Québec Urbain

L’Urbanisme de la ville de Québec en version carnet…


Archives pour la catégorie « Parc »

Mont-Bélair : le parc s’agrandit

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 2 novembre 2016 7 commentaires

Communiqué de la ville de Québec

Québec, le 2 novembre 2016 – La Ville de Québec annonce l’acquisition d’un terrain d’une superficie de 112 hectares, appartenant au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) et au Centre de services partagés (CSPQ) du Québec, afin d’agrandir le parc du Mont-Bélair. Cet achat, au coût de 621 439 $, confirme la volonté de la Ville de poursuivre les aménagements de ce parc naturel afin d’en préserver la faune et la flore et d’augmenter son offre d’activités de plein air et de loisir.

À terme, le parc du Mont-Bélair, avec la base de plein air La Découverte qui existe déjà et l’acquisition à venir des terrains adjacents, sera d’une superficie de 711 hectares. Il deviendra ainsi le plus grand parc naturel de préservation sur le territoire de la ville de Québec.

Voir aussi : Arrondissement Laurentien, Environnement, Parc.

Annonce pour l’aménagement des terrains de l’ancien zoo

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 6 octobre 2016 4 commentaires

Source : Stéphanie Martin, Le Journal de Québec, le 5 octobre 2016

C’est jeudi qu’on connaîtra les détails de l’aménagement du grand parc naturel que prévoit le gouvernement sur les terrains de l’ancien zoo de Québec.
Les médias ont reçu en après-midi mercredi une convocation pour le lendemain au parc des Moulins pour une annonce qui sera faite par le ministre responsable de la Capitale-Nationale, François Blais, et par la présidente de la Commission de la capitale-nationale, Françoise Mercure.
«Soyez patients. C’est imminent pour le jardin zoologique et on est pas mal contents de la direction que ça prend», avait avisé le ministre François Blais en entrevue avec Le Journal mardi.

En avril, M. Blais avait révélé ses intentions de permettre l’accès aux terrains de l’ancien zoo en y créant un «grand parc naturel».
«Depuis un certain temps que je regarde ce dossier-là, je me suis dit très tôt que si jamais ça échouait [l’appel à propositions], il fallait redonner ce terrain-là et en faire un grand parc naturel. Il fallait le redonner à la population. Je pense qu’on est rendus là. Les gens ont assez attendu», avait-il déclaré.

la suite

Terrains de l’ancien zoo : bientôt disponibles au public ?

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Parc.

Place des Canotiers – état des travaux (3)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 24 septembre 2016 1 commentaire

Septembre 2016 et on commence à deviner l’aspect final de cette nouvelle place publique qui devrait être inaugurée officiellement au printemps prochain.

Place des Canotiers - septembre 2016 (1)Place des Canotiers - septembre 2016 (2)

Place des Canotiers – état des travaux (2)

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Champlain / Vieux-port, Parc.

Place des Canotiers – état des travaux (2)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 juillet 2016 1 commentaire

Vue des travaux pour la future place des Canotiers de la terrasse Dufferin (photo prise dimanche).

Place des Canotiers - juillet 2016

Place des canotiers: état des travaux

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Champlain / Vieux-port, Parc, Patrimoine et lieux historiques.

Des passerelles sur la rivière Saint-Charles

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 22 juin 2016 Commentaires fermés sur Des passerelles sur la rivière Saint-Charles

Source : Martin Dubois (Contact, 22 juin 2016)

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles nous fait découvrir de grands espaces verdoyants, des lieux historiques, des sous-bois paisibles, des eaux calmes et des chutes vives, des secteurs urbains et d’autres plus sauvages. Il comprend des sentiers, des belvédères et des aires de repos qui rendent possible l’observation de la faune et de la flore et met ainsi en valeur les écosystèmes riverains. L’ajout de passerelles reliant les rives du cours d’eau a également permis de réunifier les quartiers adjacents tout en améliorant la mobilité de leurs résidents.

Je veux surtout m’attarder aux passerelles, qui sont des lieux privilégiés pour admirer la rivière et prendre contact avec elle, en plus d’admirer des oeuvres d’architectes de talent. Saviez-vous que, tout au long de son parcours marqué par de nombreux méandres, plus de 35 liens permettent de relier les 2 côtés de la rivière? Mises à part les 4 traversées d’autoroute et les 17 traversées d’axes routiers importants 1, c’est une quinzaine de passerelles exclusivement piétonnes et cyclables qui sont aménagées au-dessus de la rivière.

Lire l’article

Voir aussi : Lieux magiques, Parc, Qualité et milieu de vie.

Mise en valeur du parc Cavalier-du-Moulin

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 18 mai 2016 1 commentaire

Source : Maxime Corneau, Radio-Canada, le 18 mai 2016

La Ville de Québec souhaite transformer le terrain vacant situé en contrebas du parc Cavalier-du-Moulin, dans le Vieux-Québec, en un immense parc. L’idée d’un jardin communautaire se retrouve notamment dans les cartons de la Ville.

Le sujet a fait irruption, lundi soir, lors de la dernière séance du conseil municipal. Un citoyen, Pierre Landry, a déploré que le terrain vacant, accessible par la rue Saint-Louis et l’avenue Sainte-Geneviève, est à l’abandon « depuis au moins 15 ans ».

« Un terrain à l’abandon comme ça, ça fait mal paraître l’ensemble du Vieux-Québec », a dénoncé M. Landry.

La vice-présidente du conseil exécutif, Julie Lemieux, s’est empressée de donner raison au citoyen. Elle a décrit ce terrain de près de 6000m2 comme « une verrue » pour le quartier. L’espace laissé vacant, actuellement clôturé, se nomme le parc du Corps-de-Garde.

la suite

Le parc Cavalier-du-Moulin sur Google Maps.

Voir aussi : Arrondissement La Cité - Vieux-Québec, Parc.

Le Parc Victoria (vers 1905)

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 10 mai 2016 Commentaires fermés sur Le Parc Victoria (vers 1905)

Jérôme Ouellet
Vues anciennes de Québec

quc3a9bec-parc-victoria-avenue-principale-entre-1905-et-1906-pruneau-kirouac-avq-coll-icono-de-la-vq-ci-n000862

Vue de la portion orientale du parc Victoria vers 1905. On distingue à gauche une voie employée par le service de tramway. On aperçoit au loin un pont métallique suggérant la présence de la rivière Saint-Charles. (Québec, Enfin, l’ancien Hôpital de la Marine, devenu l’Hospice Saint-Charles, se dresse à l’arrière-plan à gauche. (Parc Victoria, avenue principale, entre 1905 et 1906, Pruneau & Kirouac, AVQ, Collection iconographique de la Ville de Québec, CI-N000862)

La suite

Voir aussi : Arrondissement La Cité-Limoilou, Histoire, Parc, Patrimoine et lieux historiques.

Appel aux gens de Québec Urbain

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 5 mai 2016 1 commentaire

Bonjour M. Gobeil,

Une récente discussion avec un employé de la ville de Québec m’a fait réalisé que les belles promesses pour la Base de plein air de Sainte-Foy ne se sont jamais concrétisées. Pire encore, les bâtiments et les installations ne sont presque plus entretenus depuis les 10 dernières années, car on leur promet des investissements à très court terme et que donc les rénover seraient de l’argent perdu.

Peut-être que des gens de Québec Urbain ont des détails à ce sujet.

Voir aussi : Arrondissement Ste-Foy / Sillery / Cap-Rouge, Parc.

Terrains de l’ancien zoo : bientôt disponibles au public ?

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 12 avril 2016 Commentaires fermés sur Terrains de l’ancien zoo : bientôt disponibles au public ?

Source : Annie Morin, Le Soleil, le 12 avril 2016

(Québec) Les sentiers avant les structures. Le nouveau ministre responsable de la Capitale-Nationale, François Blais, met toute son énergie pour ouvrir «le plus rapidement possible» les terrains de l’ancien Jardin zoologique de Québec au public – ou à tout le moins une partie de ceux-ci – avant de décider de la propriété et de la gestion de l’ensemble des 35 hectares désaffectés.

Son attaché de presse, Simon Laboissonnière, ne soumet pas d’échéancier, il n’ose pas dire que les citoyens se baladeront sur les lieux cet été, mais il admet qu’«il y a des enjeux en lien avec les différentes saisons». La sécurité des citoyens est aussi à l’agenda ministériel. «Il n’y aura pas de passe-droit», assure M. Laboissonnière.

Des discussions sont entamées avec la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) et la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ), propriétaires des terrains, pour déterminer comment donner accès aux espaces verts qui ceinturent le zoo.

Le ministre Blais a publicisé il y a une dizaine de jours l’intention du gouvernement du Québec de constituer un «grand parc naturel» avec les terrains abandonnés il y a 10 ans dans sa circonscription, Charlesbourg.

la suite

Redonner les terrains de l’ancien zoo au public

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Parc.

Redonner les terrains de l’ancien zoo au public

Par Envoyer un courriel à l’auteur le 31 mars 2016 3 commentaires

Source : Jean-Luc Lavallée, Le Journal de Québec (31 mars 2016)

Il y a 10 ans, jour pour jour, le Jardin zoologique de Québec fermait ses portes. Depuis, à l’exception de l’Hôtel de glace, tous les projets pour exploiter le site sont morts dans l’œuf. L’attente a assez duré, selon le ministre François Blais, qui compte rouvrir les lieux au public «rapidement»

«Pour M. Blais, la priorité, c’est d’ouvrir l’accès à la population le plus rapidement possible. On ne parle pas en termes d’années. C’est dans ce sens-là que les travaux se font présentement. M. Blais est très insistant là-dessus. Ça a assez duré, il faut que les gens aient accès à ce terrain-là», a indiqué son attaché de presse, Simon Laboissonnière.

Les randonneurs qui fréquentent déjà le parc des Moulins pourraient donc voir leur terrain de jeu s’agrandir considérablement. «C’est un très, très grand terrain qu’on souhaite rendre accessible à la population à court terme», a renchéri la porte-parole de la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ), Anne-Marie Gauthier.

La CCNQ est propriétaire du parc des Moulins et des 26 hectares de boisé qui ceinturent le cœur de l’ancien zoo, propriété de la Sépaq. «Est-ce que ce sera des sentiers? Pour l’instant, c’est un peu prématuré. Il y a d’autres discussions qui vont se faire pour établir les coûts du projet», a-t-elle ajouté.

Lire l’article complet

Terrain de l’ancien zoo : encore loin d’un dénouement

Voir aussi : Arrondissement Charlesbourg, Parc.