Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Architecture urbaine »

Monastère des Augustines: le meilleur au monde, selon National Geographic

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 juillet 2016 Commentaires fermés sur Monastère des Augustines: le meilleur au monde, selon National Geographic

Valérie Gaudreau
Le Soleil

(Québec) Tout un honneur pour le tout jeune Monastère des Augustines. Le monastère reconverti en complexe d’hébergement santé il y à peine un an vient d’être élu «meilleure expérience touristique de ressourcement au monde» par le National Geographic Traveler.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

La Ville que nous voulons

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 14 juillet 2016 4 commentaires

Christine Gauthier
Sébastien Bouchard

OPINION DES LECTEURS – Le ministère des Transports et la Ville de Québec ont annoncé cette semaine l’élargissement des autoroutes Laurentienne, Félix-Leclerc et Charest. Leur « vision » : plus de béton pour plus d’autos. Avec de tels choix, « on est en voiture », comme dit monsieur le maire. Tant pis si ça coûte cher (de toute façon, ce n’est pas la Ville qui paye), si ça contribue aux changements climatiques, si ça augmente le nombre de voitures au centre-ville et si ça déstructure la ville.

On peut dès lors se questionner sur les priorités du maire pour la ville de Québec. En pleine révision de son Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération en vue d’accueillir environ 61 500 nouveaux ménages d’ici 2041, force est de constater que la Ville peine à renouveler son modèle de développement. Et que non seulement les décisions prises en matière d’aménagement et de développement du territoire sont contradictoires, mais elles poussent également les nouveaux ménages à s’installer à l’extérieur de la ville et de plus en plus loin.

La suite sur Monlimoilou

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou.

La culture, c’est aussi l’architecture

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juillet 2016 Commentaires fermés sur La culture, c’est aussi l’architecture

Jérôme Delgado
Le Devoir

La prochaine politique culturelle du Québec devra affirmer que la qualité architecturale est une affaire d’intérêt public et que « l’environnement bâti constitue un aspect fondamental de notre identité ». C’est ce que revendique l’Ordre des architectes du Québec (OAQ) dans son mémoire présenté lors d’une des premières séances de la consultation publique mise en place par le ministère de la Culture et des Communications.

L’OAQ milite depuis longtemps pour une politique nationale de l’architecture du Québec. Celle-ci forme l’échine du document déposé le 21 juin et intitulé La qualité architecturale, un chantier à poursuivre. « Nous recommandons, y lit-on, que la future politique culturelle plaide en faveur d’une politique nationale de l’architecture pour le Québec. »

En 2014, l’OAQ a lancé l’idée d’une politique nationale de l’architecture selon des initiatives observées en Europe. Depuis 1991, une vingtaine de pays se sont dotés d’un tel programme. Au Québec, si la politique culturelle émet le besoin de se doter d’une politique en architecture, ce serait un pas dans la bonne direction, selon la présidente de l’OAQ.

« Un pont qui tombe, ça exige l’urgence une action. Une politique nationale, c’est un travail de longue haleine », concède Nathalie Dion, lors d’un entretien téléphonique. Elle se félicite par ailleurs que son lobbying porte ses fruits. L’arrondissement de Saint-Laurent a en effet profité du dépôt du mémoire de l’OAQ pour exiger à son tour une politique de l’architecture. Le conseil des élus de ce secteur de l’ouest de Montréal est ainsi devenu la première instance municipale à voter une résolution dans ce sens.

Chercher l’harmonisation

Sans politique nationale, pas de vision globale. Sans vision, pas de qualité, ce noble principe qui résulte de l’addition d’harmonie, de fonctionnalité, de durabilité et de réponse aux besoins d’un milieu. Selon le regroupement des architectes, la qualité de ce qui se construit dépend de la cohérence des actions de différents ministères. Or, à l’heure actuelle, chacun travaille en vase clos.

« Il y a dix ministères qui touchent à l’architecture. Et il n’y a pas d’harmonisation entre ce que font l’un et l’autre », constate Nathalie Dion. Certains s’occupent du code du bâtiment, d’autres de patrimoine, d’efficacité énergétique ou du cadre légal. Un programme interministériel, ou « national », les réunirait tous.

Dans son mémoire de 18 pages, l’OAQ cite l’école Saint-Gérard comme un « exemple frappant » des conséquences néfastes du « manque d’harmonisation ». L’établissement du quartier Villeray, dans Montréal, a écopé du dialogue de sourds, autant lors de sa destruction, rendue inévitable en 2014 pour des raisons de moisissures, que lors de son actuelle reconstruction. La décision initiale du ministère de l’Éducation de refuser un toit vert, l’éclairage DEL et un plan de géothermie pour des raisons de dépassement de coûts ne se serait pas présentée avec une politique nationale.

« Il est dommage, déplore l’Ordre, qu’une école en soit ainsi réduite à choisir entre les mesures vertes, l’accessibilité universelle et la convivialité des espaces, alors que tous ces facteurs sont essentiels à la qualité d’un bâtiment public. »

Le document de l’OAQ détaille ce que la politique culturelle devrait clamer. Il faudrait qu’elle énonce des grands principes qui détermineront l’action du gouvernement. En plus d’appeler à une meilleure coordination entre les organismes publics, les architectes plaident notamment pour une vision en amont de projets, pour un plus grand soutien aux municipalités et pour une meilleure valorisation de la recherche.

Voir aussi : Architecture urbaine.

L’urbanisme à Québec, créneau à fort potentiel

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 juillet 2016 Commentaires fermés sur L’urbanisme à Québec, créneau à fort potentiel

Michèle Laferrière
Le Soleil

(Québec) Une firme d’urbanisme vient d’ouvrir à Québec, Groupe BC2. Guillaume Neveu, son patron, travaillait avant pour le promoteur Groupe Dallaire. La ville et son secteur immobilier, il connaît. Il a donc été mandaté par ses collègues montréalais pour résoudre « le mystère Québec ». (…)

Guillaume Neveu s’est donné comme mandat de «faire converger l’ensemble des professionnels de l’aménagement urbain» à Québec. Il accompagne les villes et les promoteurs en cette ère où les enjeux se complexifient, entre les exigences des premières et la frénésie de développement des seconds. (…)

Il travaille ainsi dans le quartier Montcalm, avec des promoteurs qui veulent mettre en valeur des «terrains vacants et des immeubles d’intérêt». Il est tenu au secret sur leurs emplacements.

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou, Nouvel urbanisme.

Les Mérites d’architecture 2016: appel de candidatures

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 juin 2016 5 commentaires

Québec, le 28 juin 2016 – La Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications invitent les architectes, les entrepreneurs et les propriétaires de bâtiments à soumettre leur projet dans le cadre du concours Les Mérites d’architecture 2016.

Les propriétaires dont le bâtiment n’est pas récent, mais dont l’entretien, au jour le jour, témoigne d’un réel souci de préservation peuvent également présenter un dossier de candidature pour la catégorie Entretien – Préservation.

Les participants ont jusqu’au 19 août 2016 pour faire parvenir leur dossier. L’ensemble des règlements et le formulaire d’inscription électronique sont disponibles ici.

Ce concours met en valeur les projets architecturaux réalisés pendant l’année. Ils récompensent les efforts qui sont faits pour embellir la ville.

Plus de 20 certificats sont remis chaque année. Ils couvrent l’ensemble des catégories qui vont de la construction d’une habitation neuve jusqu’au recyclage de bâtiments, en passant par l’entretien et l’affichage. Les projets mis en candidature doivent avoir été complétés pendant l’année courante.

Les Mérites d’architecture sont rendus possibles grâce à l’Entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Voir aussi : Architecture urbaine.

Pierre Thibault: construire du bonheur

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 juin 2016 Commentaires fermés sur Pierre Thibault: construire du bonheur

Normand Provencher
Le Soleil

(Québec) Il est l’une des figures les plus connues de l’architecture au Québec, un starchitecte comme on se plaît à dire. La tête toujours pleine de projets, Pierre Thibault voue une passion sans bornes à sa profession. Infatigable globe-trotter, amant de la nature, fou de vélo et de marche, il vend depuis 30 ans l’idée que la beauté de notre environnement a une influence insoupçonnée sur notre bonheur collectif. Rencontre avec un artiste qui, malgré ses coups de gueule, demeure «un éternel optimiste», même s’il a parfois l’impression «de prêcher dans le désert»

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine.

Le processus référendaire empêche-t-il la densification?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2016 Commentaires fermés sur Le processus référendaire empêche-t-il la densification?

Serge Viau
Point de vue
Le Soleil

Je réponds NON à cette question si la densification proposée est douce, si elle renforce l’esprit du lieu, si elle se situe à l’intérieur de balises préalablement déterminées. Je dois dire OUI si cette densification est exagérée, si elle détonne par rapport à la trame et au gabarit général du milieu dans lequel le projet s’insère. (…) Au cours des années 60 et 70, on a forcé une densification exagérée en ponctuant le paysage des anciens quartiers de Québec avec des immeubles de grande hauteur, sans véritable plan directeur, sur tout terrain qui se libérait, sans égard pour le caractère et l’architecture des quartiers où ils étaient implantés. C’était une forme de densification brute et brutale.

C’est alors que les citoyens se sont révoltés, à tel point qu’ils ont forcé la Ville entre 1978 et 1985 à revoir tout son zonage de manière très conservatrice.

La suite

Un billet précédent sur les référendums à Québec

Voir aussi : Architecture urbaine.

L’aménagement urbain et la santé: le colloque sur l’innovation 2016

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 9 juin 2016 1 commentaire

Martin Dubois
Université Laval

Les architectes, les urbanistes et les architectes paysagistes influencent non seulement le développement d’une ville, mais aussi la santé de ceux qui l’habitent. C’est justement à eux, tout comme aux décideurs et aux promoteurs, que s’adressait le plus récent Colloque sur l’innovation organisé par la Ville de Québec, sous le thème «Une place pour tous: Cohabiter l’espace urbain». Plusieurs sujets y ont été abordés, mais ce qui a été au cœur des présentations est l’importance d’aménager des espaces publics conviviaux qui auront une véritable influence sur l’économie et sur la santé publique.

La suite

* Québec Urbain était présent à l’événement. D’autres billets seront mis en ligne mais nous attendons toujours certains documents qui devraient être publiés dans un avenir rapproché par la Ville de Québec sur le site internet du Colloque

* Merci à un fidèle lecteur (André Bernatchez) pour nous avoir informé de cet article

Voir aussi : Architecture urbaine.

Nouveaux espaces publics dans Saint-Jean-Baptiste

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 7 juin 2016 Commentaires fermés sur Nouveaux espaces publics dans Saint-Jean-Baptiste

Normand Provencher
Le Soleil

(Québec) À temps pour le début de la saison estivale, les citoyens du Faubourg Saint-Jean auront accès à un espace public rafraîchi, en face de l’église Saint-Jean-Baptiste, ainsi qu’un autre, nouveau celui-là, près du cimetière Saint-Matthew.

La suite

Voir aussi : Architecture urbaine, Arrondissement La Cité-Limoilou.