-Olivier-Chauveau, au pied de la Côte de la Fabrique. Une cinquantaine d’emplois seront créés.

«Les 49 suites communicantes seront aménagées d’un coin-cuisine tout équipé et pourront recevoir jusqu’à huit personnes», explique la direction, précisant que certaines chambres auront leur terrasse privée. «Toutes les unités seront aménagées d’un lit de très grand format. Des options de suite avec lit escamotable sont également prévues», ajoute-t-elle.

Dans le hall d’entrée, une borne sera disponible servant pour l’enregistrement et le départ des clients. Une personne sera tout de même présente à l’accueil. Une salle d’exercice, un centre d’affaires ainsi qu’un service de prêt de vélos seront aussi offerts.

GM Développement précise que ces installations seront accessibles pour tous les résidents du quartier.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Hôtel des Beaux-Arts

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 octobre 2018 5 commentaires

Hotel des Beaux-Arts

Situé à proximité d’un autre nouveau projet, le 155 Grande Allée est, l’Hôtel des Beaux-Arts est un projet d’agrandissement d’un hôtel/auberge existant en un établissement de premier plan.

La tour est sculptée de manière à minimiser l’ombre projetée du bâtiment ainsi qu’à amincir le volume principal sur la rue Galipeault. Cet effort permet aussi de souligner l’entrée de la nouvelle partie de l’hôtel sur cette rue, tout en dégageant le coin de l’édifice voisin. Les deux entrées (existante et nouvelle) se rejoignent dans un hall commun au rez-de-chaussée. Alors que les façades avant et arrière sont complètement vitrées pour maximiser les vues sur la ville et sur le fleuve, les façades latérales sont de nature minérale couleur terra-cotta, rouge-orangé afin de faire écho à la brique du quartier Montcalm.

Site du projet par CARGO Architecture

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Commercial, Densification, Hauteur.

Le Hilton Québec fera peau neuve en 2020

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 octobre 2018 Commentaires fermés sur Le Hilton Québec fera peau neuve en 2020

Gilbert Leduc
Le Soleil

Le Hilton Québec va se refaire une beauté en 2020.

Pendant cette importante cure de rajeunissement, l’établissement de 571 chambres et suites fermera ses portes.

Compte tenu de la nature et de l’ampleur du chantier, l’hôtel du boulevard René-Lévesque sera inaccessible pendant une année complète.

Du 1er janvier 2020 jusqu’à la fin du mois de décembre de la même année, a fait savoir le propriétaire des lieux, InnVest Hotels.

Les 400 employés de l’établissement seront temporairement mis à pied. Ils ont appris la nouvelle mardi.

Seuls les membres de la direction et l’équipe affectée aux ventes garderont le fort pendant la durée des travaux.

Évidemment, les clients qui devaient se pointer au Hilton Québec quelque part en 2020 recevront un coup de fil au cours des prochains mois afin d’évaluer la possibilité de reporter leur présence à 2021 ou encore d’aller cogner à la porte d’un autre établissement. S’il reste encore de la place dans les autres hôtels de Québec évidemment.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Encore des retards à la Boucherie Bégin

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 octobre 2018 Commentaires fermés sur Encore des retards à la Boucherie Bégin

Stéphanie Martin
Journal de Québec

Le projet de développement sur le site de l’ancienne Boucherie Bégin accuse un important retard. Alors que la démolition devait avoir lieu en mars, rien n’a encore bougé.

Le bâtiment placardé fait mauvaise figure dans le paysage du faubourg Saint-Jean depuis belle lurette; la Boucherie Bégin a fermé ses portes en 2012.

Après des années de problèmes d’odeur et de vandalisme, un projet comprenant 10 appartements et un local commercial au rez-de-chaussée devait se réaliser au 500, rue Saint-Jean, sous la gouverne du Groupe Genius et de l’ingénieur Jean-Michel Munger.

En novembre 2017, le conseil d’arrondissement de La Cité-Limoilou avait même approuvé les modifications réclamées au zonage. Le promoteur disait en décembre qu’il devait entamer les travaux de démolition à la mi-mars 2018. Or, le bâtiment demeure intouché depuis.

La suite

Boucherie Bégin: la balle dans le camp du promoteur, dit Labeaume Stéphanie Martin (Journal de Québec)

Un billet précédent de Québec Urbain qui le précisait aussi …

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Mégaprojet en vue pour le tramway de Québec au coin de René-Lévesque et Des Érables

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 octobre 2018 10 commentaires

Stéphanie Martin
Journal de Québec

La venue du tramway pourrait changer le visage du secteur René-Lévesque et Des Érables avec un projet de développement en hauteur, associé à une future station.

Dans le projet de transport structurant de Québec, le tramway, qui circulera sur le boulevard René-Lévesque, plongera sous terre à la hauteur de la rue des Érables. Le propriétaire de l’immeuble situé au 310, juste en face de l’entrée du tunnel, entamera bientôt des démarches afin de discuter avec la Ville pour redévelopper complètement cet édifice et trois autres qui sont situés sur le coin des Érables.

CDHM Immobilier aimerait créer un «complexe immobilier mixte» qui comprendrait des condos résidentiels et locatifs, des bureaux et des commerces au 310, boulevard René-Lévesque Ouest, qui abrite en ce moment le restaurant Aux 2 Violons, et dans les édifices du 974 au 988, avenue des Érables.

Le promoteur espère entre autres obtenir un changement de zonage pour doubler, et plus, la hauteur maximum, la faisant passer de 10 mètres à 24 mètres ou plus.

Entamer des discussions

Alexandre Richer, de CDHM Immobilier, précise que le projet en est à ses «balbutiements». «Il faut voir les intentions de la Ville et l’acceptabilité sociale. […] On aimerait entamer des discussions s’il y a une ouverture.»

Pour l’instant, ses démarches visent la conclusion d’un accord de redéveloppement, les demandes d’approbation à la Commission d’urbanisme et les demandes de permis de démolition, de construction, d’affichage et d’aménagement.

On proposera d’accroître le nombre maximal de logements et de réduire les exigences minimales des grands logements.

Restaurant

Meziane Moulfi est propriétaire du restaurant Aux 2 violons , qui est locataire de l’édifice du 310, boulevard René-Lévesque depuis 10 ans. Il vient d’ailleurs de recevoir l’avis de renouvellement de son bail de cinq ans. Celui-ci contient cependant des clauses qui prévoient que l’entente de location peut être annulée.

S’il est forcé de fermer son établissement, «c’est sûr que ça va faire un boum», convient-il. Avec 200 places dans le restaurant, qui fonctionne bien, et sa quinzaine d’employés, ce sera un dur coup, dit le restaurateur. «S’ils me redonnent une place dans le nouvel édifice, ça pourrait être bien. On verra. On ne peut pas lancer la serviette tout de suite.»

La suite

La Jonction Sillery

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Nouveau projet à Place Telus: un agrandissement de 7 étages à l’arrière de l’immeuble

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er octobre 2018 7 commentaires

C’est à cet endroit dont Québec Urbain en parlait il y a plusieurs années que ce nouveau projet va s’élaborer. L’agrandissement prévu sera de 7 étages sur le stationnement à l’arrière (vers la SAAQ et la Gare du Palais et non vers les bureaux de la Société des Traversiers). Début des travaux le 1er novembre 2018 pour une ouverture au printemps 2020.

Le Groupe Mach, propriétaire des lieux, avait d’ailleurs partagé ses intentions dans cet article du journal Le Soleil.

L’immeuble serait occupé par un important locataire actuellement installé sur Grande Allée.

Merci à un fidèle lecteur de Québec Urbain pour l’information.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Le Cartier : nouveau revêtement extérieur

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 29 septembre 2018 Commentaires fermés sur Le Cartier : nouveau revêtement extérieur

Un tout nouveau look pour ce bâtiment du centre-ville. Je trouve, pour ma part, que c’est très réussi.

On peut voir l’ancien revêtement sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Commercial.