Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Patrimoine et lieux historiques »

Le Château Frontenac parmi les hôtels-châteaux les plus romantiques au monde

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 février 2018 3 commentaires

* Photo: Emmanuel Coveney

Source: Le Soleil

MONTRÉAL – Le Château Frontenac fait partie des 15 hôtels-châteaux les plus romantiques du monde, selon l’éditeur de guides touristiques Fodors, qui a publié sa liste à quelques jours de la Saint-Valentin.

Fodors décrit l’hôtel de Québec comme un établissement «majestueux» et «élégant», offrant une vue impressionnante sur le fleuve Saint-Laurent.

L’éditeur parle de ses «commodités modernes, qui incluent des salles à manger opulentes, un nouveau spa et la modernisation de toutes ses chambres et ses suites».

Fodors précise que les châteaux, en général, «inspirent l’imagination» et offrent un décor propice à la romance.

Le seul autre château-hôtel nord-américain de la liste est le château Oheka, dans l’État de New York, aux États-Unis.

Deux châteaux français sont aussi nommés: l’Hôtel de la Cité Carcassonne-MGallery dans le Languedoc et le Château de Bagnols, dans le Beaujolais.

Le site web inclut dans sa liste des établissements en Écosse, en Italie, en Autriche, en Irlande, en Inde, au Pays de Galles, en Allemagne, aux Émirats arabes unis, en République tchèque, en Angleterre et en Chine.

Les 125 ans de notre Château Frontenac

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Patrimoine et lieux historiques.

Place Royale en chantier

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 février 2018 Aucun commentaire

Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil

EXCLUSIF / Il y aura de l’action à place Royale au cours des deux ou trois prochaines années, et ce n’est pas parce que des régiments touristiques envahiront le site «patrimonial» au pas de charge; ça, c’est déjà une réalité! Ce sont plutôt les ouvriers et leur outillage qui résonneront. Quatre bâtiments doivent être requinqués pour qu’ils demeurent beaux, mais aussi pour qu’un plus grand nombre de «vrais» habitants puissent y loger.

«Il y a quatre chantiers qui se préparent», annonce au Soleil Benoit-Pierre Bertrand, directeur du patrimoine immobilier à la Société de développement des entreprises culturelles. Une maison de la côte de la Montagne sera retapée, les autres sont aux abords de la place Royale et dans les rues voisines : Notre-Dame et Saint-Pierre.

Attendez une minute. La SODEC à quelque chose à voir avec les structures de pierres des alentours de place Royale? Oui. Le bras immobilier de l’organisme étatique possède 26 immeubles ayant une valeur historique dans ce secteur

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Patrimoine et lieux historiques.

La maison Mère-Mallet : un témoin architectural de l’œuvre des Sœurs de la Charité de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 janvier 2018 Aucun commentaire

Jérôme Ouellet
Historien
Le Bourdon du faubourg

Jusqu’aux années 1960, il était courant pour les communautés religieuses de prendre en charge les services d’assistance aux démunis et d’éducation à Québec. C’est à cette fin que la congrégation des Sœurs de la Charité de Québec fut fondée en 1849 et qu’elle forma dans le faubourg Saint-Jean un vaste ensemble institutionnel. Dans le premier article d’une série de deux consacré à cet ensemble, nous verrons pourquoi et comment ces religieuses firent élever l’actuelle maison Mère-Mallet. (…)

En 2014, les Soeurs de la Charité de Québec quittent définivement la maison Mère-Mallet après l’avoir cédée l’année précédente à la Fondation Famille Jules-Dallaire, qui s’engage à poursuivre la mission caritative du lieu.

La suite

Note: La Fondation Famille Jules-Dallaire est aussi propriétaire d’un autre compleze historique important, soit le Monastère des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Controverse à l’Îlot Dorchester

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 décembre 2017 Aucun commentaire

Source : Ian Bussièeres, Le Soleil, le 23 décembre 2017

Professeur titulaire en archéologie à l’Université Laval, Réginald Auger ne pouvait pas demeurer silencieux quand il a vu, à deux pas de chez lui, un technicien excaver des pièces archéologiques lors de tests de sols dans le terrain de stationnement situé sur l’îlot Dorchester. «Je suis descendu et j’ai dit au technicien que c’était un site archéologique. La rue Saint-Vallier est l’un des axes routiers les plus anciens à Québec qui reliait autrefois le palais de l’intendant à l’hôpital général. D’ailleurs, j’ai vu que des pièces archéologiques avaient été excavées», explique M. Auger au Soleil.

Des briques, des bouts de bois, des bouteilles, des pierres qui auraient été jadis les assises de maisons auraient ainsi été mis au jour par la pelle mécanique. «La très grande maison de l’ancien propriétaire de la Dominion Corset était située sur ce site et, ironiquement, c’est dans l’ancienne usine qu’on trouve les bureaux du département d’archéologie de la Ville de Québec», indique M. Auger.

la suite

Projet de 150 M$ pour l’îlot Dorchester.

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Québec La cité.

Notre Château Frontenac célèbre ses 125 ans en 2018

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 décembre 2017 2 commentaires


Notre Château Frontenac aura 125 ans en 2018. Une année qui sera marquée par de nombreux événements le soulignant. L’endroit est évidemment magnifique mais j’ai souvent constaté que des gens hésitent à aller le visiter. Il faut se rappeler qu’il nous appartient collectivement, par le biais d’Inanhoe Cambridge , filiale immobilière de notre Caisse de dépôts et placements. L’administration au quotidien y est assurée par la firme internationale AccorHotels. L’accueil du personnel est toujours impeccable et souriant. Québec Urbain vous tiendra au courant tout au long de l’année des célébrations qui promettent beaucoup.

Le Château Frontenac

Mon beau Château * Jean-Michel Genois-Gagnon (Le Soleil)

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Un bâtiment patrimonial du Vieux-Québec ravagé par un incendie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 décembre 2017 3 commentaires

Radio-Canada
Québec

Un bâtiment patrimonial désaffecté situé au 141 Saint-Paul a été détruit par un incendie, tôt mercredi matin. Deux personnes incommodées par la fumée ont été conduites à l’hôpital.

L’incendie s’est déclaré vers 5 h. Une soixantaine de pompiers ont dû être dépêchés sur les lieux pour combattre le brasier qui a fait l’objet d’une quatrième alarme dans le secteur où les immeubles sont rapprochés les uns des autres.

« C’est un quartier où tous les bâtiments sont collés, qui ont près de 100 ans, peut-être même plus. On a un bâtiment désaffecté et les pompiers sont à l’extérieur pour arroser. Ils sont sortis vu l’état précaire du bâtiment », explique la porte-parole du Service de protection contre l’incendie de Québec, Annie Marmen. (…)

Une transaction se concluait cette semaine pour la vente du bâtiment. Patrick Thériault, président d’Habitations canadiennes, devrait être le nouveau propriétaire. (…)

Le bâtiment, qui faisait l’objet de mécontentement de la Ville, était voué à la démolition. « On avait l’intention de démolir la bâtisse, la Ville était favorable qu’on la démolisse le plus rapidement possible, c’était un bâtiment qui était dangereux, le mur arrière était à la veille de s’effondrer », mentionne M. Thériault.

Le propriétaire affirme que le projet qu’il entend réaliser sera respectueux du cachet du secteur.

La suite

Un bâtiment patrimonial très difficile à vendre dans le Vieux-Québec Journal de Québec (1er août 2017)

Maison Tremain-Stuart (Ville de Québec)

* Merci à un fidèle lecteur

Un incendie opportun au 141, Saint-Paul Un incendie opportun (Le Soleil)

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Nouvelles Casernes : début des travaux bientôt

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 décembre 2017 4 commentaires

Source : Pierre-Paul Biron, Le Journal de Québec (9 décembre 2017)

Les importants travaux de réfection des Nouvelles-Casernes débuteront finalement au cours des prochains mois, plus de quatre ans après l’annonce du projet de 20 M$ qui doit assurer la pérennité du bâtiment construit au tournant de 1750.

Après des mois de travaux préparatoires nécessaires en raison du caractère patrimonial du bâtiment, le chantier de la phase 1 des travaux de stabilisation des Nouvelles-Casernes se mettra en branle au début de 2018. D’ici là, un appel d’offres lancé récemment par la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) permettra de trouver l’entrepreneur général qui effectuera les travaux. Un premier appel lancé au cours de l’été dernier avait dû être annulé en raison de soumissions dépassant les budgets prévus.

Les travaux prévus au cours de cette première étape consisteront en la stabilisation structurelle de quatre des sept sections du bâtiment. La phase 2, qui devrait se terminer en 2020, permettra de compléter cet ouvrage. L’enveloppe totale de 20 M$ annoncée en 2013 servira à ces travaux.

Lire l’article

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Patrimoine et lieux historiques.

Un geste fort pour l’église Saint-Cœur-de-Marie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 3 décembre 2017 Aucun commentaire

Marc Bouchard
Architecte

Point de vue
Le Soleil

Désacralisée depuis 20 ans, dans une situation physique précaire, d’intérêt patrimonial convenu, sujette à une poursuite légale et localisée sur un site stratégique, quel sort attend ce haut lieu de la Grande Allée qu’est l’église Saint-Cœur-de-Marie? D’architecture romano-byzantine à voûtes sphériques portées par de grandes arcades ajourées, à l’image de gares européennes, cette église mérite un geste fort. À titre d’architecte bien au fait du dossier et malgré les embûches, je me permets d’esquisser une réflexion et proposer une avenue dans la perspective de la conservation et de mise en valeur de ce haut lieu signifiant. (…) Le financement : le projet de recyclage du bâtiment, de l’ordre de 12 à 15 millions $, prendrait en compte les sources de financement disponibles que sont ou pourraient être, à titre d’exemple : les divers programmes d’aide applicables du MCCQ (aux immobilisations, aux projets, au fonctionnement…), Infrastructure Canada, la bonification du Programme d’aide financière (MCCQ/Ville) à la restauration de certaines églises de Québec, issu de la nouvelle vision municipale du patrimoine convenue lors du Colloque de 2016, du Programme d’acquisition de bâtiments du Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la colline parlementaire et, non le moindre, le mécénat.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Québec et ses églises en mauvais état

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 septembre 2017 Commentaires fermés sur Québec et ses églises en mauvais état

Source : Le Soleil

Crédits : Normand Provencher

(Québec) L’église du Très-Saint-Sacrement, fermée depuis la mi-juillet en raison de l’effondrement d’une partie de sa façade, ne pourra être accessible aux fidèles avant encore deux mois. La facture des réparations risque d’être salée pour la fabrique de la paroisse et s’élever à près de 2 millions $.

la suite

Crédits : Guillaume Piedboeuf

(Québec) Retour à la solution initiale pour le clocher de l’église Saint-Sauveur. Quelques jours après qu’un ingénieur soit passé évaluer l’état de la structure vacillante, le curé Jean Picher a confirmé, samedi, que le clocher sera démonté dans les prochaines semaines.

la suite

Voir aussi : Patrimoine et lieux historiques, Québec La cité.