Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Densification »

Véritable boum démographique et économique dans Portneuf

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 30 août 2019 4 commentaires

Martin Lavoie
Journal de Québec

Les municipalités de la région de Portneuf et de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier vivent un véritable boum démographique et économique qui ne semble pas vouloir ralentir.

De 2001 à aujourd’hui, la population de Sainte-Catherine (voir tableau) a augmenté de 71 %, celle de Pont-Rouge de 37 % et celle de Donnacona de 33 %. Pendant la même période, la croissance du Québec n’a été que de 17 %.

«Ça va tellement vite, nous avons de nouveaux arrivants toutes les semaines. Depuis janvier, il y a 70 terrains vendus et 30 maisons en construction dans le secteur 9A», lance le maire de Pont-Rouge, Ghislain Langlais.

Ce dernier estime que sa municipalité pourrait atteindre le cap des 11 000 habitants d’ici deux ans.
La proximité de Québec, les terrains plus abordables, les activités et les services proposés par sa municipalité expliquent, selon lui, cet engouement. «C’est plus rapide se rendre à l’hôpital Laval à partir d’ici qu’à partir de Beauport ou de Stoneham, par exemple», dit-il.

«Depuis cinq ou six ans, ça boume pas mal», lance le maire Pierre Dolbec qui estime que Sainte-Catherine devrait atteindre le cap des 10 000 habitants avant 2026. Si la proximité de Québec joue dans cette croissance, ce n’est pas le seul élément, selon lui.

«On a un environnement extraordinaire pour les jeunes familles. Nous avons 14 parcs, une piste cyclable le long de la Jacques-Cartier, le parc du Grand-Héron, dont on répare les infrastructures depuis trois ans et probablement le plus beau parc hivernal dans la grande région de Québec», affirme-t-il.

«Depuis le début de 2018, nous avons donné 90 permis de construction. Nous avons beaucoup de nouveaux arrivants. La position de la ville à 20 minutes de Québec, les services, les terrains abordables attirent les gens», raconte le maire de Donnacona, Jean-Claude Léveillée.

Commerces et services

Cette effervescence démographique augmente aussi les demandes des consommateurs. À Donnacona, par exemple, un complexe médical et un projet commercial sont en train de voir le jour.

D’ici l’automne, la ville comptera deux microbrasseries, un nouveau restaurant, une halte routière, une boucherie et divers services médicaux. L’année 2019 devrait aussi voir la première pelletée de terre d’un complexe aquatique de 8,8 millions de dollars.

La suite

Voir aussi : Densification, Publications & ressources Internet, Qualité et milieu de vie, Transport.

Nouveau secteur résidentiel prévu à Lebourgneuf

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 23 août 2019 5 commentaires

Source : Jean-Michel Genois-Gagnon, Le Journal de Québec, le 23 août 2019

Un promoteur montréalais a un œil sur la capitale. Un important développement immobilier de 200 millions $ verra le jour dans Lebourgneuf, a appris Le Journal. Les travaux devraient débuter d’ici février.
«On travaille sur un projet résidentiel à usage multiple. Nous peaufinons actuellement nos plans et l’ensemble de nos produits. On peut penser à des copropriétés ou des logements», explique le cofondateur d’Habitations Trigone, Patrice St-Pierre.
Au cours des dernières semaines, le constructeur immobilier de Montréal a acheté pour 8,5 millions $ l’ancien terrain qui a hébergé durant des années le Carrefour Chrétien de la Capitale à l’intersection des boulevards Lebourgneuf et Pierre-Bertrand.

En 2017, l’établissement avait été la proie des flammes. Depuis, le terrain de 251 500 pieds carrés est vacant. À titre de comparaison, il a une différence de superficie de 50 000 pieds carrés avec l’espace qui servira pour la construction du complexe Le Phare, à Sainte-Foy.

la suite

Le terrain en question sur Maps.

Voir aussi : Arrondissement Les Rivières, Densification, Logement locatif ou social, Maison.

Nouveau quartier prévu à St-Émile

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 août 2019 1 commentaire

Source : Jean-Michel Genois Gagnon, Le Journal de Québec , le 18 août 2019

Les anciennes installations de la Scierie Leduc, à Saint-Émile, disparaîtront du paysage au cours des prochains mois. Le groupe immobilier Constructions Beaubois souhaite y développer un important quartier résidentiel.
Au cours des derniers jours, le promoteur de Québec a acheté les terrains ainsi que d’autres lots à proximité dans une transaction de 3,9 M$ avec une société appartenant à Papiers White Birch, peut-on lire dans des documents publics.
La Scierie Leduc, qui comptait 75 travailleurs, avait fermé ses portes en 2016, en raison notamment des difficultés que traversait l’industrie du bois. La direction jugeait également que les coûts nécessaires pour mettre à jour ses équipements étaient trop élevés.

Les travaux pour le nouveau développement immobilier qui longera aussi une portion de la rue Auguste-Renoir devraient commencer au printemps prochain par l’aménagement de nouvelles rues dans le secteur.
La facture totale du chantier devrait osciller entre 35 et 40 millions de dollars, estime Constructions Beaubois, qui n’a toutefois pas encore statué sur le nombre final d’unités qui sortiront de terre au cours des prochaines années.

la suite

Le site sur Maps.

Voir aussi : Arrondissement Haute-St-Charles, Densification.

À Chicago, le plan d’urbanisme a fait augmenter les loyers

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 juin 2019 20 commentaires

Henry Grabar
Slate.fr

En redéfinissant son plan d’urbanisme, le maire voulait inciter les promoteurs immobiliers à construire plus d’appartements le long des lignes de transport en commun. Raté.

Le maire de Chicago Rahm Emanuel souhaitait que les promoteurs immobiliers construisent plus d’appartements autour des stations de métro de la ville, entre autres pour réduire le nombre de places de stationnement nécessaires. En 2013 et en 2015, Chicago a ainsi modifié son code d’urbanisme près des transports en commun afin d’autoriser les bâtiments de plus grande taille, donc comptant plus d’appartements.

Le Metropolitan Planning Council de Chicago estime que d’ici à 2035, ces changements –qui concernent 6% du territoire de la ville– devraient aboutir à la création de 65.000 nouveaux logements situés à une courte distance de marche de l’excellent réseau de transport public. Plus d’appartements, moins de circulation, des quartiers plus denses et riches en infrastructures le long des lignes de métro… Le rêve !

Six ans après le premier redécoupage, les résultats sont là et… ce n’est pas vraiment ce que la ville espérait. Dans une étude publiée dans la revue Urban Affairs Review, le doctorant du MIT Yonah Freemark n’a trouvé aucune différence dans les permis de construire émis au cours des cinq dernières années. Dans le même temps, il a découvert que les prix de l’immobilier dans les zones concernées avaient augmenté de 15 à 23% et que cette hausse avait même concerné certains immeubles résidentiels existants. Pour résumer, le redécoupage a fait monter les prix, mais les nouvelles constructions n’ont pas suivi.

La suite

* Merci à un très fidèle lecteur … assidu

Voir aussi : Architecture urbaine, Densification, Projet - Tramway.

Forum sur l’habitation 2019. Ville de Québec

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juin 2019 Commentaires fermés sur Forum sur l’habitation 2019. Ville de Québec

Le programme du forum

En urbanisme comme dans d’autres domaines, il y a des modes. En 2019, nous en sommes aux TOD, à la mixité verticale, à la densification intelligente, aux réseaux de transport structurant, sans oublier le Qimby qui remplace le Nimby. Et à force de participer à des forums consacrés à l’urbanisme, on entend les mêmes thèmes exprimés avec des nuances différentes.

Québec Urbain a été invité au forum sur l’habitation qui se tient du 12 au 14 juin. Voici des vidéos que nous vous invitons à visionner. D’autres informations suivront au fil des jours.

Allocution d’Émilie Villeneuve, conseillère. Des données très intéressantes.

Conférence de Brent Toderian

Consultant, écrivain, enseignant, conférencier de renommée mondiale et président de TODERIAN UrbanWORKS, une firme de conseil en urbanisme basée à Vancouver;
Directeur de l’urbanisme à la Ville de Vancouver (2006-2012) et président-fondateur du Council for Canadian Urbanism;
En plus de 25 ans de carrière, il a notamment participé à la planification et au design associés aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 et à diverses initiatives innovantes concernant le transit-oriented development, l’écodensité et le logement abordable.

La vidéo en anglais:

La vidéo en français:

Une conférence extrêmement intéressante de Michel Duchène qui nous parle du tramway de Bordeaux et de ses effets sur sa Ville. Des photos très parlantes. A l’heure du réseau structurant de Québec, c’est une conférence à visionner absolument.

Conseiller municipal délégué auprès du maire pour la cité digitale et l’innovation, Ville de Bordeaux et vice-président de Bordeaux Métropole, responsable des grands projets d’aménagement urbain;
Acteur de la mutation urbaine de Bordeaux à travers la mise en place du projet urbain du maire Alain Juppé, de la mise en œuvre du tramway à la revitalisation du centre-ville; Auteur du livre La grande métamorphose de Bordeaux paru en novembre 2018 aux Éditions de l’Aube

Nicolas Bernatchez. Analyste principal, Économie, Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Il nous donne des statistiques éloquentes sur le marché immobilier de Québec.

Carole Després (École d’architecture);
Nathalie Roussin (Les Immeubles Roussin/Institut de développement urbain du Québec);
Catherine Boisclair (Vivre en ville);

Madame Després vous présente les résultats d’un sondage effectué auprès de 1528 personnes dans la région de Québec. Des résultats parfois très étonnants …

Forum de l’habitation de la ville de Québec – Dix grandes idées proposées par les membres de l’industrie immobilière pour intensifier la Ville de Québec Un extrait: « Pour attirer plus de ménages sur le territoire de la Ville de Québec, nous devons développer des stratégies qui tiennent compte des réalités de la ville et de l’ensemble des projets majeurs en cours sur notre territoire. C’est l’occasion d’une génération ! Le projet de transport structurant est assurément majeur et nous devons penser le développement de la future offre résidentielle autour de ses principaux pôles », a précisé madame Nathalie Roussin, présidente du conseil régional de Québec de l’IDU. Ainsi, l’IDU soumet à la ville de Québec les 10 grandes idées qui ont émergé de la démarche IntenCitéQC 2019 qui s’est soldée par une journée de réflexion lundi dernier regroupant plus de 150 leaders. Les 10 grandes idées se déclinent donc comme suit : »

Voir aussi : Conférences / évènements, Densification, Environnement, Logement locatif ou social, Maison, Nouvel urbanisme, Parc, Québec La cité, Tramway à Québec, Transport, Vélo.

Ville de Québec: Forum sur l’habitation 2019

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 11 juin 2019 Commentaires fermés sur Ville de Québec: Forum sur l’habitation 2019

Québec, le 11 juin 2019 – La Ville de Québec invite la population à regarder la webdiffusion en direct du Forum sur l’habitation qui aura lieu du 12 au 14 juin au Centre de foires. Les présentations des conférenciers et panélistes locaux et internationaux pourront être visionnées sur la chaîne YouTube de la Ville de Québec.

Les trois journées du Forum s’orienteront autour des axes de la Vision de l’habitation : Québec, ville attractive, inclusive et innovante. Animé par Stéphan Bureau, le Forum sera composé de conférences, de panels et d’ateliers qui alimenteront la discussion autour du thème de la journée.

Date : du 12 au 14 juin 2019

Horaire de la webdiffusion : de 8 h 45 à 12 h et de 16 h 15 à 16 h 30

Lieu : Sur la chaîne YouTube de la Ville de Québec

Des conférenciers de grande qualité
Des conférenciers et panélistes d’ici et d’ailleurs prendront la parole au cours de ces trois journées :

Mercredi 12 juin – Ville attractive

M. Brent Toderian, firme Toderian UrbanWorks, Vancouver
M. Michel Duchène, conseiller municipal, Ville de Bordeaux
M. Nicolas Bernatchez, SCHL
Mme Carole Després, École d’architecture de l’Université Laval
Mme Nathalie Roussin, Les Immeubles Roussin et Institut de développement urbain du Québec
Mme Catherine Boisclair, Vivre en ville

Jeudi 13 juin – Ville inclusive

M. Lance Freeman, Université Columbia, New York
M. Bernard Blanc, Aquitanis, Office public de l’habitat, Bordeaux
M. Ken Greenberg, Greenberg Consultants, Toronto
M. Bernard Blanc, Aquitanis, Office public de l’habitat, Bordeaux Métropole
M. Claude Foster, OMHQ
M. Jean Morency, Société de développement Eximm
M. Benoît Côté, PECH
Shelley-Rose Hyppolite, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Vendredi 14 juin – Ville innovante

M. Jean-Pascal Bernier, SHQ
Mme Marie-France Stendahl, White Arkitekter, Suède
M. Matthias Schuster, firme LEHEN DREI, Stuttgart, Allemagne
M. Jean-Pierre Racette, Société d’habitation populaire de l’Est de Montréal
M. Étienne Pinel (SCHL)
M. Damien Voinot (SHQ)
M. Normand Hudon (Coarchitecture)
Mme Karine St-Pierre (Construction St-Pierre Roseberry)

Team Montréal, Universités McGill et Concordia et Hydro-Québec:
Mme Linda Otis (Hydro-Québec)
M. Alexandre Gareau (gérant de projet)

Le Forum sur l’habitation constitue une des étapes importantes de l’élaboration de la nouvelle Vision de l’habitation qui sera dévoilée à l’automne. Cet important rassemblement des acteurs du milieu de l’habitation à Québec et de la population servira à nourrir la réflexion et à proposer des pistes d’action pour l’élaboration de ce grand projet pour la Ville de Québec.

Le forum sur l’habitation

Voir aussi : Architecture urbaine, Conférences / évènements, Densification, Environnement, Nouvel urbanisme, Québec La cité, Transport.

Modifications au PPU du plateau centre de Sainte-Foy

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 15 avril 2019 Commentaires fermés sur Modifications au PPU du plateau centre de Sainte-Foy

Québec, le 15 avril 2019 – La Ville de Québec invite la population à participer à une consultation publique concernant des modifications à apporter au Programme particulier d’urbanisme (PPU) du plateau centre de Sainte-Foy.

Le PPU du plateau centre de Sainte-Foy a été adopté en 2012; il a fait l’objet de modifications en 2015 et en 2017. Les changements proposés visent à effectuer des ajustements généraux et à tenir compte de projets immobiliers plus spécifiques. En résumé, les modifications sont les suivantes :

Révision de la localisation verticale des usages non résidentiels dans l’îlot situé à l’intersection de la route de l’Église et de l’avenue Roland-Beaudin;
Création d’une nouvelle aire pour permettre la construction d’un projet de logements subventionnés au sud du centre sportif de Sainte-Foy;
Retrait de la hauteur minimale en étages pour le Centre de glaces et autorisation d’implanter le marché public de Sainte-Foy en un projet d’ensemble;
Révision des normes d’implantation sur le terrain situé au nord-ouest de l’intersection de l’avenue de Germain-des-Prés et du boulevard Laurier ainsi que sur le chemin des Quatre-Bourgeois;
Révision des marges dans les rues situées entre les centres commerciaux du boulevard Laurier;
Correction globale des marges latérales de certains lots de faible densité;
Assouplissement de la localisation verticale de l’usage H1 : logement dans l’îlot Lapointe.

(…)

Séances de consultation publique

Demande d’opinion

Conseil de quartier
de Sillery
Mardi 7 mai
19 h
Centre communautaire Noël-Brûlart
1229, avenue du Chanoine-Morel

Conseil de quartier
de Saint-Louis
Mercredi 8 mai
19 h
Centre communautaire Saint-Mathieu
1000, rue de Bar-le-Duc

Conseil de quartier
de la Cité-Universitaire
Mercredi 15 mai
19 h
Centre de loisirs Saint-Thomas-d’Aquin
895, avenue Myrand

Consultation publique

Mercredi 22 mai
19 h
Édifice Andrée-P.-Boucher
1130, route de l’Église, salle du conseil

La suite

La documentation technique

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Conférences / évènements, Densification, Message d'intérêt public.

Le Phare: une voisine s’exprime

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 novembre 2018 16 commentaires

* Je voulais vous envoyer une photographie pour illustrer la beauté des arbres de la cour intérieure dont je parlais dans mon texte du 20 novembre dernier et que vous avez publié le 22 novembre. Je vous rappelle, qu’en 1948, le terrain dont il est question était entièrement boisé et que, dans les années 60, le constructeur Roland Couillard a su protéger le maximum d’arbres qui étaient sur place.

Ginette Paquin
Point de vue
Le Soleil

Mon havre envahi par des tours

Je voudrais, chers concitoyens et concitoyennes, vous amener à réfléchir et à vous imaginer habitant à quelques pieds des quatre tours du projet Dallaire, à l’angle de Laurier-Lavigerie.

Vous habitez à cet endroit depuis de nombreuses années. Et, vous aviez l’Auberge des gouverneurs comme voisin (3-4 étages), des arbres matures, quelques stationnements de surface sur le terrain, une piscine orientée sud ouest où on pouvait vous servir un verre. À l’intérieur, vous pouviez profiter d’un restaurant et d’un comptoir où acheter journaux, jus, liqueurs et friandises. Bref, un voisin tranquille et pratique.

Un jour, vous êtes amené à demeurer derrière cette Auberge des Gouverneurs dans un immeuble construit dans les années 1960 sur un site qui était, à cette époque, entièrement boisé. Le constructeur, Roland Couillard, en avance sur son temps, a pris soin de protéger un maximum de ces arbres matures. Il a construit quatre bâtisses de trois étages formant un rectangle à l’intérieur duquel, il a imaginé une cour intérieure en conservant de magnifiques feuillus déjà sur ce terrain. Il a agrémenté cette cour intérieure d’une piscine, d’un badminton, de balançoires et d’un tennis, le reste du terrain étant gazonné et des bancs et des tables en bois s’ajoutant en été.

Vous avez de grandes fenêtres côté rue et côté cour et vous pouvez voir ces arbres qui peuvent atteindre aujourd’hui une hauteur de six à sept étages. Vous voyez le lever du soleil même en hiver et le coucher du soleil, les feuilles et les couleurs du ciel se modifier à chaque saison.

Vous et certains de vos voisins ont commencé depuis quelques années à jardiner sur le terrain en face de leur logement : plantation d’annuelles, de vivaces, de fines herbes…

Puis en 2012…

Vous apprenez par les journaux que la ville prépare un PPU (plan d’urbanisme) pour votre secteur et consultera les résidents. Et, entre autres, vous apprenez que le terrain à quelques pieds de votre havre pourrait dorénavant accueillir des tours de 27-29 étages, que les derniers arbres de ce terrain sont en danger d’être coupés et que la circulation près de votre havre risque d’augmenter significativement. Votre milieu de vie est en danger et risque de changer et pas pour le meilleur.

Vous vous dites : il faut que je prépare un mémoire pour leur dire : nous sommes là!..

La suite

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Densification, Projet - Le Phare de Québec.

Terres agricoles des Sœurs de la Charité: la Ville de Québec essuie un revers

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 26 octobre 2018 3 commentaires

Jean-François Néron
Le Soleil

Les opposants au dézonage des terres agricoles des Sœurs de la Charité à Beauport remportent une importante bataille. Le gouvernement du Québec a refusé le schéma d’aménagement de l’agglomération de Québec qui voudrait y voir pousser un quartier résidentiel.

L’Institut Jean-Garon et Voix citoyennes, deux organismes qui défendent l’intégrité des terres convoitées, ont fait l’annonce de cette nouvelle jeudi en fin d’après-midi. «J’ai reçu un appel du sous-ministre des Affaires municipales qui m’a confirmé avoir transmis vendredi à l’agglomération de Québec le refus du schéma d’aménagement, notamment en raison d’éléments liés au dézonage des terres agricoles», confirme Simon Bégin, président de l’Institut.

Pour lui, cette décision remet en question le projet de Groupe Dallaire. En 2014, le géant de l’immobilier faisait l’acquisition de 200 hectares de terrains par le biais de sa fondation pour y développer 6500 unités d’habitation. Un projet souhaité par la Ville de Québec.

Ici, deux visions s’opposent. Les défendeurs des terres agricoles soutiennent que la Ville a suffisamment de place disponible dans son périmètre urbain actuel pour accueillir les 33 000 nouveaux ménages attendus d’ici 20 ans. Pour eux, le dézonage ne ferait qu’accentuer l’étalement urbain.

De son côté, le maire Régis Labeaume argue que le dézonage vise justement à éviter l’étalement, en permettant à des familles de s’installer à Québec dans des maisons de type unifamilial plutôt que dans la «ceinture verte», comme à Stoneham ou à Lac-Beauport.

Au total, ce sont 600 hectares de terres agricoles qui sont visés par un dézonage dans l’agglomération de Québec. Comme le prévoit la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, l’agglomération de Québec a maintenant 120 jours pour se conformer aux orientations du gouvernement.Parmi ces objectifs, il y a notamment la protection des terres agricoles», lance Me François Marchand, avocat-conseil auprès des organismes de défense des terres agricoles.

Mais bien malin celui qui peut dire quelle sera la prochaine offensive de l’administration Labeaume. Pour M. Bégin, la lutte continue.

«Pour prendre une analogie de hockey, ce refus c’est comme si la défense avait arrêté la rondelle. Le jeu se poursuit. Et le dernier rempart, c’est la commission de protection du territoire agricole.»

La suite

Voir aussi : Arrondissement Beauport, Densification, Québec La cité.

Hôtel des Beaux-Arts

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 octobre 2018 5 commentaires

Hotel des Beaux-Arts

Situé à proximité d’un autre nouveau projet, le 155 Grande Allée est, l’Hôtel des Beaux-Arts est un projet d’agrandissement d’un hôtel/auberge existant en un établissement de premier plan.

La tour est sculptée de manière à minimiser l’ombre projetée du bâtiment ainsi qu’à amincir le volume principal sur la rue Galipeault. Cet effort permet aussi de souligner l’entrée de la nouvelle partie de l’hôtel sur cette rue, tout en dégageant le coin de l’édifice voisin. Les deux entrées (existante et nouvelle) se rejoignent dans un hall commun au rez-de-chaussée. Alors que les façades avant et arrière sont complètement vitrées pour maximiser les vues sur la ville et sur le fleuve, les façades latérales sont de nature minérale couleur terra-cotta, rouge-orangé afin de faire écho à la brique du quartier Montcalm.

Site du projet par CARGO Architecture

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Haute-ville, Commercial, Densification, Hauteur.