Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge »

Un belvédère aménagé dans la côte de Sillery

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 octobre 2018 Aucun commentaire

Louise Boisvert
Radio-Canada
Québec

Un belvédère sera aménagé dans la côte de Sillery au printemps prochain afin d’offrir à ses usagers un magnifique point de vue sur le fleuve Saint-Laurent.

Il s’agit d’un projet de 240 000 $ financé entre autres par la Ville de Québec et la Commission de la Capitale-Nationale.

Le belvédère avait initialement été imaginé dans la foulée de la phase 3 de la Promenade Samuel-de Champlain, mais il avait été abandonné par la suite.

Philippe Plante, urbaniste à Commission de la Capitale-Nationale, s’attend à ce que les visiteurs repartent satisfaits de ce qu’ils auront observé.

« On va avoir une vue presque sur 180 degrés du quai des Cageux vers la future plage de l’anse Saint-Michel. Donc, une vue panoramique qu’on aura ».

Les récents travaux dans la côte de Sillery ont permis de mettre en place les dalles de béton qui serviront d’assise pour le futur belvédère. L’infrastructure sera en acier.

« Il y a aura une parenté entre la Promenade Samuel-de Champlain et ce qui a été fait dans le cadre de la cote de Sillery. Donc, reprendre des couleurs qui sont celles de la pierre, comme le gris. Le toit de l’église nous inspire aussi dans le choix des matériaux », ajoute M. Plante.

L’inauguration du belvédère est prévue l’été prochain.

La suite

Le 16 octobre dernier, la Commission a eu le plaisir d’annoncer le projet d’aménagement d’un belvédère dans la portion supérieure de la côte de Sillery, à Québec. Ce projet conjoint avec la Ville de Québec et la Caisse Desjardins de Sillery—Saint-Louis-de-France consiste à la fabrication et à l’installation de la structure d’acier, du platelage de bois et des garde‐corps d’un belvédère en surplomb de la falaise et du fleuve, ainsi qu’à l’intégration d’éléments d’éclairage et de signature du partenariat avec la Caisse dans le cadre des festivités de son 75e anniversaire de fondation. Le nouveau belvédère sera inauguré à l’été 2019. (CCNQ)

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.

Projet Le Phare : les citoyens invités à s’exprimer sur les aspects réglementaires

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 octobre 2018 16 commentaires

Québec, le 15 octobre 2018 – La Ville de Québec invite les citoyens à participer à la consultation publique concernant les aspects réglementaires du projet Le Phare. Ils pourront alors obtenir tous les renseignements sur les modifications réglementaires proposées, poser des questions et formuler des commentaires. Rappelons que le projet Le Phare a été présenté à la population lors de séances publiques tenues par le promoteur, Groupe Dallaire, en juin dernier.

La consultation publique concerne le projet de règlement autorisant le développement d’un projet mixte sur le terrain situé à l’intersection de l’avenue Lavigerie et du boulevard Laurier. Les modifications réglementaires portent, entre autres, sur les usages autorisés et leur localisation dans le bâtiment, l’aménagement du terrain, la hauteur et l’implantation du bâtiment, l’affichage ainsi que les normes de stationnement. La Ville a donc choisi d’utiliser cet outil réglementaire (article 74.4) prévu à la Charte de la Ville de Québec pour encadrer de façon particulière le projet. Les détails seront présentés à la population lors de la consultation publique.

« Le projet Le Phare s’inscrit dans la vision de développement du secteur du plateau centre de Sainte-Foy dont l’objectif est d’en faire un centre urbain dense, mixte, habité et vivant où la qualité de vie prédomine, a souligné M. Régis Labeaume, maire de Québec. Sa localisation stratégique marquera l’entrée de la ville. Le plateau centre de Sainte-Foy est le deuxième plus important centre d’activités de la ville. Nous favoriserons donc son développement dans le respect des résidants, des travailleurs et des commerçants. Le secteur sera complètement réaménagé d’ici 2029, non seulement par la construction d’immeubles, mais également par la mise en place du réseau structurant de transport en commun. »

Plusieurs projets de réaménagement dans le secteur

Plusieurs projets de réaménagement d’artères importantes du secteur du plateau centre de Sainte-Foy seront réalisés d’ici 2029, soit :

route de l’Église;
boulevard Hochelaga;
avenue Lavigerie et rue des Châtelets;
boulevard Laurier.

« La Ville se soucie du bien-être de la population qui devra accéder au secteur durant les travaux de réaménagement des rues, la construction des immeubles composant Le Phare et le développement du réseau structurant de transport en commun, rassure M. Rémy Normand, vice-président du comité exécutif responsable du transport et de la mobilité durable. Une planification rigoureuse a été faite. La Ville assurera la coordination efficace avec tous les partenaires engagés dans les différents chantiers afin de permettre la réalisation des projets, tout en limitant les impacts pour les résidants et les commerçants. »

Les aménagements des rues proposés faciliteront les déplacements accessibles et sécuritaires pour tous les usagers, en toute saison. Les changements dynamiseront la vie de quartier permettant d’améliorer la mobilité durable dans le secteur par la bonification de l’offre en transport en commun et en favorisant les déplacements actifs.

Consultation publique

La Ville tiendra deux séances d’information sur les aspects réglementaires du projet Le Phare, ainsi qu’une séance de consultation.

Séances d’information et d’échanges

Lundi 29 octobre, à 19 h
Mardi 30 octobre, à 19 h

Édifice Andrée-P.-Boucher
1130, route de l’Église

Séance de consultation

Mercredi 21 novembre, à 19 h
Édifice Andrée-P.-Boucher
1130, route de l’Église

« Lors de la consultation publique, la population pourra mieux comprendre le cadre réglementaire dans lequel s’inscrit le projet et les modifications proposées, mentionne Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Nous déposons aujourd’hui le résultat de plusieurs études permettant de bien mesurer et d’anticiper les retombées de ce projet sur le secteur et sur l’ensemble de la ville. Nous avons été rigoureux et méthodiques, car les citoyens doivent avoir réponse à leurs questions. Ils ont des préoccupations légitimes. Satisfaits de ces résultats, nous pouvons aujourd’hui procéder aux prochaines étapes en maintenant notre rigueur. »

Études : analyse des impacts du projet

Plusieurs études ont été réalisées afin d’évaluer les impacts que pourraient avoir le projet Le Phare sur la circulation, la valeur des propriétés unifamiliales à proximité, l’économie, la rentabilité fiscale, le marché des bureaux et le marché résidentiel de Québec.

Des fiches synthèses et les études complètes sont accessibles sur le site Web de la ville.

À propos de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec (CUCQ)

Le projet Le Phare se situe dans un secteur assujetti à la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec qui a pour mission de contrôler l’implantation, l’architecture et les aménagements dans ce secteur.

Le projet a reçu un avis favorable de la Commission, bien qu’il reste quelques éléments à définir comme les détails architecturaux, la qualité des aménagements extérieurs et l’intégration de l’affichage.

Certains critères actuels du règlement sur la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec ne concordent pas avec le projet déposé. Une modification de ce règlement par l’ajout de nouveaux critères visant à évaluer l’intégration adéquate de l’affichage et de l’éclairage à l’architecture du bâtiment est nécessaire pour permettre à la CUCQ d’encadrer le développement du projet. De plus, les modifications apportées prendront en considération les objectifs de densification souhaités.

Un Programme particulier d’urbanisme du plateau centre de Sainte-Foy a été adopté en 2012. La vision d’aménagement se résume ainsi : l’objectif étant de faire du secteur un centre urbain dense, mixte, habité et vivant, où la qualité de vie prédomine.

Rappelons que le site actuel autorise une densité équivalente à ce qui est proposé dans le projet Le Phare.

Le projet Le Phare s’inscrit dans cette vision de développement du secteur, en plus de contribuer aux principaux objectifs du PPU, qui sont de :

poursuivre le développement du secteur et la densification et assurer une présence plus élevée de résidants;
en faire un secteur vivant, en aménageant l’espace public de manière à créer un environnement enrichissant et en créant des espaces propices aux rassemblements;
améliorer la mobilité durable dans le secteur en bonifiant l’offre en transport en commun (réseau structurant de transport en commun et possibilité d’un pôle d’échanges sous Le Phare) et en favorisant les déplacements actifs sécuritaires et confortables;
doter l’entrée de la ville d’une image forte qui exprime l’identité novatrice, moderne, économique et culturelle de la ville de Québec;
opter pour une approche durable, autant dans la façon de construire que dans les déplacements.

Le communiqué de la ville

Une vidéo du projet (Groupe Dallaire)

La construction du phare compliquera la circulation Jean-François Néron (Le Soleil)

Le Phare bénéfique pour le transport en commun, selon la Ville Radio-Canada (Québec)

Le Phare pourrait faire grimper la valeur des propriétés Jean-Michel Genois-Gagnon (Le Soleil)

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Projet - Le Phare de Québec.

Un édifice du secteur Ste-Foy transformé en point de vente de la SQDC

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 13 octobre 2018 Aucun commentaire

Au-delà du débat sur la légalisation du produit vendu par ce commerce, un édifice anciennement occupé par un restaurant a trouvé une nouvelle vocation.

Sur Maps.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Les commerces de ma ville.

Début des travaux pour l’anneau de glace

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 octobre 2018 Aucun commentaire

Eh, bien la machinerie est (finalement) sur place et l’anneau extérieur fait maintenant partie de la légende de la région. Dans plusieurs mois, les professionnels et les amateurs pourront soient s’entrainer ou se divertir sur de nouvelles surfaces glacées intérieures.

Vue aérienne du site sur Google Maps.

Anneau de glace couvert : les travaux ne sont toujours pas débutés.

Voir aussi : Anneau de glace, Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Infrastructures sportives.

Le Vibe – nouveau projet

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 octobre 2018 1 commentaire

Un nouveau projet est en train de voir le jour sur de Bourgogne au coin de Quatre-Bourgeois. Le site web de Logisco nous permet de voir le plan des logements et d’apprendre qu’il y aura des espaces commerciaux.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Logement locatif ou social.

Projet La Vigie: état du projet (2)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 8 octobre 2018 Aucun commentaire

Le projet La Vigie est en cours de réalisation sur le site d’un ancien Jardin Mobile, à cet endroit.

Projet La Vigie: état du projet.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo.

Une photo du Sommet 3V

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 octobre 2018 Aucun commentaire

Bonjour, je voulais vous partager une photo du Sommet 3V à Ste-Foy prise hier, le 1er octobre 2018. (Comme je suis directeur de la firme d’architecture liée au projet, je me suis permis d’ajouter notre logo sur la photo).

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.

Un CPE devra être démoli en raison du tracé du tramway

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 1er octobre 2018 2 commentaires

Source : Dominique Lelièvre, Le Journal de Québec, le 1er octobre 2018

Un centre de la petite enfance (CPE) de 142 places devra faire ses boîtes pour faire place au tramway de Québec alors que le mégaprojet entraînera la démolition du bâtiment qui l’accueille dans le secteur de Sainte-Foy.
À la demande de la Ville de Québec, le CPE Mistigri devra quitter, à moyenne échéance, l’immeuble de propriété municipale qu’il occupe depuis plus de 40 ans au 990, avenue Roland Beaudin.
La ville songe depuis l’élaboration du programme particulier d’urbanisme du plateau centre de Sainte-Foy, en 2012, à raser ce bâtiment qui a abrité, à une époque, l’hôtel de ville de Sainte-Foy.

la suite

Le coup d’envoi officiel du tramway est donné.

Sur Google Maps.

Mise à jour :

Tramway ou non, l’édifice du CPE aurait été démoli.

Source et crédits : Journal de Québec, Jean-Luc Lavallée

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Tramway à Québec?, Transport en commun.

Une structure d’accueil permanente et moderne pour le marché public de Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 28 septembre 2018 1 commentaire

Québec, le 28 septembre 2018 – La Ville de Québec annonce aujourd’hui que le marché public de Sainte-Foy sera réaménagé au cours des deux prochaines années. Malgré les importants travaux prévus dans le secteur, ses activités se poursuivront sur le site actuel durant le chantier.
Abrité sous des tentes temporaires depuis plusieurs années, le marché saisonnier a été relocalisé en 2016 dans le stationnement du centre sportif de Sainte-Foy près de l’avenue De Rochebelle. D’ici 2020, la Ville prévoit le doter d’une structure permanente et moderne qui sera installée devant le stationnement, en bordure de l’avenue Roland-Beaudin.

« Le Programme particulier d’urbanisme du plateau centre de Sainte-Foy prévoyait un aménagement de la sorte, aménagement très attendu par la Coopérative du marché public, a déclaré M. Régis Labeaume, maire de Québec. L’offre de marché saisonnier sera donc maintenue et grandement améliorée dans le pôle Ouest de la ville. »

La Ville profitera des travaux de réaménagement des stationnements du centre sportif de Sainte-Foy, qui seront réalisés en 2019 et 2020, pour offrir à la population un tout nouveau marché saisonnier couvert. Les modifications aux stationnements seront exécutées par phases afin de maintenir le marché public en activité durant le chantier et conserver des places de stationnement.

« Le marché public jouxtera une station du réseau structurant de transport en commun dans l’avenue Roland-Beaudin, a précisé M. Rémy Normand, vice-président du conseil exécutif et président de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge. Le passage du tramway améliorera l’accessibilité au site de façon importante, tant en matière de temps que de confort et de sécurité. »

Une structure adaptable selon les conditions climatiques
Ouverte sur ses côtés, la nouvelle structure comprendra des composantes mobiles qui pourront être déployées pour protéger les marchands et les visiteurs en cas d’intempéries. Des blocs sanitaires sont également prévus.

Des rencontres auront lieu avec les membres de la Coopérative du marché public pour préciser leurs besoins et faire évoluer le concept proposé.

« L’expérience sera vraiment plus agréable pour tous. Ouvert sur l’extérieur, le marché sera lumineux et entouré de verdure, ajoute Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du conseil exécutif et conseillère du district de Cap-Rouge-Laurentien. La qualité et la beauté du futur marché contribueront à son développement et à la vitalité du secteur en plein redéveloppement. »

Quant au marché aux puces, plusieurs hypothèses sont actuellement à l’étude. La Ville précisera ses orientations à ce sujet dès que les études seront complétées.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge.

Le QG Roland-Beaudin: 70 millions pour des condos « intelligents »

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 septembre 2018 4 commentaires

Jean-Michel Genois-Gagnon
Le Soleil

Le promoteur immobilier Capwood augmente sa présence dans la capitale. Un projet immobilier de 70 millions $ verra le jour à Sainte-Foy.

Le développement, baptisé le QG Roland-Beaudin, sera situé au 975 de l’avenue du même nom, à proximité du Marché public et du futur tramway. L’édifice de douze étages comptera 137 unités d’habitation.

Si tout se déroule selon les plans des patrons, les travaux devraient débuter au début du mois de novembre et les premiers acheteurs pourraient prendre possession de leur condo à l’été 2020.

Outre les unités d’habitation, le chantier prévoit l’aménagement d’espaces commerciaux sur cinq étages comprenant, entre autres, une garderie, une clinique médicale, une pharmacie ainsi qu’un institut de beauté et spa.

La direction de Capwood souhaite également offrir aux visiteurs et aux résidents de l’immeuble un espace gourmet où on retrouvera une épicerie fine — poissonnerie, chocolatier, boulangerie, fromagerie et boucherie —, un bar avec une cuisine centrale et deux restaurants.

Mais motus et bouche cousue sur les détails entourant les services de restauration, ils seront dévoilés au cours des prochains mois. Au total, 25 commerces y établiront leurs pénates.

(…)

Le prix des unités, qui pourront comprendre jusqu’à trois chambres, variera entre 160 000 $ et 800 000 $.

«On veut que les premiers acheteurs puissent venir s’y établir ainsi que les baby-boomers. Il va y avoir des unités pour tous les budgets», note le directeur.

Fondée en 2013 à Montréal, Capwood détient actuellement dix propriétés à vocation commerciale ou résidentielle à travers la province. L’entreprise, qui possède aussi une antenne à Québec, est propriétaire dans la capitale de cinq immeubles, notamment le 2190 avenue Larue et Place Saint-Sacrement sur le chemin Sainte-Foy.

La semaine dernière, le promoteur a annoncé en compagnie de responsables de la Ville de Québec la construction d’un immeuble de cinq étages à l’Îlot Charlevoix, dans le Vieux-Québec. Tout comme pour son projet à Sainte-Foy, cet établissement proposera des halles alimentaires. La construction devrait être complétée en 2021.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Condo.