Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Patrimoine et lieux historiques »

Les voitures définitivement interdites dans Central Park: à quand sur les Plaines d’Abraham ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 juin 2018 2 commentaires

Agence France-Presse
TVA

Plus aucun automobiliste ne sera autorisé à rouler dans Central Park à New York dès mercredi, afin de mieux protéger l’environnement et le confort des promeneurs dans la plus célèbre des oasis végétales en milieu urbain.

Sur ordre du maire Bill de Blasio, les dernières voitures ont emprunté mardi soir les voies qui étaient encore ouvertes à la circulation en semaine aux heures de pointe dans la partie sud du parc. En revanche, les quatre axes de circulation traversant le parc d’est en ouest et séparés de la végétation par des murs, ne sont pas concernés par cette réforme.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Patrimoine et lieux historiques.

Dépôt du rapport sur la préservation du patrimoine culturel à caractère religieux

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 juin 2018 Aucun commentaire

Le rapport et ses recommandations

Québec, le 13 juin 2018 – La Ville de Québec accueille favorablement le rapport du groupe de travail pour la préservation du patrimoine culturel à caractère religieux dont les recommandations favoriseront le maintien, la mise en valeur et l’appropriation collective de ce patrimoine.

La suite

Réactions de la mairie et de l’archevêché Jean-François Néron (Le Soleil)

Voir aussi : Patrimoine et lieux historiques.

L’église Saint-Cœur-de-Marie vaut 2$

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 juin 2018 Aucun commentaire

Nicolas Lachance
Journal de Québec

Le propriétaire de l’église désertée Saint-Cœur-de-Marie sur Grande Allée a réussi à faire baisser la valeur de son immeuble à seulement deux dollars, lui permettant d’alléger son fardeau fiscal, car il ne peut pas jouir de son bien.

« La valeur a baissé, étant donné que je ne peux rien faire avec le bâtiment », a mentionné Louis Lessard, le propriétaire de l’immeuble qui poursuit la Ville de Québec pour 12 millions $. Le litige avec la Ville l’empêche de commenter le dossier.

Le rôle d’évaluation municipale précédent indiquait que l’immeuble valait 630 001 $, ce qui coûtait des milliers de dollars à M. Lessard chaque année en taxes sans pouvoir utiliser son bien.

La suite

* On se rappellera que Québec Urbain en avait parlé le 4 juin dernier

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Six étages de moins pour l’édifice de l’Hôtel-Dieu

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2018 8 commentaires

Source : Jean-Marc Salvet, Le Soleil, le 12 juin 2018

La nouvelle vocation qui sera conférée à L’Hôtel-Dieu de Québec pourrait bien s’accompagner d’une surprise architecturale. Les autorités gouvernementales envisagent de raser les six étages supérieurs de la tour rectangulaire ajoutée il y a plus de 50 ans aux bâtiments historiques. Le pavillon plus «moderne» compte actuellement 15 étages. Le Soleil a pu apprendre de sources sûres que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, est d’accord avec ce projet d’éliminer les six étages supérieurs de ce bâtiment du complexe sis dans le Vieux-Québec.
Ce serait «techniquement faisable», indique-t-on.
Cette idée émanerait de la congrégation des Augustines. Elle aurait l’appui du maire de Québec, Régis Labeaume.
Son principal mérite serait esthétique, dit-on. On assure toutefois que cette démolition ne compromettrait pas la ou plutôt les nouvelles vocations qui seraient attribuées à L’Hôtel-Dieu de Québec. La disparition des six étages supérieurs de la «tour» mettrait celle-ci «à niveau du bâtiment principal plus historique».
Cette opération en serait une d’embellissement, puisque cette tour, avec les étages qu’elle compte actuellement, est considérée par plusieurs comme une «verrue» dans le Vieux-Québec.

la suite

Une nouvelle vocation à trouver aux bâtiments de l’Hôtel-Dieu.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Institutionnel, Patrimoine et lieux historiques.

Église Saint-Coeur-de-Marie: bâtiment incendié et inutilisable ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 juin 2018 Aucun commentaire

Bonjour monsieur Gobeil,

Il y a du nouveau pour le 530 Grande-Allée Est au rôle d’évaluation, la valeur de l’immeuble a été réduite à 2$ et la catégorie est « terrain vague desservi», Est-ce que ceci prédit une démolition?

Rôle d’évaluation 2018 de l’Église Saint-Coeur-de-Marie

Marie-Josée

Le Journal de Québec en parle le 15 juin

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Parc des Plaines d’Abraham: ouvert à la circulation automobile

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 4 mai 2018 Aucun commentaire

Et si ce magnifique parc n’était plus ouvert à la circulation automobile, comme à Central Park ?

Le parc est maintenant ouvert à la circulation automobile. Nous comptons sur l’habituelle collaboration des usagers des plaines d’Abraham, automobilistes, piétons et cyclistes, pour partager les rues avec diligence. La limite de vitesse permise demeure à 30 km/h et les agents de sûreté sont habiletés à faire respecter la signalisation en place et ce, 24 h / 24.

Merci et bonne saison sur les Plaines!

Le communiqué

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques, Transport.

Anciens tunnels à Québec: légende ou réalité

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 avril 2018 Aucun commentaire

Anciens tunnels à Québec : légende ou réalité ?

Par Léonce Naud

En 2015, Québec Urbain a fait état de la présence possible d’anciens tunnels dans les parages de la Citadelle ou de l’Assemblée nationale. Un fidèle contributeur du blogue, « davedeux », avait alors posté le 30 mars 2015 cet intriguant message:

« 1. Il y a effectivement une entrée de tunnel se dirigeant vers la Citadelle, qui se trouve dans le sous-sol coin sud, façade du Parlement. Protégé par une porte métallique, ce tunnel est en voûte de brique rougeâtre. Impraticable car effondré dans son milieu. Je pourrais sans doute avoir une tite photo de ce tunnel.

« 2. Les tunnels de la Citadelle. Dans les années soixante, je demeurais sur la rue de Bernières est. Les tunnels de la Citadelle étaient notre terrain de jeu. Nous avions accès par les meurtrières à canon pas loin du Parlement (aujourd’hui clôturé). À partir de ce point, nous pouvions nous promener dans les murs de la Citadelle, mais pas tous car beaucoup de passages avec portes barrées.

« 3. Oui, il y a des passerelles sur la Colline parlementaire. Celui qui dit le contraire devrait sortir un peu plus souvent… :-) » Voilà pour l’intriguant message de « davedeux » en 2015.

De mon côté, dans le même ordre d’idées, en 1980 j’ai rencontré une demoiselle dont la famille résidait dans la petite maison qui jouxte la tour Martello No. 2, coin Wilfrid-Laurier et Taché. En voyant mes photos de galeries souterraines devant le Parlement, elle a tout de suite reconnu de quoi il s’agissait et m’a dit que ses frères s’étaient amusés à explorer d’anciens tunnels à partir des environs de la tour Martello. Le message posté en 2015 par « davedeux » décrit des activités semblables à ce que m’a dit en 1980 cette demoiselle qui avait résidé à proximité de la tour Martello.

Par ailleurs, un cadre du ministère des Travaux Publics du Québec m’a déjà assuré avoir visité un tunnel reliant le sous-sol de la maison Sewell – coin Saint-Louis et d’Auteuil – à la Citadelle. Il me disait qu’il avait eu connaissance d’autres anciens tunnels ici et là, souvent détruits sans plus de réflexion quant à leur intérêt historique voire touristique.

Appel aux fidèles lecteurs de Québec Urbain : un effort groupé de la communauté de Québec-Urbain pourrait-il un de ces jours éclairer Jos Public sur ces énigmatiques tunnels à Québec ?

Un billet précédent

Mémoire au Président de l’Assemblée nationale du Québec

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Patrimoine et lieux historiques.

Voici 10 lieux démolis ou grandement modifiés de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 avril 2018 6 commentaires

Jean-François Caron
Société historique de Québec
Journal de Québec

Au fil de son histoire, la ville de Québec a vu plusieurs de ses places publiques et beaux bâtiments grandement modifiés, voire carrément démolis pour laisser la place à d’autres choses jugées alors plus appropriées.
C’est le propre de l’évolution des villes.
Néanmoins, cela occasionne parfois de petits pincements au cœur.

Voici 10 exemples de témoins d’une époque révolue de la capitale. De remarquables oubliés.

La suite

Voir aussi : Histoire, Patrimoine et lieux historiques.