Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Le parc Gilles-Lamontagne inauguré

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 septembre 2017 Aucun commentaire

Source : Le Soleil (19 septembre 2017), Baptiste Ricard-Châtelain

Le parc de la Jeunesse au coeur du quartier Saint-Roch a officiellement été débaptisé mardi pour être renommé en l’honneur de l’ancien maire de Québec, Gilles Lamontagne.

«Gilles Lamontagne était un bâtisseur, un homme qui n’avait pas peur du changement», a déclaré l’actuel propriétaire de la mairie, Régis Labeaume. «Son ère a été celle des grands travaux.»

M. Labeaume énumère : le prolongement du boulevard René-Lévesque, la construction de l’usine d’épuration des eaux, l’érection de Place Québec et du Centre municipal des congrès, l’organisation de l’administration publique…

C’est aussi Gilles Lamontagne qui a entrepris de nettoyer la Saint-Charles, notamment en bétonnant ses rives, dit-il. «À l’époque, la rivière est une véritable nuisance, mais vraiment une nuisance», avance M Labeaume.

Voilà pourquoi il juge opportun de renommer ce parc de l’intersection des rues Du Pont et du Prince-Édouard pour honorer son prédécesseur. Parc qui connaîtra une transformation majeure au cours des prochaines années. Le Centre récréatif Saint-Roch sera détruit, le site sera réaménagé. Et la piscine de la marina sera rénovée.

Lire l’article

Un parc nommé à la mémoire de l’Honorable Gilles Lamontagne

Voir aussi : Arrondissement La Cité - St-Roch, Parc.

L’élargissement de la portion sud de Laurentienne confirmé

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 21 septembre 2017 13 commentaires

Annie Morin
Le Soleil

(Québec) Le maire Régis Labeaume part en campagne électorale avec l’élargissement de l’autoroute Laurentienne en poche, gracieuseté du gouvernement du Québec qui a fait l’annonce de 150 millions $ mercredi, quatre ans avant le début possible des travaux.

Le projet présenté aux journalistes prévoit trois voies de circulation sur toute la longueur dans les deux directions, entre Charlesbourg et le centre-ville. Seule petite exception pour cause de distribution du trafic : sous le viaduc de Félix-Leclerc en direction nord. Vers le sud, il y aura même quatre voies entre l’autoroute Félix-Leclerc et la sortie Soumande. Elle sera réservée au virage à droite et aura pour fonction de désengorger l’accès au Centre Vidéotron.

Dans la portion plus dense, entre les sorties du boulevard Wilfrid-Hamel et la rue de la Croix-Rouge, les partenaires ont convenu de transformer les voies rapides en boulevard urbain, mais elles seront toujours au nombre de trois.

La forme exacte de ce boulevard n’est pas arrêtée, mais le maire de Québec a évoqué un aménagement plus harmonieux et l’abaissement de la limite de vitesse de 70 à 60 kilomètres/heure pour «enlever l’effet piste de course» à la jonction des quartiers Limoilou et Saint-Roch.

La présence ou non d’une voie réservée au transport en commun n’est pas décidée. Cela dépendra des besoins du prochain réseau structurant de transport collectif, a indiqué Régis Labeaume.

La suite

Voir aussi : Transport.

Proposition d’un nouveau tracé pour la piste cyclable dans le secteur de la rue Dalhousie

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 septembre 2017 12 commentaires

Québec, le 20 septembre 2017 – La Ville de Québec propose aujourd’hui un nouveau tracé pour la piste cyclable dans le secteur de la rue Dalhousie. Le parcours longerait la Place des canotiers et le nouveau stationnement étagé, pour revenir sur les quais et ensuite se diriger vers la rue Dalhousie en empruntant le stationnement devant le terminal de croisières.

« Cette solution tient compte des enjeux de sécurité et d’achalandage de ce secteur névralgique de Québec, a souligné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Le Port de Québec a fait preuve d’ouverture et nous avons convenu que le tracé proposé aujourd’hui devrait permettre, dès la saison prochaine, une saine cohabitation entre les vélos, les autos et les piétons qui arpentent quotidiennement ce secteur. Nous consulterons les divers groupes concernés d’ici le printemps pour leur expliquer cette proposition qui nous semble la meilleure option. Celle-ci devrait également aider à soulager ce secteur fortement sollicité l’été. »

Le nouveau tracé

Un billet précédent

Voir aussi : Vélo.

Les finalistes de « Rêvons nos rivières »

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 septembre 2017 Aucun commentaire

Source : Annie Morin, Le Soleil, le 20 septembre 2017

(Québec) Passerelles de bois ou de béton, cabanes flottantes, sculptures géantes en forme d’orignal, culture de moules d’eau douce, marché public autochtone… Le concours international Rêvons nos rivières a permis à la Ville de Québec de faire le plein d’idées pour aménager et mettre en valeur les rivières qui sillonnent son territoire. Un plan reste à rédiger et à financer.
Engagée dans un marathon d’annonces avant le déclenchement officiel de la campagne électorale, l’administration Labeaume a dévoilé mardi les noms des lauréats du concours international d’idées lancé au mois de mai.
La proposition préférée du jury de Rêvons nos rivières est celle de l’équipe américaine Cadaster, de Brooklyn, qui remporte le premier prix de 100 000 $. «C’est très branché, très ancré sur l’histoire de la ville de Québec. Ces gens-là se sont basés sur les lots seigneuriaux qui étaient à l’origine du lotissement dans la Nouvelle-France», a rapporté Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire. 
«Ils sont repartis de ce concept-là pour suggérer qu’on recrée des lots en long qu’on pourrait aménager avec de l’agriculture urbaine, vélo, promenade… Chacun de ces lots-là mènerait à une rivière, à un cours d’eau. Ça permettrait de rebrancher les quartiers sur la rivière.»

Les idées de cette firme ont aussi le mérite de pouvoir être réalisées «petit à petit et dès demain», a souligné Mme Lemieux. 

la suite

Concours pour l’aménagement de 4 rivières de la région.

Voir aussi : Environnement, Nouvel urbanisme.

Pavillon Cerfo-Cimmi au Cegep de Ste-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 septembre 2017 3 commentaires

ª/ CCM2 architectes + BISSON associés

 

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.

Autres billets récents