Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Commercial »

34 entreprises intéressées par le Grand Marché à ExpoCité

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 février 2017 1 commentaire

Annie Morin
Le Soleil

(Québec) La marmite bouillonne. Trente-quatre projets d’entreprises agroalimentaires ont été soumis en réponse à la dizaine d’appels de propositions lancés pour le Grand Marché de Québec, qui ouvrira à ExpoCité à l’automne 2018. (…) Une vingtaine de stands permanents sont planifiés au Grand Marché. La superficie proposée est de 300 pieds carrés et représente une dépense de 21 000 $ par année. S’ajouteront une trentaine d’espaces commerciaux fermés et 80 à 90 étals saisonniers. (…) Selon M. Tremblay, l’intérêt manifesté par les commerçants pour le Grand Marché fera taire les critiques du changement de site. «Je pense que ça va mettre un terme à la saga. C’est sûr que les opposants vont continuer à s’opposer, mais à ce moment-là, ils le feront pour des intérêts personnels ou des ambitions politiques. Mais je pense que ça démontre très bien qu’on est sur la bonne voie, que c’est un projet rassembleur et qui suscite l’intérêt», conclut-il.

La suite

Un billet précédent

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Début des travaux pour le projet « Le Diamant »

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 16 février 2017 4 commentaires

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 16 février 2017

(Québec) Un des plus importants chantiers de la région s’active à la place D’Youville où des pelles mécaniques sont maintenant à l’oeuvre afin de dégager l’espace pour la naissance du Diamant de Robert Lepage.
Jeudi, les ouvriers terminaient les palissades coiffées de barbelés autour des anciens YMCA et Cinéma de Paris; d’autres installaient des conteneurs-bureaux; d’autres encore géraient le trafic de camions, piétons et voitures.
Le Diamant est ce projet de théâtre de 625 places promu par le dramaturge depuis des lunes. Le budget de 54 millions $ est largement soutenu par les gouvernements : 7 millions $ de la Ville de Québec, 10 millions $ du fédéral et 30 millions $ du provincial.
La fin des travaux a maintes fois été repoussée, mais le dernier échéancier faisait toujours état d’une ouverture à l’automne 2018.

l’article

Tabagie Jac & Gill fermé dans l’espace réservé au Diamant.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Commercial, Projet Le Diamant.

Le Grand Marché suscite «beaucoup d’intérêt»

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 février 2017 Aucun commentaire

Stéphanie Martin
Le Journal de Québec

Il y a «beaucoup d’intérêt» pour le Grand Marché, affirme le DG du Marché du Vieux-Port, à quelques jours de la fermeture de l’appel de propositions pour les commerces qui souhaiteraient s’y installer.
Depuis le 18 janvier, la Coopérative des horticulteurs de Québec invite les commerçants intéressés à s’installer au futur Grand Marché d’ExpoCité à présenter leur projet. Boulangers, pâtissiers, bouchers, chocolatiers et compagnie ont jusqu’au 20 février pour se manifester. Or, les choses se présentent plutôt bien, avance le directeur général du Marché du Vieux-Port, Daniel Tremblay. (…) Les membres de la Coop déjà installés dans le Vieux-Port avaient tous leur place à ExpoCité. «Tous nos membres sont les bienvenus.» Et la très grande majorité d’entre eux devraient faire le saut dans le nouveau Marché, soutient le DG. «Ils se sont engagés en signant une lettre d’intention.»
Seuls «deux ou trois» commerçants ont choisi de ne pas déménager, ajoute-t-il. Selon lui, ce sont surtout des producteurs qui songent à la retraite.

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Le plus gros mégacentre à Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 27 janvier 2017 20 commentaires

IKEA Dallaire

Pierre Couture
Journal de Québec

IKEA sera la locomotive d’un projet commercial mené par Cominar dans le secteur Duplessis.

Le nouveau mégacentre commercial qui accueillera le futur magasin IKEA dans le secteur Duplessis sera le plus imposant à voir le jour à Québec. Les investissements atteindront les 300 millions $, a appris Le Journal.

Mené par Cominar et le Groupe Dallaire, ce nouveau mégacentre de 5 millions de pieds carrés prendra pied sur de vastes terrains situés au sud de l’autoroute Charest et à l’ouest de l’autoroute Duplessis.

«En incluant la construction des immeubles et les aménagements des commerçants, on peut parler d’investissements globaux de 300 millions $ dans ce secteur», a confirmé au Journal le grand patron de Cominar, Michel Dallaire.

Travaux dès ce printemps

Des travaux d’aménagement et de construction de rues auront lieu dès ce printemps alors que l’ouverture de ce nouveau pôle commercial est attendue à l’été 2018.

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial.

La Pyramide: un hôtel de 130 chambres en vue

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 janvier 2017 6 commentaires

Jean-Michel Genois-Gagnon
Le Soleil

(Québec) Un hôtel de 130 chambres ainsi qu’un édifice à condos locatifs d’une centaine d’unités sortiront de terre au printemps dans la ceinture de la Pyramide de Sainte-Foy, a appris Le Soleil. Le promoteur, GCS Développement immobilier, a précisé ses ambitions, lundi, pour son imposant développement de 125 millions $.

La première phase, évaluée à 40 millions $, débutera au cours des prochains mois. Le chantier consiste en la construction de deux immeubles – un hôtel de neuf étages ainsi qu’un édifice de 10 étages – sur l’avenue Nérée-Tremblay. Si tout se déroule comme prévu, les bâtiments devraient être livrés pour 2018 et ils seront reliés par un tunnel au Centre innnovation .

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Commercial, Condo.

Une micro-brasserie dans le futur marché à Expo-Cité

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 janvier 2017 Aucun commentaire

Source : Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 18 janvier 2017

Le Grand Marché abritera une microbrasserie-restaurant de 2000 pieds carrés avec places assises, menu complet et terrasse.
L’information est comprise dans les documents d’appels de propositions publiés mercredi par la Coopérative des horticulteurs de Québec qui est à la recherche de commerces pour combler la majeure partie des espaces permanents du futur Marché. La Coopérative cherche des entreprises en boulangerie, boucherie, pâtisserie, chocolaterie, microbrasserie, etc. Elle donne jusqu’au 20 février aux intéressés pour se manifester.
La microbrasserie, confirme le directeur de la Coopérative, Daniel Tremblay, occupera environ 2000 pieds carrés et sera installée en formule restaurant, avec places assises et menu complet. «On cherche un brasseur qui brasse sa bière sur place, qui offre des bières de microbrasserie et aussi une offre de restauration.»

Terrasse
Le futur restaurant côtoiera une brûlerie et tous deux auront accès à la terrasse qui donnera sur la place Jean-Béliveau. «Ces commerces vont avoir une façade sur la place du côté ouest pour qu’ils aient une terrasse et qu’ils puissent être ouverts en dehors des heures d’ouverture du Marché.»

la suite

Grand marché: Commerçants recherchés.

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Des travaux de 3,5M$ au Périscope

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 20 janvier 2017 Aucun commentaire

Source : Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil, le 20 janvier 2017

(Québec) Tout indique que le Théâtre Périscope a obtenu l’aide tant attendue en provenance d’Ottawa pour entreprendre un vaste chantier de rénovation; un projet lancé en 2009. Même si les caméras n’ont pas encore été convoquées pour avaliser l’investissement étatique, les appels d’offres pour l’exécution des travaux dès ce printemps ont été publiés! Une aventure maintenant évaluée à 3,5 millions $.
Attrapée au vol, la directrice générale, Marie-Ève Dumont, est elliptique… «[La contribution du fédéral] n’a pas été annoncée encore, publiquement.» Nous insistons en soulignant que les appels d’offres ont été diffusés pour trouver les firmes d’architecture et de génie qui piloteront la corvée. Et que les entreprises intéressées à soumissionner ont été rencontrées cette semaine. Puis que l’échéancier annonce l’arrivée des ouvriers mi-juin… «Les travaux devraient avoir lieu cet été», dit-elle. «Le montage financier est quasiment attaché.»
Les échéanciers sont serrés. Les pelles peuvent s’activer entre la fin du Carrefour international de théâtre en juin et le début de la nouvelle saison, à la rentrée culturelle de l’automne.
L’entreprise sera d’une envergure certaine. Le projet a d’ailleurs été séparé en neuf thèmes (voir le tableau).

Construit en 1942, le bâtiment de la rue Crémazie Est a fait l’objet d’une reconversion pour devenir un théâtre en 1985, nous rappelle un historique inclus dans les documents consultés. À l’étroit, l’institution de la haute ville a lancé une seconde vague de rénos en 2000 avec un agrandissement et un rafraîchissement.

la suite

Le Périscope sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Commercial.

L’acheteur et le locataire rois en 2017

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 19 janvier 2017 Aucun commentaire

Jean-Michel Genois-Gagnon
Le Soleil

(Québec) Le marché immobilier de la région de Québec devrait faire des heureux et (encore) des malheureux en 2017. Pour une rare fois, les locataires pourraient avoir la main chanceuse, car une guerre des prix se dessine à l’horizon. Pour les propriétaires d’une maison unifamiliale, notez que pour une première fois en 20 ans, le prix de votre demeure devrait diminuer, selon les prévisions d’experts. (…) Maintenant, à quoi doit-on s’attendre pour 2017? L’acheteur et le locataire seront-ils rois?

Selon les données d’Élisabeth Koulouris, chef analyste à la SCHL pour la région de Québec, et de M. Cardinal, il semble bien que oui.

M. Cardinal prévoit pour la région une baisse de 8 % du nombre de transactions résidentielles au cours des prochains mois, tous secteurs confondus. Il estime que le prix médian – pour une première fois en deux décennies – des maisons unifamiliales devrait diminuer de 1 %, passant de 248 000 $ en 2016 à 245 000 $. Également, le prix médian de la copropriété devrait poursuivre sa chute de 3 %, de 190 000 $ à 185 000 $. (…) Quant au marché locatif traditionnel, la «construction excessive» devrait avoir comme effet en 2017 une augmentation du taux d’inoccupation à 6 %, prévient Mme Koulouris. Ce qui devrait forcer certains promoteurs immobiliers à user de promotions alléchantes – des mois gratuits – ou baisser le prix des loyers pour attirer de nouveaux locataires.

La suite

Marché immobilier à Québec: Des baisses de prix et de ventes à l’horizon * Pierre Couture (Journal de Québec)

Voir aussi : Commercial, Condo, Maison, Publications & ressources Internet.

Grand marché: Commerçants recherchés

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 janvier 2017 3 commentaires

Le Carrefour de Québec

Limoilou — La Corporation des Horticulteurs de Québec a lancé 10 appels de propositions pour rechercher des commerçants spécialisés pour le Grand marché de Québec dont elle a la gestion. On recherche des concepts agroalimentaires «novateurs et créatifs».

La suite

Artisans recherchés pour le Grand marché d’ExpoCité * Annie Morin (Le Soleil)

Un extrait: « Les loyers initiaux seront comparables à ceux pratiqués au marché public du Vieux-Port et les mêmes pour tous, soit 70 $ le pied carré sur une base annuelle. La superficie proposée étant de 300 pi2 par kiosque, la dépense représente 21 000 $ par année. Cela inclut l’électricité, le téléphone, l’internet, l’entretien, la sécurité et les frais de publicité communs. L’aménagement des lieux et les équipements demeurent à la charge de l’occupant. M. Tremblay n’ose estimer la facture supplémentaire car elle variera en fonction des installations. »

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Commercial.

Le «miracle économique» de Québec s’essouflera-t-il?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 janvier 2017 Aucun commentaire

Gilbert Leduc
Le Soleil

(Québec) Le «miracle économique» de Québec continue de susciter l’étonnement. Toutefois, à long terme, son élan pourrait s’essouffler en raison du vieillissement «accéléré» de ses habitants, de la diminution de la population active et de la fuite des cerveaux vers les grands centres comme Toronto, New York ou San Francisco. (…) «Depuis une quinzaine d’années, la grande région de Québec connaît un essor économique franchement étonnant qui échappe aux explications faciles», écrivait-il.

«Il faut surtout chercher le succès de Québec dans sa taille et sa localisation qui, ajoutées à des coûts compétitifs, lui ont permis de tirer pleinement profit des tendances plus générales qui favorisent les métropoles moyennes, notamment au titre des activités à moyenne technologie.»

La suite

Voir aussi : Commercial, Industriel, Institutionnel, Qualité et milieu de vie, Québec La cité.